Fashion week Milan 2018 : des drones transportant les sacs Dolce & Gabbana au défilé

Publié dans 11/03/2018 par Sabine Monier

dolce-gabbana-drone-Fashion-week-Milan-2018

Fashion week Milan 2018 : la surprise était totale ! Des drones ont remplacé les mannequins pour montrer les sacs à main de Dolce et Gabbana au défilé. Sur la chanson All the Stars, de Kendrick Lamar, les drones ont fait le tour sur le podium et donc sont sortis sur la catwalk, l’ont fait et se sont retirés.

Fashion week Milan 2018 drones-modeles-portant-sacs-main-dolce

Une dizaine de sacs à main Dolce et Gabbana collection automne hiver 2018-2019 ont ouvert la Semaine de la mode de Milan en Italie. Les drones ont apporté au défilé milanais quelque chose de nouveau auquel personne ne s’était attendu.

Fashion week Milan 2018 : un défilé auquel personne n’avait jamais assisté

Les drones défilant étaient équipés de caméras qui filmaient et grâce auxquels on pouvait voir les images retransmises sur les écrans géants mis à dispositions des invités de la fashion week Milan 2018. Les images étaient également retransmises sur les réseaux sociaux de la marque afin que les internautes puissent suivre le show en ligne.

Fashion week Milan 2018 drones-portant-sacs-main-dolce-gabbana

Dolce & Gabbana a choisi les drones transportant leurs nouveaux sacs à main sur le podium sur les humains pour que l’évènement intitulé « secrets et diamants » soit exceptionnel et étonnant ! Dénommés « dévotion », les sacs à main avaient des fermetures en forme de cœur. Les sacs à main volants ont vraiment eu un impact sur le public !

Fashion week Milan 2018 drones-portant-sacs-main-dolce-gabbana

Fashion week Milan 2018 et les mesures de sécurité prises à l’avance

Puisque le show des sacs à main volants a pu présenter un vrai danger pour le public, on a imposé des règles strictes de non Wi-Fi de peur que l’utilisation du réseau ait pu interférer avec le réseau de maitrise des drones. D’où le retard d’une heure avec lequel ce défilé a démarré et l’ordre donné aux invités de mettre leurs téléphones portables ou tablettes en mode avion.

Fashion week Milan 2018 podium-sacs-main-dolce-gabbana-portes-drone

Ce retard prévu par les organisateurs du défilé des drones leur a permis de libérer les ondes nécessaires pour le commencement du « ballet des drones ».

Fashion week Milan 2018 helicopteres-sacs-main-dolce-gabbana

Ainsi, les spectateurs ont pu contempler le flottement des sacs à main de Dolce & Gabbana en toute sérénité et confiance.

Fashion week Milan 2018 drones-sacs-dolce-et-gabbana

Fashion week Milan 2018 et les mesures de sécurité prises durant le show

Pendant ce temps, deux membres de l’équipe contrôlant le défilé voulaient s’assurer que les petits hélicoptères dont les hélices étaient équipées de protecteurs, n’allaient pas s’écraser sur les 600 personnes impressionnées regardant le show.

Fashion week Milan 2018 drones-sac-main-rouge-dolce-gabbana

Bordant le podium en uniformes blanches, ils s’attendaient à l’inattendu. Ce n’était pas exclu tout de même que le public décide de changer sa connexion Wi-Fi et crée ainsi une flotte d’armes sauvages et menaçantes.

dolce-gabbana-drone-fashion-week-show-milan

Heureusement, rien de tel n’est survenu pendant la courte présentation volante des sacs à main Dolce et Gabbana pour la saison automne hiver 2018-2019.

Fashion week Milan 2018 debut-drones-defile-sacs-main-dolce-gabbana

Evidemment, rien n’a pu empêcher les spectateurs de sortir leurs téléphones portables pour immortaliser ce moment unique et inoubliable qui n’a pas, depuis, arrêté de faire le tour des réseaux sociaux.

