Boris Johnson a été testé positif au coronavirus

Publié dans 27/03/2020 par Claire Deschamps

boris johnsons positif coronavirus

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a donné un test positif au coronavirus. L’information a été rapportée par le service de presse de Downing Street 10.

Selon un porte-parole, le Premier ministre britannique présente des symptômes bénins. Il s’est isolé et continuera de travailler pour effectuer son service.

Boris Johnson a donné un résultat positif au coronavirus

« Au cours des 24 dernières heures, j’ai développé des symptômes bénins et mon test Covid-19 est positif. Maintenant, je m’isole, mais je continuerai à diriger le gouvernement par le biais de la vidéoconférence pendant que nous combattons ce virus », a déclaré le Premier ministre lui-même.

Le Royaume-Uni a annoncé aujourd’hui, à l’issue d’un sommet virtuel du G20, qu’il augmenterait sa contribution de 210 millions de livres sterling aux efforts internationaux pour trouver un vaccin contre le nouveau coronavirus. Avec cela, l’implication du pays dans le financement de la Coalition pour l’innovation pour la préparation des épidémies totalisera un total de 544 millions de livres sterling.

Le Royaume-Uni devient ainsi le plus grand donateur de l’organisation. Cette information a été diffusée par le gouvernement britannique dans un communiqué de presse.

Le Royaume-Uni avec des mesures financières pour lutter contre le covid-19

« Un financement britannique record aidera à trouver un vaccin dans le monde », a déclaré le Premier ministre Johnson dans un communiqué.

« J’appelle tous les pays et gouvernements du G20 du monde entier à faire plus d’efforts pour nous aider à vaincre le virus », a-t-il ajouté. Le gouvernement britannique a également annoncé des mesures supplémentaires. Il a notamment annoncé aujourd’hui qu’il donnerait 63 millions de livres pour développer des médicaments pour Covid-19. Une partie de cet argent ira aussi pour le développement des tests.

La Coalition de l’innovation pour la préparation des épidémies a déclaré au Forum de Davos en janvier qu’elle développait un vaccin contre le virus. Selon les dernières informations, ses essais cliniques pourraient commencer dans quelques mois. Cette équipe de recherche est placée sous les auspices de l’OMS. Elle comprend toute une série d’organisations scientifiques publiques et privées. Parmi elles, l’Institut de recherche Pasteur et des sociétés privées telles que les sociétés pharmaceutiques Takeda et Sanofi. L’organisation a été fondée en 2017. A l’époque, elle avait participé aux efforts contre des épidémies comme Ebola en Afrique.

Les fonds nécessaires pour le développement du vaccin sont estimés à 2 milliards de livres sterling.