COVID-19 : Peut-on vraiment booster son sytème immunitaire contre le virus?

Publié dans 18/03/2020 par Laetitia Lasalle

le COVID-19 est une pandémie mondiale

Alors que nous commençons tous à s’habituer peu à peu au nouveau coronavirus COVID-19, les scientifiques continuent à travailler sur des nouveaux médicaments et des vaccins contre le virus. Beaucoup de médecins et d’experts suggèrent d’adopter une approche holistique pour se maintenir en bonne santé. La réponse immunitaire peut en réalité être essentielle pour rester en bonne santé. Même si les moyens suivants que nous allons vous proposer dans cet article ne présentent aucune garantie que vous n’allez pas attraper le COVID-19, cela reste des moyens qui vont vous aider à garder votre système immunitaire en bon état et de vous sentir bien.

Le monde essaye de combattre de COVID-19

que faire contre le coronavirus

Notre système immunitaire est très finement réglé, disent les médecins. Mais, oui, il y a des choses que vous pouvez faire pour l’aider à mieux travailler. Et comme le coronavirus est déjà devenue une pandémie mondiale, il y a plein d’informations qui circulent partout sur ce qui pourrait nous aider à ne pas attraper le COVID-19. En plus des précautions comme se laver les mains et éviter les personnes malades, qu’est-ce que vous pouvez faire pour vous assurer que votre système immunitaire serait prêt à combattre le coronavirus et tous les autres virus auxquels vous pourrez être exposés ? Voici les choses que les médecins pensent que peuvent vous aider et les choses qui sont inutiles à faire. Mais d’abord :

Le COVID-19 ou le nouveau coronavirus est désormais une pandémie mondiale

le COVID-19 est le nom du coronavirus

Comment marche le système immunitaire ?

Commençons par le début. Le système immunitaire est le réseau de cellules à travers de notre corps (dans la peau, dans le sang et partout) qui travaillent ensemble pour éviter ou limiter l’infection de pathogènes potentiellement dangereux pour nous, comme les bactéries et les virus, et de prévenir le dommage des agents non-infectieux comme les coups de soleil et le cancer.

Les scientifiques catégorisent les cellules immunitaires variables dans deux groupes principaux : des cellules immunitaires innées et cellules immunitaires adaptives, explique Michael N. Starnbach, professeur de microbiologie dans l’Ecole médicale de Harvard à Boston.

Les cellules immunitaires innées sont à la première ligne de défense. Ce que font ces cellules est d’identifier les microbes et les autres menaces potentielles comme par exemple le nouveau COVID-19 en provoquant une réponse du système immunitaire qui aidera à les neutraliser. Les cellules immunitaires adaptives font partie de la seconde partie de la réponse immunitaire. Il s’agit de cellules spéciales qui répondent dans le but ‘d’éponger’ le reste des organismes qui sont restés après la réponse des cellules immunitaires innées, dit docteur Stombach.

Peut-on faire quelque chose pour renforcer son système immunitaire contre le COVID-19?

le COVID-19 et le système immunitaire

Et ici vient la partie intéressante : le système immunitaire adaptif possède ce que l’on appelle de la ‘mémoire immunitaire’. Ceci veut dire que lorsque ces cellules voient un pathogène qui a déjà entré dans le corps auparavant, elles ne vont pas seulement aider au corps de ‘chasser’ l’envahisseur, mais elles vont également créer plus de copies d’elles-mêmes pour continuer de construire une défense plus forte dans le futur pour que le corps soit mieux préparé pour combattre les pathogènes si et lorsque ces pathogènes réapparaissent.

Dans le cas d’un nouveau virus comme dans le cas du nouveau virus COVID-19 il n’existe malheureusement pas une réponse accrue du système immunitaire parce que le système immunitaire de personne n’a jamais rencontré ce virus auparavant. Personne n’a jamais été exposé au coronavirus et c’est la raison pour laquelle personne n’a développé une réponse immunitaire au virus. Et ceci laisse la plupart d’entre nous susceptibles, explique dr. Starnbach. Il n’y également toujours pas de vaccins contre ce nouveau virus comme pour d’autres virus déjà connus.

