Granulé de bois : pourquoi le prix des pellets de bois ont flambé ?

Publié dans 19/10/2022 par Sabine Monier

Granulé de bois : pourquoi le prix des pellets ont flambé ? Avec la hausse des prix de l’énergie, les prix des granulés de bois ont explosé et les clients ont du mal à trouver du stock dans les magasins.

Il y a une dizaine d’années, beaucoup de gens ont abandonné le chauffage électrique et opté pour le poêle à granulés. Une opération écologique, et surtout économique. Leur dernière commande en mars leur a coûté plus de 766 euros, soit une année pleine chaude. Mais depuis quelques mois, on ne s’y rencontre plus. La facture monte. Au tout début, il y a 10 ans, le sac était à 3 ou 4 euros. Et depuis, ça augmente un peu chaque année.

Granulé de bois : le prix augmente les 10 dernières années

granulé de bois inflation

Cette augmentation a été d’autant plus visible ces derniers mois. Depuis le printemps dernier, le prix des pellets n’a cessé d’augmenter. Le sac est passé de 6,5 euros à 8 euros. Les sociétés énergétiques sont submergées par les appels téléphoniques des clients. Sans doute inquiets de nouvelles augmentations. Au téléphone, les vendeurs, reçoivent parfois certains refus, à savoir que 690 euros la palette, c’est assez cher. D’autant plus que le client avait une chaudière qui en nécessitait au moins 4 ou 5 palettes. Même si les clients proposaient de payer en plusieurs fois, cela reste un gros budget.

Pourquoi le prix des pellets de bois ont tant augmenté ?

Selon les constructeurs, cette hausse est liée à la hausse du prix de l’énergie. Pour fabriquer des granulés, la sciure et les copeaux de bois doivent d’abord être broyés, séchés et compressés. Cette opération, nécessaire à l’obtention de granulés, est réalisée à l’aide de machines qui ont besoin d’électricité pour fonctionner.

Hippolyte Tuison, propriétaire de F3C Energies explique : « Quand on a tendance à vouloir sécher et augmenter la production, on consomme plus et donc plus on consomme plus, cela se répercute sur le prix de revient de la matière première ». La tonne est récemment passé de 350 euros à 572 euros, soit plus de 60% d’augmentation. La demande actuelle, deux à six fois plus élevée qu’en 2021, est selon lui «inadaptée au besoin», alors que la consommation ne devrait avoir augmenté que de 12 à 13 % cette année selon ses projections. « C’est irrationnel : il faut que les gens réfléchissent et ne paniquent pas », poursuit-il, dénonçant un « surachat » motivé par « la peur de passer à côté ». Dans le même temps, avec l’augmentation combinée du carburant, de l’électricité et du plastique utilisé pour emballer les palettes de pellets, les prix ont doublé. Un sac de 15 kilos se vend désormais une dizaine d’euros.

Fait intéressant et utile à savoir : les entreprises spécialisées dans le chauffage estiment que pour chauffer une maison durant toute la saison hivernale, il faudrait avoir en stock 2 tonnes de pellets en moyenne si vous disposez d’un poêle à granulés, contre 5 tonnes si vous possédez une chaudière.

Granulés de bois pour des poêles ou des chaudières à granulés

facteurs faisant prix granulés de bois

Malgré la « surchauffe du marché », le délégué général de Propellet se veut rassurant : « Si les consommateurs arrêtent de se précipiter sur les pellets et n’achètent que le strict minimum, ils feront baisser la demande et naturellement le prix baissera ». En attendant, nous devons composer avec les restrictions. Stéphane Chicot utilise « une à deux tonnes » de pellets pour se chauffer chaque hiver. Et pour lui, se contenter de «10 sachets, c’est un peu une blague». Pierre Liotard, 66 ans, est venu à Bois Rosa récupérer quelques sacs pour sa fille habitant en Bourgogne, où selon lui, les pellets sont «introuvables» alors que «le froid arrive».

Quelle doit être la quantité de granulés de bois pour le chauffage à pellets ?

Ce n’est pas toujours très évident de calculer la consommation de granulés de bois d’un foyer pour la période d’une année. Selon la surface à réchauffer, le rendement de l’appareil (poêle ou chaudière à granulés de bois) et la performance énergétique du logement (DPE / PEL), la quantité de granulés peut varier. La variation dans la quantité peut être considérable.

Par exemple, pour une maison neuve, bien isolée, PEL A ou B, de 100 m² équipée d’un poêle à granulés de bois, la consommation peut s’élever à près de 1 tonne de pellets par an. En cas d’une mauvaise isolation, DPE F ou G, le réservoir de votre poêle peut se vider en 12 heures. En revanche, pour faire la comparaison, pour un logement soigneusement isolé, l’autonomie de votre équipement peut aller jusqu’à 72 heures.

En d’autres termes, pour économiser de l’argent lorsque les prix des granulés de bois sont élevés, rappelez-vous que l’isolation peut jouer le rôle important dans la consommation de pellets.

Quels sont les prix du granulé de bois affichés actuellement en France ?

granulé de bois coût

En France, en juillet 2021, le prix de la tonne de granulés conditionnés en sacs de 15 kg coûtait 280 €. Aujourd’hui, la même quantité du même produit coûte entre 550 à 700 €. La variation dans le prix dépend de :

  • la qualité des granulés ;
  • la saison d’achat ;
  • la qualité des granulés (leur taux d’humidité) ;
  • qui les fournit (le fournisseur) ;
  • combien coûte la livraison elle-même (les frais de livraison).