Coupe de champagne pour le Nouvel An !

Publié dans 28/12/2021 par Sabine Monier

Coupe de champagne à la veille du Nouvel An – cela va de soi ! Mais alors quels sont les champagnes les plus prestigieux, les meilleurs ? Nous vous présenterons une liste des champagnes les plus prestigieux et connus dans le monde entier. Si vous ne pouvez pas les prévoir pour la fête de fin d’année, vous allez pouvoir en choisir d’autres qui seront aussi pétillants que ceux faisant partie du classement officiel. Après vous les avoir présenter, nous allons nous pencher sur la signification de la tradition et des mots.

champagne pour tout le monde

Coupe de champagne à la veille du Nouvel An

Voici le palmarès des meilleurs Champagnes :

1. Roederer
Champagne Louis Roederer : L’Hermès des champagnes
2. Champagne Pol Roger
Champagne Pol Roger : tout est dans la précision et la régularité
3. Bollinger
Champagne Bollinger : un crû avec une âme
4. Gosset
Champagne Gosset : La maison d’Aÿ perpétue le temps
5. Dom Pérignon
Champagne Dom Pérignon : le monde entier se l’arrache
6. Jacquesson
Champagne Jacquesson : une étoile est née
7. Krug
Champagne Krug : le noble
8. Salon
Champagne Salon : le parangon du chardonnay “sans malo”
9. Deutz
Champagne Deutz : le classicisme d’aujourd’hui
10. Billecart-Salmon
Champagne Billecart-Salmon : la référence du champagne rosé qui égale aux autres
11. Champagne Charles Heidsieck
Champagne Charles Heidsieck dont les chardonnays ont fait rêver et le font encore
12. Champagne Perrier-Jouët
Champagne Perrier-Jouët : le baroque flamboyant
13. Philipponnat
Champagne Philipponnat : la nouvelle vague du pinot noir
14. Champagne AR Lenoble
Champagne A.R. Lenoble : à déguster obligatoirement !
15. Champagne veuve clicquot ponsardin
Champagne Veuve Clicquot : une grande dame aux éclats éternels
16. Taittinger
Champagne Taittinger : La belle au bois dormant est réveillée
17. Henri Giraud
Champagne Henri Giraud : Un étranger de caractère fort
18. Joseph-Perrier
Champagne Joseph-Perrier, la vénérabilité de la dame de Châlons
19. Laurent-Perrier
Champagne Laurent-Perrier : au tournant de son histoire
20. Champagne blanc de blanc Ruinart
Champagne Ruinart, la championne du blanc de blanc
21. Mailly
Champagne Mailly Grand Cru : des sélections parcellaires remarquables
22. Henriot
Champagne Henriot : l’original de par sa production
23. Champagne Bruno Paillard
Champagne Bruno Paillard : ses cuvées font un carton à l’export
24. Drappier
Champagne Drappier : le “sans soufre” prisé des bars à vins
25. Alfred Gratien
Champagne Alfred Gratien : la méthode artisanale
26. Duval Leroy
Champagne Duval-Leroy : l’allure contemporaine
27. Palmer & Co
Champagne Palmer & Co : les vieux millésimes étonnants
28. Delamotte
Champagne Delamotte : le plaisir et la finesse en un
29. Lallier
Champagne Lallier : l’outsider du chardonnay de nos jours
30. Moet
Champagne Moët & Chandon : le plus connu et vendu
31. Ayala
Champagne Ayala : le frais
32. Devaux
Champagne Veuve A. Devaux : cuvée D, les plaisirs de la chair
33. Cattier
Champagne Cattier : une maison futée, avec du rythme !
34. Champagne Fleury
Champagne Fleury : une biodynamie exemplaire
35. GH Mumm
Champagne G. H. Mumm : le nouveau sur la grille de départ
36. Pannier
Champagne Pannier : la coopérative rassembleuse
37. Besserat de Bellefon
Champagne Besserat de Bellefon : Cuvée des Moines, la tension qui revient
38. Nicolas Feuillatte champagne
Champagne Nicolas Feuillatte : Une offensive rapide et spectaculaire
39. De Venoge
Champagne De Venoge : Quel est son trésor ? Les vieux millésimes.
40. Piper-Heidsieck
Champagne Piper-Heidsieck : Une grande marque à la manoeuvre
41. Pommery
Champagne Pommery : Le défi de Paul-François Vranken
42. Lanson
Champagne Lanson : Sur quoi repose leur succès ? Sur leurs millésimes anciens.
43. Thiénot
Champagne Thiénot : L’évolution permanente du style.
44. Henri Abelé
Champagne Henri Abelé : un sourire éclatant s’entend de nouveau à Reims
45. Jacquart
Champagne Jacquart : un défi de poids
46. Rothschild
Champagne Barons de Rothschild : les vraies bulles signées Rothschild
47. Beaumont des Crayères
Champagne Beaumont des Crayères : fins et frais dans vos coupes
48. Mercier
Champagne Mercier : le champagne de tout le monde
49. Canard-Duchêne
Champagne Canard-Duchêne : la bulle désinvolte
50. Vranken
Champagne Vranken : Le Belge qui fonce !

