Ces produits cosmétiques qui nous exposent à des bactéries variées

Publié dans 19/12/2019 par Claire Deschamps

produits cosmétiques maquillage risque de bactéries

Le saviez-vous ? Neuf produits cosmétiques et de maquillagemaquillage sur dix sont contaminés par des microbes potentiellement mortels. Parmi ceux-ci, on trouve même les staphylocoques et escherichia coli.

Ces produits cosmétiques et de maquillage qui nous exposent à des bactéries

Les médecins de l’Université Aston de Birmingham sont arrivés à cette conclusion, après avoir analysé le contenu de plusieurs centaines de trousses et coffrets de produits cosmétiques. Les auteurs de l’étude ont constaté que la grande majorité de ceux qui utilisent des cosmétiques ne se lavent jamais les pinceaux et les éponges. Et, en plus, ils ignorent presque complètement les informations sur la date d’expiration d’un produit.

En conséquence, des millions de bactéries s’accumulent dans les coffrets de produits cosmétiques. Cela peut provoquer un certain nombre de maladies lorsque ces produits sont appliqués sur le visage, en particulier près des yeux, de la bouche ou de la peau endommagée. Les risques vont des infections cutanées aux empoisonnement du sang.

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement exposées au risque

Dans le cadre de leur étude, les chercheurs ont examiné au microscope cinq types de maquillage: rouge à lèvres (96 pièces), gloss à lèvres (107), crayons pour les yeux (92), mascara (93) et éponges pour appliquer le maquillage (79). Ce sont précisément les éponges qui se sont avérées être les plus dangereuses. Elles étaient pleines de bactéries, même relativement nouvelles. La concentration de microbes nuisibles y représentait plus d’un million de bactéries par millilitre.

Dans tous les autres produits cosmétiques, les indicateurs de contamination étaient trois ou quatre fois inférieurs. Dans une enquête auprès des propriétaires de trousses et produits de maquillage, il s’est avéré que 93% des éponges n’avaient jamais été lavées ou nettoyées. Parfois, elles tombaient au sol lors de leur utilisation.

Les chercheurs soulignent que les éponges représentent des conditions idéales pour la reproduction des bactéries. Il en est ainsi, car après leur utilisation, elles sont encore humides et nutritives. Et les utilisateurs de produits de maquillage s’exposent à des risques d’infection sans même s’en rendre compte.