Délimiter les espaces végétalisés en corpriété

Publié dans 18/12/2020 par Claire Deschamps

Disposer d’un espace végétalisé en copropriété apporte plusieurs avantages tant sur le côté esthétique que sur les aspects pratique et écologique. D’ailleurs, de plus en plus de Français s’intéressent aujourd’hui aux murs végétaux ainsi qu’aux toitures végétalisées. Ces techniques de végétalisation s’imposent petit à petit dans les bâtiments en copropriété. Afin de délimiter les espaces verts en copropriété, il existe différentes solutions. Zoom sur le sujet.

Les différents types de bordures pour les espaces végétalisés en copropriété

espaces végétalisés copropriete bordures

Il existe une large gamme de choix en termes de bordures pour vos espaces végétalisés en copropriété : il est notamment possible de choisir parmi une bordure en acier corten, en aluminium, en acier galvanisé, en bois… pour encadrer les espaces verts, structurer de façon harmonieuse et fonctionnelle les différentes zones végétalisées, regrouper les végétaux ayant les mêmes besoins en termes d’ensoleillement et de substrat. Si bien qu’il est parfois difficile d’orienter votre choix. Quel type de bordure choisir ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque type de bordure de jardin ?

Les bordures en acier corten

Les bordures en acier corten permettent de réaliser un entourage d’arbres, de massifs et des chemins d’accès tout au long de vos espaces végétalisés en copropriété. Elles ne nécessitent aucun entretien particulier et se fondront parfaitement dans le décor grâce à leur aspect très naturel. Au contact des éléments météorologiques, le corten se couvre d’une couche protectrice ou “patine” dont la couleur rappelle l’aspect rouillé du métal. La bordure en acier corten résulte de la combinaison de l’acier à du nickel, du chrome, du phosphore et du cuivre.

Les bordures en acier galvanisé

Cet alliage aura le grand avantage de résister aux intempéries et autres sollicitations. Recouvert d’une couche de zinc, les bordures en acier galvanisé à chaud sera à même de résister à la corrosion. Esthétiquement parlant, ce type de bordure revêt une couleur grise et saura mettre en valeur les massifs végétaux de manière propre et structurée.

Les bordures en aluminium

L’aluminium est très léger et donc facile à manipuler et transporter, résistant à la corrosion et très malléable. De couleur grise également, il est lisse et constitue le type de bordure idéal pour habiller les aménagements aux formes arrondies et courbées. Il sera ainsi possible d’obtenir un aménagement harmonieux de l’espace, avec du relief, d’avoir des espaces propres en évitant les chutes de terre, les mauvaises herbes…

espaces végétalisés en copropriete idees

Les bordures en bois

La bordure en bois s’adapte à tous les styles de jardins. Si vous souhaitez une bordure facile à installer, optez pour les bordures en bois. De plus, vous pouvez facilement les enlever et les changer au gré de vos envies. Toutefois, il faut noter que les bordures en bois sont très discrètes. Ainsi, si vous voulez une délimitation d’espaces végétalisés plus design et travaillée pour votre copropriété, il convient de choisir autre chose. Leur durée de vie figure également parmi les inconvénients des bordures en bois.

Les bordures en béton

Si vous êtes à la recherche d’une solution durable, solide et abordable, les bordures en béton peuvent être un choix judicieux. Ce type de bordure de jardin s’ancre bien dans le sol et profite d’une durée de vie assez longue. Il est scellé dans le sol avec un mortier et offre un rendu moderne et simple. Les bordures en béton sont également très peu coûteuses. Toutefois, le béton est un matériau brut qui ne plaît pas forcément à tout le monde. Ainsi, si vous souhaitez quelque chose qui mettra en valeur vos espaces végétalisés en copropriété, il vaut mieux vous tourner vers une autre solution. Les bordures en béton restent en effet assez ordinaires.

Les bordures en pierre

Les bordures en pierre naturelle sont également une excellente option pour vos espaces végétalisés en copropriété. Ce matériau haut de gamme apportera une touche élégante aux espaces qu’elles structureront. Les pierres naturelles mettront en valeur les espaces végétalisés. D’ailleurs, vous avez un large choix de pierres naturelles pour habiller votre espace vert. En effet, vous pouvez choisir des galets, des pierres brutes ou encore des murets. Choisissez les pierres naturelles en fonction de l’ambiance que vous souhaitez instaurer dans votre jardin de copropriété. Toutefois, il faut préciser que les bordures en pierre naturelle nécessitent l’intervention d’un professionnel. Elles sont en effet difficiles à installer. Avec le coût de la main-d’œuvre, les bordures en pierres naturelles sont donc plus coûteuses. Aussi, le matériau reste plus onéreux par rapport aux autres types de matériaux tels que le bois ou le béton.

Les bordures naturelles pour vos espaces végétalisés en copropriété

Les plantes peuvent également servir de bordures pour vos espaces verts. Cela consiste ainsi à planter des plantes et créer une rangée de plantes ou une haie afin de délimiter vos espaces extérieurs. L’avantage est que presque toutes les plantes conviennent pour créer ce type de bordure. Opter pour des bordures en plantes permet également d’apporter une touche naturelle et pleine de vie à vos espaces végétalisés. Toutefois, les plantes naturelles qui servent à délimiter vos espaces nécessitent un entretien permanent. Aussi, certaines plantes ne sont pas belles tout au long de l’année.

Pourquoi délimiter vos espaces végétalisés en copropriété ?

Dans un bâtiment en copropriété, l’aménagement extérieur ou intérieur reste un élément essentiel. Les bordures d’espace végétalisé offrent ainsi différents avantages. Elles sont en effet idéales pour :

  • Délimiter les espaces végétalisés de votre bâtiment en copropriété,
  • Mettre en valeur les plantes et les fleurs des espaces végétalisés,
  • Faciliter l’entretien de votre jardin de copropriété,
  • Faciliter la circulation entre différents espaces végétalisés.

Si votre bien en copropriété dispose d’un potager, les bordures de jardin permettent également de délimiter vos carrés de culture. Aussi, les bordures sont un véritable atout tant du point de vue esthétique que pratique pour votre jardin ou espace vert en copropriété.

Les espaces verts en copropriété : zoom sur les obligations à respecter

L’aménagement d’un espace vert en copropriété diffère de celui d’un jardin privatif. En effet, la copropriété vous soumet à certains règlements à suivre quant à la mise en place d’un espace vert. En copropriété, un espace vert désigne une zone consacrée aux plantes implantée dans un endroit public ou privé de la copropriété. Il s’agit notamment d’une cour, d’un jardin public, d’une terrasse, d’un petit espace fleuri, d’un parc à arbres et arbustes, etc.

Selon le règlement de copropriété, certains végétaux peuvent être interdits dans les espaces verts au sein de la copropriété. Cette interdiction s’explique notamment par différents facteurs tels que les odeurs, les problèmes d’encombrement, les plantes toxiques… Aussi, il faut préciser que le choix de l’aménagement ou de l’entretien d’un espace vert en copropriété doit se faire selon un vote à l’assemblée générale. Comme les espaces verts sont considérés comme une partie commune générale en copropriété, les charges relatives à leur entretien seront donc réparties en fonction des tantièmes entre chaque copropriétaire.