Stylos billes : sont-ils dangereux ? Faut-il revoir ses habitudes d’en acheter à la rentrée ?

Publié dans 2/09/2022 par Sabine Monier

Stylos billes : sont-ils dangereux ? Faut-il en acheter à nos enfants pour la rentrée (si vous ne l’avez pas fait, lisez l’article et faites votre choix après) ? D’où viennent ces questions et préoccupations ? Pourquoi tout d’un coup on se les pose ?

Stylos billes : sont-ils dangereux ? D’où nous vient la question ?

quels stylos acheter rentrée

Dans un communiqué publié jeudi 25 août 2022, l’UFC-Que Choisir « déconseille aux parents d’acheter à leurs enfants des stylos-billes compte tenu du cocktail de substances nocives retrouvées dans la totalité des références testées ».

Qui est l’UFC-Que Choisir ?

L’UFC-Que choisir est le 1ère association de consommateurs de France. « Expert, indépendant, militant, l’UFC-Que Choisir est une association à but non lucratif. Enquêtes, tests, combats judiciaires, actions de lobbying : avec son réseau de plus de 150 associations locales, l’UFC-Que Choisir est au service des consommateurs pour les informer, les conseiller et les défendre ».

Que dit cette association à propos de l’exposition nocive des enfants aux doses très toxiques de certains des fournitures scolaires ?

Nous allons vous citer l’information trouvée sur le site de l’association :

En effet, l’UFC-Que Choisir publie « les résultats alarmants d’un test comparatif révélant la présence de composés nocifs dans 40 % des fournitures scolaires analysées. Les fabricants – y compris les grandes marques – exposent ainsi très largement les enfants à des doses parfois considérables de composés toxiques, cancérogènes, allergisants ou à des perturbateurs endocriniens. L’UFC-Que Choisir, récemment rejointe dans son analyse par l’Anses, demande aux autorités européennes d’étendre sans délai à toutes les fournitures scolaires la réglementation protectrice qui s’applique aux jouets ».

« Au premier rang des substances nocives relevées figurent les allergènes tels que les isothiazolinones, des conservateurs régulièrement dénoncés par les allergologues, trouvés dans la moitié des cartouches d’encre testées. Dans certains produits les teneurs sont particulièrement élevées, notamment dans l’encre des Stabilo Boss ‘Original Fluo’, des stylos billes effaçables Pilot ‘Kleer’ noirs et des stylos roller Pilot ‘Frixion medium’ bleus. Des substances classées cancérogènes probables ont également été détectées dans les encres de 4 stylos billes sur les 6 testés : notamment le Bic ‘Cristal original’ noir, le Paper Mate ‘Inkjoy’ bleu ou le pack éco noir acheté chez B&M. Enfin, au rayon des perturbateurs endocriniens, un phtalate figurant dans la liste européenne des substances extrêmement préoccupantes, a été trouvé dans le vernis des crayons de couleur ‘Cultura’. (…) Au tableau d’honneur figurent notamment les cartouches d’encre noire Schneider, les surligneurs à réservoir plat jaune Amazon ‘Basics’, les feutres Crayola ‘Ultra-lavables’ ou encore les crayons de couleur Bic ‘Kids évolution’ ».

Qui est l’Anses qui a aussi exprimé ses préoccupations ?

L’Anses est l’Agence nationale de sécurité sanitaire. Elle s’était déjà préoccupée du problème de la toxicité des fournitures scolaires. En tant qu’agence nationale, elle juge que la législation française mais aussi européenne est insuffisante et protègerait peu, donc, les élèves et les consommateurs en général. C’est l’Anses qui propose d’aligner la législation européenne sur les fournitures scolaires à celle, bien plus restrictive, des jouets. Elle demande à l’Etat de faire le nécessaire afin que la question soit traitée devant les autorités européennes.

Des mesures déjà entreprises

Pour le moment, seule l’existence les stylos sur les rayons des magasins B&M sont considérés comme illégale. L’Anses demande son retrait du marché immédiat.

Stylos billes : par quoi les substituer ?

stylos billes toxicité selon association consommateurs

Si le stylo à bille est déconseillé à être utilisé, par quoi le substituer ? L’UFC-Que Choisir conseille quelques uns qui peuvent être bons pour les enfants, à une semaine de la rentrée scolaire :

« Les articles de marques de distributeurs obtenant par rapport aux produits de grandes marques des notes comparables voire meilleures pour certains articles, tout en étant moins chers, ils peuvent, à l’occasion, avoir de réels atouts, par exemple les surligneurs ‘Esquisse’ Leclerc et chez Carrefour les feutres medium et les recharges pour rollers effaçables noirs », conclut le communiqué.

Conseils à suivre pour l’avenir

Si vous voulez savoir quoi faire de vos stylos billes déjà achetés, nous vous conseillons de prendre en considération l’alerte donnée par l’association des consommateurs et par l’Anses mais de ne pas oublier qu’il n’y a aucune étude sérieuse ayant prouvé leur toxicité. Vous pourriez les utiliser jusqu’à l’usure totale et racheter d’autres articles scolaires d’une marque conseillée par les organismes pour ne pas vous stresser de ce communiqué.

À suivre

fournitures scolaires toxicité cancérigène

Il faut suivre les règlements européens pour voir à quel moment les autorités européennes étendront la réglementation protectrice s’appliquant aux jouets aux fournitures scolaires.