Les vaccins marchent précisément grâce au mémoire immunitaire, dit dr. Starnbach. Lorsque vous vous vaccinez avec des vaccins comme les vaccins contre la grippe saisonnière, vous exposez votre système immunitaire à une version du virus qui cause une augmentation du nombre des cellules immunitaires dans le corps, qui peuvent répondre et combattre contre le virus si vous êtes exposé dans la vraie vie. Les vaccins sont une sorte de boosters pour le système immunitaire qui marche vraiment.

Les scientifiques n’ont toujours pas trouvé de vaccin contre le nouveau coronavirus

le danger de l'inféction

Mais il est bien de savoir que le vaccin ne marche pas comme un booster pour la totalité du système immunitaire. Le vaccin contre la grippe ne vous rendra pas plus résistants aux rhumes ou aux autres maladies. Le vaccin ne booste la réponse immunitaire qu’aux souches spécifiques de la grippe pour lesquelles le vaccin à été conçus à être efficace. ‘Le vaccin est quelque chose de très spécifique et conçu pour combattre contre un pathogène particulier comme par exemple la grippe, la varicelle ou la polio’, explique dr Starnbach.

Est-ce vraiment possible de renforcer le système immunitaire contre le COVID-19? C’est compliqué

L’idée de renforcer votre système immunitaire pour être généralement plus résistent à tout est vraiment imparfaite, dit dr Strarnbach. Notre système immunitaire est vraiment très finement réglé. Les différentes cellules immunitaires sont orientées à reconnaitre des choses dans notre corps qui sont potentiellement dangereuses et d’essayer de neutraliser ces choses. Si ces cellules n’existaient pas, nous ne serions pas capables de répondre aux organismes qui nous envahissent. Ou si, au contraire, notre système immunitaire est trop actif, ces cellules vont commencer à attaquer nos propres tissus.

Il y a des moyens de booster son système immunitaire

le coronavirus et le système immunitaire

Le système immunitaire qui attaque nos propres tissus est ce qui se passe lorsque nous souffrons d’une maladie auto-immunitaire comme la polyarthrite rhumatoïde ou la maladie de Crohn. Et personne ne veut renforcer globalement son système immunitaire à ce point-là.

Certaines études scientifiques ont étudié si les suppléments contenants des vitamines spécifiques et des nutriments peuvent aider à se protéger contre les rhumes et les virus, mais les données paraissent suggérer que si les suppléments aident vraiment, ils le font de façon de réduire la gravité de l’infection ou de la maladie une fois que vous l’aviez déjà attrapé que de combattre contre le fait de l’attraper.

le danger du coronavirus

Ce qui est vraiment important de ne pas oublier au sujet du nouvel coronavirus est le fait que les scientifiques ne l’avaient pas encore bien étudié avant qu’il se propage à la fin de l’année 2019 et n’ont pas encore de réponses si certains médicaments meuvent ou pas avoir un effet sur lui, dit le dr. Yufang Lin., un médecin interne au Center for Integrative Medicine au Lyndhurst Campus du Cleveland Clinic Health System en Ohio. Les vaccins ne sont toujours pas développés ou testés. Il n’existe pas d’information qui confirme que certains suppléments peuvent diminuer la gravité du virus lorsqu’il s’agit du COVID-19. Il y a encore plein de choses que les médecins et les scientifiques ne savent pas au sujet de ce nouveau virus. Des études scientifiques sont conduites à présent qui vont éventuellement permettre d’avoir plus d’information à ce sujet, dit dr. Lin.

porter des masques contre le coronavirus

Ce que l’on sait avec certitude : il existe plein de facteurs qui peuvent affaiblir le système immunitaire

Vous avez certainement déjà entendu que les personnes avec un système immunitaire affaibli doivent prendre plus de précautions en ce qui concerne le risque du COVID-19. Mais qu’est ce qui fait que le système immunitaire d’une personne soit plus faible que le système immunitaire d’une autre ?

