Comment cultiver du thym – techniques et conseils utiles

Publié dans 18/06/2021 par Laetitia Lasalle

Apprenez comment cultiver du thym et vous aurez toujours sous la main cette herbe versatile avec un goût terreux unique pour assaisonner plein de plats différents. Le thym est parmi les plantes les plus utiles et joyeuses à avoir dans son jardin. Vous pouvez cultiver du thym avec d’autres plantes vertes qui fleurissent au même moment au début de l’été.

Comment cultiver du thym : voici quelques conseils et astuces utiles pour cette herbe facile à entretenir

comment cultiver du thym

Bien que le thym soit cultivé partout dans le monde, cette herbe est native des régions méditerranéennes et préfère le plein soleil et les sols peu fertiles et bien drainés. C’est une plante vivace à feuilles persistantes, donc bien qu’elle ne soit pas en croissance active pendant les mois les plus froids, elle peut être récoltée pour la cuisson même en plein hiver.

Il peut être difficile de décider quelles plantes du thym cultiver pour utiliser dans la cuisine parce que le choix est vraiment très grand avec des centaines d’espèces différentes. Mais certaines espèces sont en même temps très belles et très bonnes pour la cuisine. Le thym commun par exemple a un excellent goût, ainsi que le thym citronné qui peut être ajouté à plein de recette et même aux sorbets d’été. Il existe un certain nombre de façons de propager cette délicieuse herbe – cet article explique comment faire pousser du thym à partir de graines, de boutures, de division, de superposition ou de superposition de monticules.

Comment cultiver du thym à partir de graines

Le thym pousse bien à partir de graines. Commencez à semer au printemps sous abri, puis repiquez lorsque le sol se réchauffe.

-Pour cultiver du thym à partir de graines, préparez un bac à graines en utilisant un terreau à drainage libre et humidifiez – mais ne mouillez pas trop – le sol. Utilisez généreusement un brumisateur ou placez le bac à graines dans l’eau pendant 10 minutes, et il absorbera l’eau par les trous de drainage au fond.

-Les graines de thym sont très petites, essayez donc de les disperser finement sur le substrat de culture. Lorsque vous semez des graines fines, une bonne astuce consiste à utiliser le pli de la ligne du cœur de votre paume pour les canaliser.

Le thym peut être cultivé dans le jardin en à l’intérieur en pots

astuces de jardin: faire pousser du thym

-Couvrez la graine avec une couche très fine de mélange de potting ou ne le faites pas si vous préférez.

– Placer la barquette dans un propagateur ou couvrir d’un sac en polyéthylène. Cela aidera à retenir l’humidité dans le sol.

-Au moment où les premières graines commencent à germiner, enlevez le couvercle et assurez-vous que le sol reste légèrement humide pendant que le semis grandisse.

-Une fois que les semis sont assez grands pour les tenir, transférez-les dans un pot de 7cm.

-Lorsque les semis font 5-7cm de hauteur, durcissez-les et plantez-les dans leurs positions finales.

-Lorsque les semis sont plantés dans le sol, les plantes de thym établies n’auront pas besoin d’arrosage ou d’engrais.

Comment cultiver du thym à partir de boutures

Toutes les espèces de thym ne peuvent pas être facilement cultivées à partir de graines, alors si vous cherchez des résultats plus rapides, vous pouvez essayer de cultiver le thym à partir de boutures.

– Les boutures de résineux sont mieux prises à la fin du printemps ou au début de l’été, avant que la plante n’ait fleuri.

Le thym est une plante très facile à cultiver et elle a besoin de très peu d’eau et d’engrais

cultiver es herbes à la maison

– À l’aide de sécateurs tranchants et propres, prélevez des boutures d’environ 5 à 7 cm de longueur. Ceux-ci doivent être des tiges saines et sans fleurs. Coupez juste en dessous d’un point de branchement, ou nœud.

-Retirez les feuilles de la moitié inférieure et poussez cette partie de la tige dans un pot ou un plateau rempli de terreau granuleux. Vous pouvez mettre les boutures dans un mélange de compost et de gravier, de perlite ou de sable.

