Vivienne Westwood est morte : voici un appercu sur sa vie, son art, ses idées emblématiques

Publié dans 3/01/2023 par Yve Laurent

Vivienne Westwood, la créatrice qui a défini le look punk, en utilisant l’iconographie rock, la royauté, l’art et la religion comme motifs récurrents dans des collections qui ont apporté un côté rebelle au style britannique, avant de poursuivre une longue et influente carrière de créatrice de mode à tendance militante, est décédée jeudi dans le quartier de Clapham, dans le sud de Londres. Elle avait 81 ans. Son décès a été annoncé par sa société, Vivienne Westwood, qui n’a pas précisé la cause.

Ses débuts dans la mode

vivienne westwood montre

Mme Westwood n’avait que 30 ans lorsqu’elle a ouvert un magasin appelé Let It Rock au 430 King’s Road à Londres avec son petit ami, Malcolm McLaren – qui, en tant qu’imprésario musical, allait diriger les Sex Pistols. Le commerce, qui avait une enseigne en vinyle rose à l’entrée, était peu conventionnel et vendait des vêtements fétichistes et des vêtements inspirés du style Teddy Boy des années 1950. En façonnant le look de l’époque, Vivienne Westwood est devenue la marraine du punk.

vivivenne westwood mode

Après la fin de son partenariat avec M. McLaren, elle a commencé à créer des collections sous son propre nom et s’est rapidement forgé une réputation internationale. Elle a ensuite ouvert d’autres magasins à Londres puis dans le monde entier ; ses créations provocantes sont apparues sur des top-modèles et des célébrités et ont influencé la mode ainsi que le grand public rapidement. Les corsets, les chaussures à plateforme et les mini-crinis (une combinaison de crinoline victorienne et de minijupe) sont devenus ses marques de fabrique.

Vivienne Westwood, l’influence, l’icône, la punk

vivienne westwood boutique

“Les gens l’associent vraiment au punk et à toute cette esthétique, ce qui est exact et la façon dont elle s’est fait connaître, mais elle est bien plus que cela”, explique Véronique Hyland, auteur de “Dress Code : Unlocking Fashion From the New Look to Millennial Pink” (2022). “Elle était influencée par l’histoire de l’art, les tableaux des maîtres anciens. Elle est très concentrée sur la tradition anglaise de la confection.” Dans un mémoire publié en 2014 et simplement intitulé “Vivienne Westwood”, elle écrit que les gens “semblent encore surpris que l’on puisse avoir été punk et puis aussi créer des vêtements de haute couture, mais tout est lié.”

vivienne westwood boucle d'oreille

“J’ai une perversité intrinsèque”, dit Westwood, “une sorte d’horloge interne qui réagit toujours contre tout ce qui est orthodoxe”. Pour les médias, elle était “la grande prêtresse du punk” et la “reine de l’extrême”. Pour le monde de la mode, elle était la personne adorée qui a dynamisé et repoussé les limites de l’industrie jusqu’à sa mort. “Je ne me voyais pas comme une créatrice de mode, mais comme quelqu’un qui souhaitait affronter le statu quo pourri à travers la façon dont je m’habillais et dont j’habillais les autres”, a déclaré Mme Westwood dans ses mémoires.

Le travail de Westwood

vivienne westwood bague

“Il ne s’agit pas de mode, vous voyez”, écrivait-elle. “Pour moi, il s’agit de l’histoire. Il s’agit des idées.” La boutique de King’s Road a toujours offert un aperçu des obsessions de ses propriétaires en matière de classe, de mode et de bienséance. Au fil des années, son nom change fréquemment – il est connu sous les noms de Let It Rock, Too Fast to Live, Too Young to Die, Sex, Seditionaries et World’s End. Sa marchandise changeait aussi fréquemment.

vivienne westwood collier

Ils voyaient le magasin comme un laboratoire et un salon. Lorsque M. McLaren dirigeait les Sex Pistols et recrutait Johnny Rotten comme chanteur principal, Mme Westwood les habillait avec des T-shirts de la boutique et des pantalons bondage accessoirisé de chaînes et de lames de rasoir. Leurs chansons agressives, aux noms tels que “Anarchy in the U.K.” et “God Save the Queen”, étaient la bande-son du nihilisme de la Grande-Bretagne des années 1970.

Le succès et le décès de Vivienne Westwood

vivienne westwood cause de sa mort

Mme Westwood a été nommée créatrice de l’année en 1990 et 1991 par le British Fashion Council et a été récompensée pour ses réalisations exceptionnelles dans le domaine de la mode lors des British Fashion Awards en 2007. Lorsqu’elle a reçu l’Ordre de l’Empire britannique des mains de la reine Élisabeth II en 1992, elle a défié les conventions en ne portant aucun sous-vêtement lors de la cérémonie et s’est livrée à une pirouette pour les paparazzis. En 2006, elle a été nommée dame sur la liste des honneurs du Nouvel An de la reine.

vivienne westwood mort

Westwood est morte “paisiblement, entourée de sa famille” à Clapham, dans le sud de Londres, jeudi, 29 décembre, ont déclaré ses représentants. Elle avait continué à faire ce qu’elle aimait, notamment dessiner, travailler sur son livre et faire de l’art “jusqu’au dernier moment”, ont-ils ajouté. Son mari et partenaire créatif, Andreas Kronthaler, a déclaré : “Je vais continuer avec Vivienne dans mon cœur. Nous avons travaillé jusqu’à la fin et elle m’a donné beaucoup de choses à faire. Merci chérie”.