Coronavirus COVID-19 – de nouveaux cas en Chine

Publié dans 16/06/2020 par Claire Deschamps

coronavirus covid-19 chine

La loi martiale a été introduite dans la région de Fengtai, dans le sud de Pékin, après la détection de 49 nouveaux cas de coronavirus COVID-19. Le marché alimentaire est devenu l’épicentre de la propagation de la maladie. Tous les travailleurs et clients locaux, y compris plusieurs milliers de personnes, ont été testés pour l’infection.

Coronavirus COVID-19 – de nouveaux cas détectés à Pékin

Le samedi 13 juin, plusieurs régions de Pékin ont de nouveau été bloquées parce que 49 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 ont été enregistrés par des experts, augmentant la crainte de la reprise de l’épidémie. Des tests pris sur 45 personnes sur le marché a donné un résultat positif. Quatre porteurs ont montré des signes externes d’infection.

La loi martiale a été imposée dans la région de Fengtai, rapporte le portail chinois CGTN. En raison des mesures d’isolement, les gens ne peuvent pas quitter leurs maisons dans 11 quartiers résidentiels dans le sud de la capitale chinoise. De plus, le virus a été détecté sur une planche à découper utilisée pour traiter le saumon.

D’autres parties du pays également touchées

Le marché des fruits de mer de Jingsheng, où un autre cas a été confirmé, a également été fermé. Plusieurs grands supermarchés de Pékin ont retiré le saumon de la vente. Tous les travailleurs et clients locaux, y compris plusieurs milliers de personnes, ont été testés pour l’infection.

Au total, six grands marchés de gros à Pékin ont été partiellement ou complètement suspendus. La deuxième vague de l’épidémie d’un nouveau type de coronavirus peut ne pas se produire. Les dernières études scientifiques témoignent en faveur de cela. C’est ce qu’a déclaré le virologue italien et vice-chancelier de l’Université de Milan Vita-Salute San Raffaele Massimo Clementi.