– Humidifiez le terreau et placez le pot ou le plateau dans un propagateur, un châssis froid ou sur un rebord de fenêtre. Gardez un œil sur eux et assurez-vous que le mélange ne se dessèche pas.

– Après environ quatre semaines, les boutures devraient avoir pris racine. Pour les tester, tirez-les très doucement – si vous sentez une résistance, c’est qu’ils ont pris racine.

-Plantez dans des conteneurs individuels, ensuite lorsque la plante est assez grande, plantez dans leurs positions individuelles.

Comment propager le thym

Vous pouvez propager le thym par division au printemps ou à l’automne. Les thyms rampants sont plus faciles à diviser et produisent souvent plusieurs nouvelles plantes à partir d’une même touffe, à pousser dans le gravier ou dans les fissures des sentiers.

-Pour diviser le thym, déterrez toute la motte.

– Coupez la touffe en 2 à 4 sections, selon la taille de la plante. Séparez doucement les sections avec vos mains.

-Replantez les sections à l’endroit que vous voulez vos nouvelles plantes et arrosez régulièrement pendant quelques semaines jusqu’à ce que les plantes s’établissent.

comment cultiver du thym en pot

Marcottage des monticules

Le thym a tendance à devenir ligneux après quelques années, puis est généralement remplacé par une plante plus jeune. Cependant, avant de disposer du thym, vous pouvez utiliser l’ancienne plante pour en multiplier plusieurs nouvelles grâce à la technique de marcottage des monticules.

-Le marcottage des monticules est mieux fait pendant le printemps.

-Prenez simplement du mélange de compost et de sable dans de 1 : 1 et utilisez-le pour couvrir la plante de thym existante. Vous devez utiliser les pointes des pousses passant encore par le dessus du mélange de compost.

-Arrosez le marcottage et gardez-le bien humide. Ajoutez plus de mélange de compost si la pluie le lave.

– Au milieu ou à la fin de l’été, les tiges individuelles – ou les couches – devraient avoir poussé des racines. À ce stade, vous pouvez les retirer de la plante mère et les mettre en pot ou les planter.

Marcottage du thym

Le marcottage du thym utilise les mêmes principes que le marcottage des monticules, sauf que la plante mère n’est pas sacrifiée. Il s’agit de plier les tiges existantes dans le sol, ce qui leur permet de devenir leurs propres nouvelles plantes.

Vous pouvez faire le marcottage du thym du printemps à l’automne.

cultiver du thym

Choisissez une tige jeune et en bonne santé de la partie extérieure de la plante. Enlevez les feuilles en laissant tout simplement quelques feuilles à la fin.

– Pliez la tige pour voir où elle touche le sol – cela doit avoir un nœud ou un point de ramification des feuilles. À cet endroit, creusez une tranchée peu profonde. À l’aide d’un couteau bien aiguisé, faites une petite incision sur la tige au niveau du nœud et appliquez de la poudre d’enracinement hormonal.

À l’aide d’un morceau de fil de fer, piquez la section blessée de la tige dans la tranchée et recouvrez-la de terre.

Attachez le bout de la tige (avec les feuilles supérieures encore intactes) à une petite canne, pour lui permettre de pousser vers le haut.

Dans environ un an, cette tige aura son propre système racinaire établi et pourra être retirée de la plante mère et plantée dans son propre emplacement.

Comment cultiver du thym en pots

Apprendre comment cultiver su thym en pots demande quelques considérations en plus du drainage.

-Choisissez un pot d’environ 15cm de diamètre avec un trou de drainage.

– Placez un morceau de poterie cassée au fond de votre pot sur le trou de drainage – cela aidera à garder le sol sans drainage. Utilisez idéalement un pot avec des pieds.

-Utilisez un mélange de potting, en ajoutant beaucoup de sable ou de perlite.

-Arrosez bien pour que la plante s’établisse, et utilisez d’engrais liquide de temps en temps pendant le printemps.

-Le thym demande peu d’arrosage une fois qu’il soit établi.

cultiver du thym à la maison

Comment cultiver du thym à la maison

Pour cultiver du thym à l’intérieur, vous aurez besoin de le mettre sur une fenêtre bien lumineuse dans votre maison. Le thym aime le soleil et a besoin de lumière pendant la plus grande partie de la journée pour se sentir bien. Si cela n’est vraiment pas possible, alors vous pouvez investir dans une lumière de croissance.

