Les bienfaits des noix pour le système cardiovasculaire

Publié dans 7/05/2019 par Claire Deschamps

bienfaits des noix sante

Saviez-vous que, parmi les bienfaits des noix, il y a aussi l’entretien du système cardiovasculaire en bonne santé ?

Les bienfaits des noix pour le système cardiovasculaire

Une nouvelle recherche de l’Université de Pennsylvanie se penche sur les bienfaits des noix pour la santé et, plus particulièrement, pour le système cardiovasculaire.

Les résultats de l’étude indiquent que les personnes qui ont remplacé une partie des matières graisses saturées dans leur régime alimentaire par des noix ont une pression artérielle diastolique inférieure par comparaison à ceux qui n’ont pas opéré un tel changement.

Manger des noix entières permet de tirer des bienfaits de ce type d’aliments pour la santé. C’est ce qu’affirme la chercheuse en tête de l’étude, Penny Chris-Edward de l’Université de Pennsylvanie. Selon elle : « on dirait que les noix contiennent quelque chose de supplémentaire par rapport aux ingrédients bioactifs ». Il n’est pas clair s’il s’agit de leurs fibres ou d’une autre composante.

Toute substitution de graisses saturées permet d’améliorer la santé du système cardiovasculaire

bienfaits des noix systeme cardiovasculaire

L’étude de l’Université de Pennsylvanie a porté sur 45 personnes de 30 à 65 ans. Pour leurs besoins, les chercheurs ont privilégié des personnes en surpoids. Environ 12% des calories du régime alimentaire des Américains proviennent de graisses saturées. C’est pourquoi les scientifiques ont décidé de remplacer les graisses saturées par des graisses végétales plus saines. Les participants à l’étude ont ainsi constaté une réduction de 5% des graisses saturées. Pour cela, leur apport en matière grasses a été varié par de l’acide alpha-linolénique et polyinsaturé, de l’acide oléique ou des noix entières.

Toute substitution de graisse saturée améliore la santé du système cardiovasculaire. La pression artérielle des participants à l’expérience qui ont consommé des noix était, elle aussi, en basse.

Les résultats complets de l’étude sont publiés. Ils peuvent être consultés dans le Journal de l’American Heart Association.