Quels sont les effets de la consommation d’alcool sur le système immunitaire ?

Publié dans 24/03/2020 par Claire Deschamps

consommation d’alcool effets système immunitaire

La période difficile que traverse la planète avec la crise causée par le nouveau coronavirus peut pousser certaines personnes à une consommation d’alcool excessive. Si les effets des boissons alcoolisées peuvent être réconfortants, leur consommation excessive peut réduire le système immunitaire.

La consommation d’alcool peut réduire le système immunitaire du corps lorsqu’elle est excessive

système immunitaire alcool

Des experts britanniques cités par Daily Express avertissent que l’alcool peut affaiblir le système immunitaire. A son tour, cela nous expose à un risque accru durant la période de pandémie.

Qu’arrive-t-il réellement au corps lorsque nous buvons ? Quel est le risque auquel nous expose cette pratique ? Le Dr Aragone Giuseppe répond à ces questions.

L’alcool a un effet négatif sur le corps. Il affecte le corps de façons variées et nous expose à un risque accru de maladie grave.

Ainsi, une consommation excessive d’alcool peut endommager les cellules immunitaires des poumons et du système respiratoire supérieur. Cela augmente à son tour le risque de développer des maladies. Parmi elles, la tuberculose, la pneumonie et le syndrome de détresse respiratoire.

Les boissons alcoolisées ont des effets négatifs sur la première ligne de défense du corps

L’alcool endommage également la barrière intestinale, permettant à davantage de bactéries de pénétrer dans la circulation sanguine. Par conséquent, il peut réduire les trois principaux types de cellules de notre système immunitaire. Il s’agit des macrophages, des cellules T et des cellules C.

Selon la British Immunological Society, les macrophages sont la première ligne de défense de l’organisme contre les maladies. Ils détruisent les virus et signalent d’éventuels agents pathogènes.

Lorsque ces cellules sont supprimées, le système immunitaire est moins efficace pour identifier et détruire les agents pathogènes. La dépendance à l’alcool et la consommation régulière d’alcool ont un effet néfaste sur le corps à bien des égards. D’ailleurs, selon le docteur Giuseppe, même boire à l’occasion peut perturber temporairement notre système immunitaire.