Lorsque vous cultivez du thym à l’intérieur, vous devez vous assurer que le terreau s’écoule librement et choisissez un récipient de taille appropriée (environ 15cm). Peut-être le plus grand challenge lorsque l’on apprend comment pousser du thym à l’intérieur est de bien contrôler le niveau d’humidité. Le thym étant une plante méditerranéenne, il vaut mieux privilégier le peu d’eau plutôt que l’arrosage excessif. Vérifiez régulièrement le sol et n’arrosez qu’une fois qu’il est sec.

Comment prendre soin du thym ?

Prendre soin de la plante de thym est très facile puisque le thym demande très peu d’arrosage ou d’engrais. Si votre thym pousse dans du sol, vous pouvez même éviter complétement les engrais, bien que mettre de l’engrais de temps en temps au printemps peut se révéler très bénéfique pour les plantes en pots.

conseils pour cultiver du thym

Plus vous cueillez d’herbes, plus elles pousseront en buisson et en bonne santé, mais n’enlevez pas plus de la moitié de la plante à la fois, expliquent les spécialistes. Taillez légèrement le thym après la floraison. Le problème principal avec le thym est qu’il peut mourir pendant un hiver froid et humide. Pour éviter cela, protéger les plantes avec du molleton pendant les mois les plus froids, ou dans les climats particulièrement froids, apportez les plantes en pot à l’intérieur. Le thym peut aussi devenir long et laid. La meilleure façon d’éviter cela est de couper les plantes en profondeur après la floraison. Mais s’il y a toujours un problème, le thym peut être déterré et replanté dans un trou plus profond.

Comment récolter le thym

Pour récolter le thym, vous devez tout simplement couper les tiges saines. Cela peut être fait pendant toute l’année, mais particulièrement au début de l’été avant que le thym commence à fleurir. Pour vos recettes, vous pouvez n’utiliser que les feuilles qui peuvent être enlevées en passant vos doigts le long de la tige – ou vous pouvez utiliser la tige entière avec des feuilles encore intactes.

Les fleurs du thym peuvent également être consommées et peuvent être utilisées comme garniture. Comme le thym est une herbe robuste, elle peut être ajoutée au début de la cuisson pour permettre à la profondeur du goût à se développer. Le thym séché est également très utile dans la cuisine et c’est aussi une très bonne addition pour les sauces ou dans un bouquet garni. Cueillez le thym le matin, laissez-le à un endroit sec et bien ventilé pour quelques jours, et placez-le ensuite en bouquets et suspendez-le pour sécher complétement avant de le mettre à l’intérieur de pots d’herbes.

cultivation de jardin d'herbes

Le thym est-il facile à cultivé ?

Le thym est parmi les herbes les plus faciles à cultiver. Le thym demande peu de maintenance, il peut être propagé de beaucoup de façons différentes et souffre de peu de problèmes. Au contraire, être trop attentif peut être un problème, car le thym ne nécessite pas beaucoup d’arrosage ou de fertilisation. C’est la plante paresseuse ultime.

Où le thym pousse-t-il le mieux ?

Le thym pousse le mieux à des endroits bien ensoleillés dans du sol bien drainant. Cela peut être soit dans du sol, soit dans un conteneur. Dans l’idéale, le thym a besoin de lumière solaire pendant la plus grande partie de la journée, alors évitez de planter le thym à un endroit ombragé. Le thym tolère la majorité des types de sol, bien qu’il ne se sente pas bien dans un sol marécageux ou argileux lourd.

cultivation de thym en pots

Problèmes éventuels avec le thym

Le thym est rarement susceptible à des parasites ou à des problèmes. Pourtant, il peut y avoir quelques problèmes potentiels qui peuvent arriver.

– Le coléoptère du romarin est une possibilité – s’il est présent, vous devez les retirer à la main avant qu’ils ne dépouillent la plante.

– La pourriture grise peut se produire si la plante est trop humide trop souvent – enlevez toutes les tiges affectées.

– Des cochenilles peuvent également être présentes et nécessitent l’utilisation de moyens de lutte naturels ou biologiques.