Fashion week Milan 2018 dolce-and-gabbana-drone-modeles-portant-sacs-main

Fashion week Milan 2018 et la suite du défilé de la marque Dolce & Gabbana

Après le flottement impressionnant des sacs à main Dolce & Gabbana, la marque a présenté sa collection de vêtements qui étaient portés par de vrais mannequins.

Fashion week Milan 2018 beaute-dolce-gabbana

Ceci a pu rassurer ceux qui se sont posé entre temps la question si le futur de la profession de mannequin était menacé d’une manière ou d’une autre. Bon, il est évident que la profession de mannequin ne peut jamais disparaître même si des robots commencent à défiler un jour.

Fashion week Milan 2018 sacs-main-dolce-gabbana-volants-drones

La profession de mannequin

Le mannequin est un professionnel qui pose pour valoriser un habillement, un accessoire de mode ou un ou des produits de beauté. Exclusivement féminin au début, la profession débute au milieu du 19e siècle sous l’impulsion de Charles Frederick Worth, couturier français d’origine britannique et fondateur de la haute couture. Le terme mannequin a commencé à être utilisé à partir du milieu du 20e siècle. L’autre terme employé dans la mode était celui de modèle. Si le mannequin était mobile, le modèle, lui, était statique.

Fashion week Milan 2018 dolce-gabbana

Les polémiques autour de la profession de mannequin

Dans le monde de la haute couture et de la mode en général, on a considéré et on considère encore que la femme mannequin doit être une femme plus femme que la femme ordinaire. Seule la femme svelte est considérée comme une femme plus femme que la femme. Bien que la hanche large soit un des caractéristiques principales de la femme lorsqu’on la décrit ou dessine, la femme sans hanche est préférée à la femme avec hanche. Ce que l’on cherche pour ce milieu, ce sont des filles grandes, minces, cheville fine et sans hanche.

Fashion week Milan 2018 dolce-gabbana-mannequins-apres-drones

Karl Lagerfeld dit que « Le corps “mode” aujourd’hui est une silhouette faite au moule, d’une étroitesse incroyable, avec des bras et des jambes interminables, un cou très long et une petite tête. Il ne faut pas avoir d’os trop larges. Il y a des choses qu’on ne peut pas raboter ».

Fashion week Milan 2018 elegance-dolce-gabbana

Le problème venant du poids des mannequins

Le concept de la « taille zéro » et les efforts faits pour pouvoir répondre aux canons esthétiques de la profession dont donné pour résultat le problème de l’anorexie que beaucoup de jeunes filles connaissent à un moment donné de leur carrière. En 2006 on a interdit à Madrid l’apparition de mannequins dont l’indice de la masse corporelle était inférieur à 18. C’est cette interdiction qui a mis le début de la polémique autour du problème du poids des jeunes filles. La loi israélienne a fixé l’interdiction à 18,5. En France, une loi a été votée en 2015 interdisant l’embauche de mannequins excessivement maigres.

Fashion week Milan 2018 dolce-gabbana-mannequins-vetements

Est-ce qu’un jour les robots peuvent remplacer les vrais mannequins ?

Nous considérons que la profession de mannequins n’est pas menacée par la haute technologie. Exposer un habillement mais aussi les produits de beauté peut, bien-sûr, se faire par des robots mais la chair et le charme des filles ou des garçons sous les vêtements ou le maquillage ne peuvent jamais être négligés au point de préférer un robot à leur place.

Fashion week Milan 2018 drones-flottant-portant-sacs-main-dolce-gabbana

La fashion week Milano 2018 faisant présenter les sacs à main de Dolce et Gabbana par des drones n’est pas le début de la fin de la profession du mannequin. Au contraire, c’est juste l’introduction de la technologie notamment sur la catwalk, rien de plus.

Fashion week Milan 2018 mannequins-dolce-gabbana