Il existe plusieurs facteurs connus qui rendent le travail du système immunitaire d’une personne plus difficile de combattre contre les pathogène potentiellement dangereux, comme dans le cas du coronavirus. Ces facteurs sont :

le coronavirus est un virus

Tabagisme : Le fait de fumer réduit votre système immunitaire et affaiblit vos poumons. Alors les personnes qui fument sont généralement plus susceptibles de développer une pneumonie ou une infection sévère, comme celles provoqués par le COVID-19, dit dr. Lin.

Médicaments : Certains médicaments peuvent empêcher le bon fonctionnement du système immunitaire. Les immunomodulateurs, les stéroïdes ou les médicaments pour les maladies auto-immunes peuvent supprimer ou affaiblir le système immunitaire.

Age : Vos enfants sont plus susceptibles d’attraper des virus car leur système immunitaire n’est pas encore bien développé : c’est une partie du processus de maturation, dit dr. Lin. Lorsque les enfants grandissent, leur système immunitaire est exposé à des virus différents et ils s’habituent au fait d’être exposés au virus et deviennent aussi beaucoup plus capables de les combattre.

dormier mieux contre le coronavirus

Mais dans le cas des enfants très jeunes, chaque fois que leur système immunitaire rencontre un nouveau pathogène, leur corps montre une réponse très forte du système immunitaire. Il apparait pourtant que les enfants ne présentent pas un grand risque concernant le coronavirus, d’après les observations des scientifiques et des médecins.

Les personnes âgées, aussi, ont tendance à avoir un système immunitaire plus faible que les autres groupes d’âge. Les personnes âgées peuvent présenter des problèmes de santé chroniques. Et si le corps est constamment occupé avec plusieurs conditions médicales, cela devient plus difficile pour lui de combattre le nouveau virus.

En plus de cela, lorsque nous vieillissons, notre système immunitaire s’affaiblit et cela peut prendre plus longtemps à notre corps de produire une réponse immunitaire significative lorsque le risque se présente. Ceci donne au virus ou à l’infection plus de temps de grandir et à se répliquer ce qui peut mener à des symptômes plus graves.

le coronavirus est une inféction virale

Autres conditions médicales chroniques : Les conditions préexistantes chroniques comme l’asthme, le diabète et les maladies cardiovasculaires peuvent affecter le système immunitaire et augmenter le risque pour les personnes souffrantes d’attraper le coronavirus. Les personnes avec ce type de conditions médicales paraissent aussi avoir un plus grand risque si elles attrapent le coronavirus, d’avoir des symptômes plus sévères, d’après l’information de l’Organisation Mondiale de la Santé. En plus de cela, L’OMS prévient aussi que les personnes âgées sont plus en risques.

Grossesse : Les femmes enceinte ont des changements dans leur système immunitaire et dans leurs corps qui peuvent augmenter leur risque de développer des infections virales y inclus le COVID-19, d’après les spécialistes. Être enceinte tout simplement affecte le système immunitaire chez les femmes parce qu’il prend soin désormais de deux êtres humains à la place d’un seul. Ceci peut augmenter le risque chez les femmes enceinte de développer des infections plus sévères.

Malnutrition : Les personnes qui sont mal nourris sont plus susceptibles aux virus et à certaines maladies. Le déficit de certaines vitamines et minéraux dans le corps empêche le système immunitaire de fonctionner proprement. En reconstituant les manques de ces vitamines et minéraux en prenant des suppléments dans ces cas peut aider le système immunitaire de fonctionner d’une manière saine et combattre mieux les maladies et les infections. Mais la question si les suppléments aident le système immunitaire à mieux répondre chez les personnes qui n’ont pas des déficits de vitamines et minéraux n’est toujours pas très claire.

la méditation et le COVID-19

Que pouvez-vous faire pour améliorer votre système immunitaire ?

