Les traces d’un astéroïde majeur découvertes au Laos

Publié dans 31/12/2019 par Claire Deschamps

astéoïde laos découverte

Une anomalie gravimétrique majeure a été découverte par des chercheurs en géologie au Laos. La découverte suggère l’existence d’un cratère géant de 20 kilomètres. Celui-ci serait formé il y a 780 000 ans à la suite d’un crash d’astéroïde.

Au Laos, on a découvert les traces d’un astéroïde majeur

découverte astéroïde au laos

« Le cratère et les effets de la chute d’un gros astéroïde nous sont restés cachés pendant près d’un siècle », ont déclaré les auteurs de l’étude. « Nous avons trouvé en même temps 4 preuves que cette dépression et les traces de l’événement en question étaient cachées sous un jeune gisement de lave dans le sud du Laos ».

Contrairement à la surface de la Lune, de Mars, de Mercure et d’autres planètes du système solaire, celle de la Terre est constamment renouvelées. Cela s’explique par un mouvement des roches et par l’érosion. Par conséquent, il n’y a presque aucun signe de chute sur notre planète. Même les gros astéroïdes sont difficiles à observer. Cela empêche les scientifiques de comprendre comment leur chute a pu influencer l’émergence et l’évolution de la vie.

Pour cette raison, la découverte de nouveaux cratères est un événement majeur pour les géologues. Il y a quatre ans, le plus grand cratère de l’histoire de notre planète, 400 km de diamètre, a été découvert en Australie. Sa découverte a suscité beaucoup de controverses. L’astéroïde serait tombé 300 millions d’années. Mais il n’y a aucun signe d’extinction d’espèces sur la Terre qui pourrait être lié à l’événement.

Une anomalie gravimétrique a service comme indice pour la découverte

Depuis plusieurs années, Brad Singer et ses collègues de l’Université du Wisconsin-Madison tentent de percer un mystère similaire. Celui-ci est lié à la prétendue chute d’un gros astéroïde sur la Terre. Les chercheurs n’ont pas fouillé ni cherché de cratères sur les cartes géologiques. Au lieu de cela, ils ont analysé l’anomalie gravimétrique en Asie.

La formation d’un cratère et son remplissage de roches volcaniques devraient provoquer une déformation particulière dans le champ gravitationnel de la Terre. En raison de cette déformation, l’évidement obtenu doit être différent des roches environnantes.

Sur la base de cette hypothèse, les chercheurs ont recherché des anomalies similaires. Ils ont notamment étudié la composition chimique et minéralogique des roches. L’étude les a amenés à croire qu’un cratère rempli de lave et de fragments de roches sédimentaires à environ 20 kilomètres au sud du Laos existait.