Chine : les scénarios de l’économie face au virus

Publié dans 2/03/2020 par Claire Deschamps

chine economie covid-19

La croissance économique en 2020 pour la Chine sera de 5,6%, selon le FMI. C’est 0,4 point de pourcentage de moins que les prévisions de janvier. Selon la directrice exécutive du fonds, Kristalina Georgieva, les pays dont les systèmes de santé sont faibles sont menacés. Le FMI a exprimé sa volonté d’accorder des subventions pour alléger le fardeau de la dette des pays les plus pauvres.

La croissance économique en 2020 pour la Chine sera de 5,6%

Georgieva s’est expriméе dimanche 23 février à Riyad lors d’une réunion des ministres des Finances du G20 et des gouverneurs des banques centrales. Selon elle, les analystes avaient précédemment prédit que la croissance mondiale accélérerait de 2,9% l’an dernier à 3,3% cette année.

“Les autorités chinoises s’efforcent d’atténuer l’impact négatif de l’épidémie sur la région par des mesures de crise, des liquidités, des mesures fiscales et un soutien financier. Dans le scénario de référence, l’économie chinoise reviendra à la normale au deuxième trimestre et l’impact du virus sur l’économie sera relativement insignifiant et à court terme “, a expliqué le spécialiste.

Selon elle, dans ce scénario, la croissance économique en 2020 pour la Chine sera de 5,6%. C’est 0,4 point de pourcentage de moins que les prévisions de janvier. La croissance mondiale sera inférieure d’environ 0,1 point de pourcentage.

Un scénario moins positif dans lequel la propagation du virus se poursuit

“Mais nous envisageons également un scénario moins positif dans lequel la propagation du virus se poursuit. Il convient maintenant de reconnaître le risque potentiel pour l’économie des États vulnérables aux systèmes de santé faibles. Le FMI est prêt à fournir une assistance, notamment par le biais de son Fonds de protection contre les catastrophes. Nous pouvons accorder des subventions pour alléger le fardeau de la dette de nos pays les plus pauvres », a déclaré Georgieva.

D’autres disent que l’Europe est probablement déjà entrée en récession. La Chine est, elle aussi, clairement en récession en ce moment. Il s’agit simplement de savoir combien de temps il faut pour s’étendre aux autres continents.