Tiroir sous four : pourquoi on l’a ? Qui en a eu l’idée ? Que y met-on ?

Publié dans 25/05/2022 par Sabine Monier

Tiroir sous four : tout savoir sur ce compartiment indispensable ! Qui en a eu l’idée ? Qu’est-ce qu’on y met ? Pourquoi est-il si pratique ? Est-ce que toutes les cuisinières l’ont ?

Tiroir sous four : voici à quoi sert réellement ce compartiment en bas de la cuisinière

tiroir sous four à quoi ça sert

Il se peut que vous ayez cuisiné pendant la majeure partie de votre vie d’adulte sans pour autant savoir à quoi servait vraiment ce tiroir sous le four. Cela semble être un endroit assez pratique pour ranger des moules à pâtisserie et vos ustensiles plats. Il semble pourtant aussi que cet espace est un espace perdu. Ou vous êtes-vous posé la question de savoir s’il pouvait être utilisé pour autre chose que le stockage. L’avez-vous réellement utilisé pour quelque raison que ce soit. Honnêtement, la plupart du temps, n’oubliez-vous pas qu’il est même là jusqu’à ce que l’on vous demande de trouver les moules à muffins après les avoir cherchés en vain pendant un long moment ? On vous dit de chercher même dans le four et vous vous souvenez là du tiroir sous four, n’est-ce pas ?

Soyez sincère, cela ne vous arrive-t-il plus souvent que vous ne voulez l’admettre ?

Compartiment en bas de la cuisinière : à quoi sert-il vraiment ?

où sont passés ustensiles

Mais apparemment, ce tiroir sous le four n’est pas nécessairement destiné au stockage, et Anna Monette Roberts de PopSugar a rendu un énorme service à tout le monde en découvrant à quoi servait exactement le tiroir mystétieux.

Selon elle, ce tiroir pourrait être un tiroir de rangement ou un « tiroir chauffant ». Sur les fours à gaz où l’unité de chauffage est en bas, le tiroir peut même être un tiroir à gril, ce qui est idéal pour rôtir des légumes ou dorer le dessus des casseroles. Roberts suggère d’utiliser le tiroir à griller pour faire griller des guimauves pour faire une “trempette chaude s’mores”. Ne souhaitez-vous désormais vraiment avoir un tiroir à griller ?

Tiroir sous four polyvalent

cuisinière moderne tiroir sous four chauffant

Vous devrez consulter le manuel de votre four spécifique pour savoir si vous avez un tiroir-réchaud, un gril ou simplement un espace de rangement supplémentaire.

Bien que les fonctionnalités supplémentaires soient toujours utiles, que le tiroir soit destiné au réchauffement, à la cuisson au gril ou au stockage, il n’est pas nécessairement fonction de la qualité d’un four. La plupart de nous avons déjà vérifié le manuel de la cuisinière à gaz ou électrique ultra-chic et ne s’est-il pas ainsi avéré que le tiroir sous four n’était qu’un grand tiroir de rangement ?

Ne perdez pas l’espoir !

cuisinière tiroir rangement moules

Le tiroir du bas sert à ranger les plateaux du four et autres ustensiles de cuisine“, indique le manuel. “Il peut devenir très chaud, ne stockez rien dedans, qui pourrait fondre ou prendre feu. Ne rangez jamais de matériaux inflammables dans le tiroir. Cela comprend les articles en papier, en plastique et en tissu, tels que les livres de cuisine, les ustensiles en plastique et les serviettes, ainsi que les liquides inflammables. Ne stockez pas d’explosifs, tels que des bombes aérosols, sur ou à proximité de l’appareil“.

Pour vous, ce compartiment pourrait être un tiroir chauffant et vous pourriez l’utiliser pour garder les plats au chaud tout en préparant le reste du repas. Il semble en fait extrêmement utile, étant donné à quel point il peut être difficile de chronométrer un repas exactement pour que tous les plats d’accompagnement ne soient pas refroidis au moment où le reste est cuit.

Pourquoi ne pas prévoir de le mettre à bon escient tout de suite, dès que vous en aurez retiré tous les moules à muffins ?

À quoi sert votre tiroir sous four ?

Histoire du four à partir du 17e siècle

tiroir sous le four pratique

Dès l’arrivée des premiers colons européens en Amérique moderne, les poêles en pierre traditionnels ont été légèrement améliorés. Les ménagères ont commencé à cuisiner sur des fours en brique ventilés. Bien sûr, ces types de fours manquaient encore des commodités modernes que nous connaissons aujourd’hui, comme les boutons de commande et les thermostats. On ajoutait et retirait le bois manuellement pour attiser ou refroidir le feu si nécessaire. Si on avait besoin de mesurer la température, on mettait le bras dans le four pour vérifier à quel point il était chaud.

Le développement aux 18e et 19e siècles

four william hadaway brevet

Selon les livres d’histoire, on doit la contribution la plus importante au développement du four au 18e siècle au comte Rumford d’Angleterre. Il a apporté des améliorations au poêle Castrol ou poêle à ragoût inventé par François Cuvillies en 1735. Ce poêle était considéré comme révolutionnaire à l’époque, car il contribuait à contenir la fumée du feu dans le four. Le comte Rumford a développé un poêle en fer qui pouvait chauffer plusieurs casseroles et était réglable pour cuire chacune des casseroles à une température différente.

Cette innovation a été poussée un peu plus loin par Zachaus Winzler car il a utilisé du gaz plutôt que des feux de bois pour chauffer et cuisiner. James Sharp a développé un système confiné basé sur ce four manuel, et le premier modèle de four à gaz a été mis en vente en 1834.
Près de 60 ans plus tard, William Hadaway a obtenu le premier brevet pour un four électrique. Celui-ci comporte des tiroirs nombreux tous chauffants.

Aujourd’hui

évolution cuisinière histoire progrès

Bien que les fours électriques aient été inventés en 1896, ils n’étaient pas largement utilisés dans les maisons jusqu’à ce que l’application pratique de l’électricité s’améliore à la fin des années 1920. Aujourd’hui, cette technologie a été poussée encore plus loin avec l’acier inoxydable, les fours à double paroi, les cuisinières électriques et même les fours à micro-ondes. Cela signifie que nous avons maintenant des dizaines d’options de cuisson pour préparer nos repas. Quant à notre tiroir sous four, il n’y a aujourd’hui qu’un seul et il paraît qu’il chauffe mais n’est pas chauffant pour autant.