Dormez : Comme il a été prouvé par des études scientifiques récentes, si vous ne dormez pas suffisamment, votre corps n’arrive pas à produire suffisamment de cytokines : un type de protéines qui cible les infections et les inflammations en créant une réponse immunitaire effective. Les cytokines sont à la fois produites et libérées durant le sommeil. Le manque de sommeil chronique rend le vaccin contre la grippe moins effectif en réduisant la capacité de votre corps à répondre. Il est conseillé de faire une petite sieste durant la journée pour aider à atténuer les effets du manque de sommeil sur le système immunitaire.

Régime alimentaire : Evitez le sucre dans votre menu quotidien pour ne pas nourrir les mauvaises bactéries qui tuent les bonnes bactéries dans vos intestins. Les problèmes auto-immunitaires et les problèmes de digestion sont des signes d’un déséquilibre dans l’estomac. Dans le cas idéal, il doit avoir 85 percent de bonnes bactéries ou de probiotiques dans vos intestins. Les aliments fermentés comme la choucroute, le komboucha et le kimchi peuvent vous aider à repeupler les bonnes bactéries dans vos intestins en vous donnant plus d’énergie et de vitalité.

se laver les mains

Jeûne intermittent : Il est connu depuis des siècles que le jeûne a été utilisé comme un remède pour des problèmes de santé. Paracelse, un grand guérisseur dans la tradition occidentale, a écrit il y a 500 ans : ‘Le jeûne est le meilleur remède, le médecin à l’intérieur’. En 2014, Dr. Valter Longo de l’Université de Caroline de Sud aux Etats-Unis a découvert que faire le jeûne pendant trois jours en ne prenant que de l’eau peut essentiellement réinitialiser le système immunitaire. En évitant de manger pour au moins 16-16 heures après votre dernier repas, permet à votre corps à se concentrer sur les cellules immunitaires en les recyclant et en se débarrassant des cellules endommagées. Cette pratique ne doit bien-sûr être pratiqué que si vous êtes en bonne santé. Mais si cela est le cas, que ne voudrait pas plus de temps pour soi en s’occupant de ses projets en retard à la place de la préparation des repas.

Méditation pour réduire le stress : Le stress peut causer des inflammations à l’intérieur du corps et qui peuvent fortement affecter la réponse immunitaire de votre corps en libérant une très grande quantité de l’hormone du stress, le cortisol. Le stress vous rend également plus vulnérable aux infections et aux maladies, peu importe s’il s’agit de stress au bureau ou dans votre vie personnelle. C’est la raison pour laquelle la méditation est devenue un must pour ceux qui vêlement être en bonne santé. Il existe plein de formes et de variants de méditation et une étude scientifique récente suggère qu’il parait qu’il y a quelque chose d’intrinsèque dans la méditation qui peut changer l’expression des gènes et même améliorer l’humeur avec le temps.

s'exercer contre le COVID-19

Bougez : Les scientifiques n’ont pas encore trouvé le mécanisme exact à travers lequel le fait de rester actif physiquement aide au système immunitaire de fonctionner proprement. Mais ils savent que les exercices physiques permettent aux autres systèmes dans le corps de bien fonctionner également, alors ils suspectent qu’il existe un lien entre les deux. Il existe même une évidence que les personnes âgées qui font des exercices physiques régulièrement peuvent faire en sorte que leurs systèmes immunitaires fonctionnent au même niveau que les systèmes immunitaires des personnes plus jeunes, d’après une étude scientifiques publiée en avril 2018. Mais il faut faire très attention car il existe également une évidence que l’exercice physique extrême peut en réalité endommager le système immunitaire. Alors pour que votre système immunitaire fonctionne au mieux, exercez-vous avec modération.

            le virus COVID-19