Une équipe de designers envisage de lutter contre le changement climatique en recongelant les icebergs de l’Arctique

Publié dans 30/07/2019 par Claire Deschamps

Changement climatique lutte iceberg

Une équipe de designers dirigée par Faris Rajak Kotahatuhaha propose de recongeler de l’eau de mer dans l’Arctique afin de créer des icebergs miniatures. Pour cela, l’équipe entend utiliser un navire sous-marin. L’objectif de leur projet ? Lutter contre le changement climatique.

Une équipe de designers envisage de lutter contre le changement climatique en recongelant les icebergs de l’Arctique

Changement climatique iceberg artificiels

Le designer indonésien a travaillé sur le prototype avec les collaborateurs Denny Lesmana Budi et Fiera Alifa. Le projet a été présenté à l’occasion d’un concours international organisé par l’Association des architectes siamois.

L’équipe a reçu le deuxième prix du concours pour sa proposition de géoingénierie. Le projet vise à à recongeler l’Arctique et à transformer l’eau de mer en icebergs à nouveaux.

L’équipe de Kotahatuhaha a décidé de créer un prototype pour la « ré-icebergisation » de certaines parties de l’Arctique. Pour cela, elle a conçu une façon de geler l’eau de mer en blocs de glace hexagonaux. Ceux-ci devraient être amenés à proximité les uns des autres pour former de nouveaux icebergs.

Des solutions différentes au problèmes du changement climatique

« L’objectif principal de cette idée est de restaurer l’écosystème polaire, ce qui a un effet direct sur l’équilibre du climat mondial ». Telle est l’idée du projet selon les propos de son créateur.

Le concept est une réponse proactive aux problèmes liés à la fonte des glaces polaires de la Terre. Les auteurs du projet ont estimé que l’on mettait trop l’accent sur la protection des villes contre l’élévation du niveau de la mer. Selon eux, au lieu de cela, on devrait s’attaquer davantage aux causes du problème.

À New York, le cabinet d’architecture BIG travaille sur un système de défense contre les inondations à grande échelle. Il a pour mission de protéger le Lower Manhattan des raz de marée. D’autre part, Hassell et MVRDV ont proposé une série de mesures visant à protéger San Francisco et la région de la baie environnante des dangers potentiels de la montée de l’eau.