Apple TV + : quel avenir pour le service ?

Publié dans 23/01/2020 par Claire Deschamps

apple TV + service

Les analystes ont découvert qu’Apple TV + ne rapporte par à la compagnie. Dans le même temps, le leadership d’Apple ne semble pas être gêné par ce fait. La société elle-même déclare un revenu trimestriel record et suggère qu’elle n’attend financièrement un service de transmission qu’à l’avenir.

Apple TV +, quel avenir pour le service ?

A la fin 2019, 33,6 millions de clients utilisaient le service Apple TV +.  Le servie ne diffuse qu’aux États-Unis, selon un rapport de la société de recherche Ampere Analysis. Selon Variety, en suivant cet indicateur, la société Cupertino qui a transmis au cours de la période considérée a surclassé ses concurrents en la personne de Hulu (31,8 millions d’utilisateurs) et de Disney + (23,2 millions).

Dans le même temps, selon les chercheurs, l’ « écrasante majorité » utilise gratuitement les services Apple TV +. Cela fait partie de l’offre spéciale de l’entreprise, selon laquelle les acheteurs d’iPhone, iPad, Apple TV, Mac ou iPod touch reçoivent un abonnement annuel au service.

Le nombre exact d’utilisateurs de streaming reste inconnu pour le moment

Parallèlement à cela, le nombre exact d’utilisateurs de streaming qui paient pour le contenu reste inconnu pour le moment. Un abonnement mensuel à Apple TV + coûte 4,99 dollars. Selon un représentant d’Ampere Analysis, ces statistiques ne devraient pas être très importantes. Il en serait ainsi, car le service de transmission est actuellement considéré par la société comme une assistance commerciale.

Il est désormais difficile de prédire combien d’utilisateurs, après la fin de l’abonnement gratuit, voudront le renouveler pour de l’argent. Le service peut perdre de nombreux clients pour des raisons variées.

En fin janvier 2020, Apple TV + comptait au total 16 projets exclusifs, dont la série The Morning Show avec Jennifer Aniston, Steve Carell et Reese Witherspoon.

La société basée à Cupertino a déclaré un revenu trimestriel record. Au cours des trois derniers mois de l’année dernière (jusqu’au 28 décembre inclus), il a atteint le taux le plus élevé de l’histoire de la société, en hausse à 91,8 milliards de dollars (et a augmenté de 9% par rapport à la même période en 2018).