Choisir son chalet de vacances, les 4 points importants.

Publié dans 21/05/2021 par Claire Deschamps

Le choix d’un chalet de vacances nécessite de prêter attention à quelques points cruciaux. Pour faire le bon choix, il est nécessaire de prendre son temps. Voici 4 points qui nous semblent essentiels lors de l’achat de votre chalet en bois :

Quelles sont les utilisations de votre chalet ?

Votre chalet en bois sera utilisé comme un lieu paradisiaque pour des week-ends romantiques, comme un chalet familial ou comme une résidence principale. Vous devez donc vous demander à quoi il va vous servir. A quoi sert une maison principale sans un grand espace de vie ? De même, faire une chambre d’amis, c’est bien, mais votre lit peut-il tenir à l’intérieur tout en étant confortable ?

Nous vous recommandons de vous renseigner sur les dimensions du chalet en bois, à l’intérieur comme à l’extérieur. De plus, selon l’utilisation que vous en ferez, l’épaisseur du bois peut être cruciale : un chalet en bois pour des vacances d’été n’a peut-être pas besoin d’une grande épaisseur, mais pour un espace de vie, si.

Quels éléments sont inclus dans le prix ?

À première vue, vous semblez avoir trouvé la bonne affaire pour votre chalet en bois. Mais votre bonne affaire est soumise à des achats supplémentaires. Vous ajoutez le plancher, les frais de livraison, l’isolation… bref, votre bonne affaire devient un produit au prix exorbitant.

Il faut donc faire attention et comparer ce qui est comparable.

Faites également attention à la durée de la garantie, car deux produits au même prix n’offrent pas forcément le même service dans ce domaine.

Quelle isolation et quelle épaisseur de bois ?

Les fournisseurs de chalets en bois proposent généralement des modèles avec des madriers de 19, 34, 44, 60 ou 90 mm (à 1 mm près) d’épaisseur pour les murs. Réfléchissez bien avant de choisir, en fonction de l’utilisation que vous comptez faire de votre chalet en bois.

Si vous souhaitez utiliser votre chalet de jardin comme un espace de vie toute l’année, vous devez opter pour des parois doubles (par exemple 44 mm + 44 mm), avec une isolation entre les deux. Dans ce cas, l’isolation du sol et du plafond est indispensable, sinon le travail effectué sur les murs sera inutile.

Certains fournisseurs proposent même des sols et plafonds à double couche, comme pour les murs, avec une isolation entre deux niveaux de bois.

Normes et permis de construire ?

Chaque commune dispose d’un plan local d’urbanisme. Si certains n’auront aucune restriction sur votre projet, d’autres imposeront des contraintes. Par exemple, certains conseils peuvent exiger une couleur particulière pour le revêtement du toit ou un certain pourcentage de pente du toit.

Nous vous recommandons de contacter le cadastre de votre commune pour vous renseigner sur les procédures administratives et les éventuelles restrictions.

Après toutes ces étapes réalisées vous êtes prêt à commander votre chalet.