coupe de champagne nouvel an

On ne peut pas trinquer et boire une coupe de champagne sans savoir pourquoi on le fait !

D’où nous vient ce mot trinquer ? Le mot vient de l’allemand trinken et veut dire boire. Pourquoi faut-il trinquer lors des occasions spéciales ? Pour comprendre la raison pour laquelle on se soucie ce qu’il y a dans nos verres lorsque nous trinquons, il faut comprendre la tradition de boire de l’alcool elle-même et de souhaiter une bonne santé à nos co-dégustateurs.

célébrons la vie santé

D’où nous vient cette tradition de trinquer ?

Le « tintement » des verres est né à l’époque médiévale, lorsque le vin était souvent empoisonné car les sédiments le cachaient assez bien. Si un hôte voulait prouver que le vin n’était pas empoisonné, il versait une partie du vin de l’invité dans son verre et le buvait d’abord. Si l’invité faisait confiance à son hôte, il trinquait simplement lorsque l’hôte offrait son verre pour qu’on lui en verse. C’est pourquoi le tintement des verres est devenu un signe de confiance, d’honnêteté et un toast à une bonne santé.

que la fête commence

Si l’on remonte le temps avant l’invention du tintement, porter un toast en buvant entre amis impliquait quatre sens : on peut voir sa couleur, sentir sa douceur (ou pas), goûter ses saveurs subtiles et sentir son bouquet.

Faire tinter des verres en cristal permet de satisfaire les cinq sens avec un bon vin.

1. Le toucher : le bon vin se boit dans de la verrerie fine.
2. La vue : les riches couleurs.
3. L’odorat : le beau bouquet.
4. Le goût : comme nous le savons tous.
5. Le son : tinter les verres ensemble.

champagne boisson nouvel an

Dès que nous avons un verre de vin (ou n’importe quelle boisson alcoolisée d’ailleurs) à la main, nous trinquons et disons « Santé » / « Chin-Chin » / « Salute » / « Nazdariove », etc. ou même « Bravo » souvent sans vraiment y penser. Après tout, c’est une tradition, nos parents et grands-parents ont fait de même.

faisons tous le toast

C’est un toast. Mais pourquoi ? Comment est-il né ?

Certains prétendaient que le tintement des verres chassait les démons. Les verres tintaient et tout le monde acclamait bruyamment pour éloigner les mauvais esprits. On croyait que si vous trinquiez et renversiez du vin sur le sol, vous partageiez avec les mauvais esprits dans l’espoir qu’ils vous laisseraient seuls, vous et vos proches.

meilleur champagne selon étangers

Bien qu’elles n’utilisaient pas le mot « Santé », les civilisations anciennes avaient leurs propres manières d’honorer leurs dieux lors des cérémonies de festin. L’acte de lever un toast est censé provenir de libations sacrificielles dans lesquelles du sang ou du vin était offert aux dieux en échange d’une prière pour la santé ou d’une récolte abondante. La tradition romaine et grecque consistait à laisser une offrande aux dieux lors des célébrations et généralement après un décès en guise de libation funéraire. Le dieu grec du vin, Bacchus, faisait souvent objet d’un toast.

coupe de champagne tchin tchin

Même aujourd’hui, nous levons encore nos verres vers le ciel comme pour porter un toast à la santé et au bonheur des dieux.

C’est un toast. Qu’est-ce que ça veut dire ?

