Graines de lin et cyanure – pourquoi il est important de consommer les graines de lin en quantités modérées

Publié dans 20/08/2019 par Claire Deschamps

Graines de lin bienfaits et dangers

Les graines de lin font partie des aliments connus pour leur bienfaits pour la santé. Mais maintenant, l’Autorité européenne de sécurité des aliments nous avertit qu’il est vraiment important de consommer cet aliment en quantités modérées. La raison ? Le fait que les graines de lin pourraient augmenter l’apport de cyanure dans le sang. Une quantité trop élevée de cet aliment pourrait ainsi causer l’empoisonnement.

Les bienfaits et les dangers de la consommation de graines de lin

Graines de lin et cyanure

Les graines de ce type font partie des aliments qui font le buzz sur la toile. Et pour cause. Elles sont connues comme étant un produit riche en acides gras oméga-3 et en oligo-éléments. Parfaits pour ceux qui cherchent à manger plus sainement, ces graines sont aussi souvent ajoutés par les fabricants dans des produits alimentaires variés. Ainsi, elles peuvent être présentes dans certaines collations sèches, dans les bouillies et les yaourts.

Mais il important de savoir aussi que cet aliment peut être dangereux pour notre santé. Les graines de lin contient l’amygdaline. C’est un composé organique qui est à l’origine de la glycoside cyanogène dans le corps. Pour cette raison, la consommation de graines de lin doit être modérée afin d’éviter un risque d’empoisonnement au cyanure.

S’agissant justement des quantités à privilégier, il faut noter qu’un tiers d’une cuillère à thé de graines de lin moulues peut être dangereux pour la santé d’un bébé. Pour une personne âgée, la dose dangereuse ne dépasse pas trois cuillères à café.

Quels sont les signes d’un empoisonnement au cyanure ?

Les premiers signes d’un tel état sont les maux de tête. Parmi les symptômes communs, on trouve encore les palpitations et les problèmes respiratoires. Dans certains cas, l’intoxication au cyanure peut être fatale, c’est pourquoi il est essentiel de suivre avec attention les quantités de graines de lin consommées au quotidien.