Economie en Allemagne : l’optimisme est en baisse

Publié dans 25/10/2019 par Claire Deschamps

économie en allemagne entreprises

Les consommateurs allemands sont de plus en plus pessimistes. Ce sentiment s’inspire des craintes d’un ralentissement de la croissance économique mondiale, de conflits commerciaux et du Brexit. C’est ce qu’indique une étude récente concernant sur l’ économie en Allemagne. Une autre étude indique que les entreprises allemandes sont moins satisfaite de la situation actuelle. En revanche, elles ont des espoirs pour les mois à venir, a rapporté Associated Press.

Economie en Allemagne – l’optimisme est en baisse

économie en allemagne pessimisme

La confiance des entreprises allemandes est restée inchangée en octobre. La baisse de la valorisation des entreprises par leur position actuelle est compensée par des attentes plus positives pour l’avenir.

L’Institut Ifo pour le développement économique a annoncé que son indice de confiance mensuel était resté à 94,6 points ce mois-ci. Il est en hausse par rapport au mois précédent. Selon le PDG d’Ifo Clemens Fust, les résultats suggèrent que, selon les entreprises, l’économie allemande se stabilise.

L’enquête Ifo est basée sur 9 000 entreprises interrogées dans les secteurs de la fabrication, des services, du marketing et de la construction.

La croissance économique lente a mis à mal la confiance des consommateurs allemands. Tels sont les résultats publiées par l’institut d’études de marché GfK. Selon le même organisme, le mois prochain marquera le niveau le plus bas en trois ans en matière de confiance des consommateurs dans la plus grande économie d’Europe.

Un optimisme en baisse

« L’optimisme est en baisse », a déclaré dans un communiqué le spécialiste Rolf Burkell. Il cite comme explication de ce fait le ralentissement de la croissance économique mondiale, les conflits commerciaux et le chaos persistant autour du Brexit. Et également la suppression d’emplois dans les marchés automobile et financier.

La consommation privée restera une importante pour l’économie allemande cette année, affirme-t-il. Cela, en supposant que les crises actuelles ne s’aggraveront pas à l’avenir. C’est ce qui permettra de dissiper les craintes de perte d’emplois.