À l’époque médiévale, quand empoisonner la boisson de votre ennemi était un moyen introuvable et pratique de s’en débarrasser, on croyait que si les verres étaient remplis à ras bord puis s’entrechoquaient, une partie du contenu de chaque verre se déverserait dans le autre. Mélanger des boissons suivi d’une gorgée était un geste que les boissons étaient indemnes. Comme nous l’avons déjà mentionné, votre ennemi ne pourrait pas vous empoisonner sans risquer sa propre vie dans le processus.

bonne année champagne ouvert

Les fêtards faisaient circuler un seul récipient de vin et tout le monde prenait une gorgée. Une fois que le bol avait fait le tour du cercle d’amis, l’hôte mangeait un morceau de pain cuit ou de pain grillé. Le terme « toast » (ce qui veut dire griller en anglais), comme pour boire à sa santé, a évolué à partir de la pratique consistant à laisser tomber un morceau de pain grillé ou épicé dans son verre pour aider à absorber l’acidité du vin et à rehausser un vin médiocre.

champagne rosé bon dîner

D’où vient le mot « toast » donc ?

Au XVIIIe siècle, le terme toast désignait la personne honorée par le toast, par opposition au véritable morceau de pain. De là est né le dicton « le toast de la ville ».

Au fur et à mesure que la fabrication de la verrerie s’est développée pour devenir les verres à pied raffinés et élégants que nous connaissons aujourd’hui notamment comme coupe de champagne, les gens ont commencé à apprécier la résonance délicate et fine créée par le cliquetis des verres ensemble et, voilà, le tintement a été incorporé dans la routine du toast, améliorant à la fois la consommation d’alcool et l’expérience sociale. C’est notre façon de dire « profitons de cette expérience collective de la boisson et de la société ».

Mais pourquoi le mot « Cheers » ? Le mot lui-même provient de l’ancien mot français “chiere” qui signifiait “visage” ou “tête”. Au XVIIIe siècle, « chiere » avait évolué pour signifier « joie » et exprimait des encouragements. Aujourd’hui, nous disons « Santé » ou « Salute » comme notre façon de porter un toast pour souhaiter bonne humeur et bonne santé aux amis qui nous entourent.

meilleurs champagnes du monde

Tchin-Tchin ! Comment un toast chinois est devenu populaire en Europe ?

L’expression mandarine « qing qing » est historiquement utilisée pour les rituels de boisson en Chine, mais rarement utilisée aujourd’hui. Le toast est si important dans la culture chinoise que les enfants apprennent dès le plus jeune âge à le faire correctement.

Alors que Noël et le Nouvel An approchent, les gens du monde entier se préparent à trinquer et à trinquer à un avenir, espérons-le, plus brillant, plus heureux et post-pandémique.

On tend une coupe de champagne et on dit « Tchin-Tchin » qui a des origines chinoises. “Cin-cin!” (prononcé tchin-tchin) est prononcé par les Italiens lorsqu’ils lèvent et trinquent leurs verres ensemble avant de siroter une flûte de vin mousseux spumante en se regardant directement dans les yeux. Étant superstitieux, les Italiens pensent que ne pas regarder un invité ou un ami dans les yeux pendant l’acte, ou avec de l’eau au lieu de l’alcool, peut porter malheur.

coupe de champagne va de soi

Toast en Français se prononce de la même manière que l’expression italienne, mais l’épelé tchin-tchin. Tchin-tchin peut parfois être entendu même dans les bars et restaurants britanniques.

Le « Salute » peut être attribué à la phrase en mandarin qing qing, qui est rarement utilisée lors des toasts en Chine aujourd’hui. Signifiant désormais simplement « s’il vous plaît, s’il vous plaît » en mandarin, qing qing était historiquement utilisé pour boire et porter un toast lors des rituels en Chine, c’est ainsi qu’il est entré dans la langue italienne, selon un ancien document italien.

L’utilisation de l’expression dans les festins de célébration a été importée en Europe et adaptée aux langues locales après la Renaissance, lorsque les marchands, les missionnaires et les aventuriers revenant d’Asie ont partagé l’étiquette qu’ils avaient acquise.

coupe de champagne type

Quel lien entre Tchin-Tchin et la trinquée ou trinquerie

La prononciation – inconnue des oreilles non asiatiques – a contribué à répandre la phrase, peut-être parce qu’elle rappelle aux Européens le bruit des verres qui s’entrechoquent.

Alors, Mesdames et Messieurs, rassemblez-vous s’il vous plaît, portez un toast et trinquez à la bonne santé, au bonheur et à une longue vie ! Prenez une coupe de champagne et … Cheers! Slainte! Prost! Skal! A Votre Santé !

faisons la fête ensemble