Entretien olivier en pot : savoir tout en la matière et notamment comment hiverner

Publié dans 22/11/2022 par Sabine Monier

Entretien olivier en pot : comment planter et comment entretenir un olivier en pot ? Le présent article aidera à répondre à toutes les questions que tout jardinier se poserait avant de planter un olivier dans un pot.

Comment planter un olivier en pot et le cultiver ?

olivier en pot savoir

Quand planter un olivier en pot ?

Vous pouvez faire pousser des oliviers dans des pots. Les arbres sont très adaptables et tolérants à la sécheresse, ce qui les rend idéaux pour la vie en conteneurs. Le meilleur moment pour commencer à cultiver des oliviers dans des conteneurs est le printemps, une fois que toute menace de gel est passée.

Informations importantes relatives au sol nécessaire

olivier pot planter entretenir

Les oliviers aiment les sols rocheux extrêmement bien drainés. Plantez votre arbre dans un mélange de terreau et de perlite ou de petites roches. Gardez le sol humide. Bien que tolérant à la sécheresse, la restriction des racines poussant dans un pot signifie que les oliviers doivent être arrosés régulièrement. Vous ne devez pas non plus laisser sécher le compost. Une alimentation bimensuelle avec de l’extrait liquide d’algues aidera à garder votre olivier en bonne santé. Un top-dressing printanier annuel avec un engrais à libération lente aidera également à cela. Gardez la surface du compost exempte de mauvaises herbes pour éviter la concurrence pour l’eau et les nutriments.

Olivier en pot : dans quel pot planter ?

Lors de la sélection d’un récipient, optez pour l’argile ou le bois. Les récipients en plastique retiennent plus d’eau, ce qui peut être mortel pour un olivier. Un pot en plastique de bonne qualité a cependant l’avantage d’être plus léger et moins sujet aux bris. Comme la plupart des plantes cultivées en pot, les oliviers n’aiment pas les racines gelées. C’est une bonne idée d’isoler l’intérieur du pot avec de l’isolant à bulles avant de planter. Soulever le pot sur des pieds garantira également l’écoulement libre de l’eau.

Entretien olivier en pot : comment entretenir un olivier en pot ?

planter un olivier en pot

Cultiver des oliviers dans des conteneurs est un excellent moyen de conserver les oliviers ! Même le plus petit jardin ou balcon peut accueillir un olivier cultivé en pot. La possibilité de placer votre plante dans le meilleur emplacement possible, quelles que soient les conditions du sol, est peut-être le plus grand avantage de la culture en pot. Il y a l’avantage de pouvoir l’emporter avec soi quand on déménage ! Voici donc nos meilleurs conseils pour cultiver des oliviers dans des conteneurs.

Comment arroser un olivier en pot ?

Ne les arrosez pas trop. N’arrosez que lorsque les premiers centimètres (8 cm) de sol sont complètement secs – en ce qui concerne les olives, il vaut mieux arroser trop peu que trop.

Olivier en pot extérieur

Les oliviers ne sont pas très résistants au froid et devront être ramenés à l’intérieur en hiver, voire avant. Apportez vos oliviers cultivés en pots à l’intérieur avant que les températures ne tombent vers le point de congélation. Placez-les à l’intérieur près d’une fenêtre ensoleillée ou sous des lumières.

Une fois que les températures se sont réchauffées au printemps, vous pouvez ramener votre olivier en pot à l’extérieur où il pourra traîner tout l’été.

Positionnement à l’extérieur du pot olivier

entretien olivier en pot

Positionnez soigneusement votre olivier : le positionnement est primordial lorsqu’il s’agit de cultiver des oliviers dans des pots. Un olivier a besoin de l’endroit le plus ensoleillé disponible dans votre jardin. Placez si possible les oliviers cultivés en pots dans un endroit qui reçoit au moins six heures de plein soleil chaque jour. Il peut supporter un peu d’ombre mais trop et votre arbre commencera à se dégrader. De même, il tolérera un site venteux, mais il ne prospérera pas s’il est exposé à des vents constants du nord ou de l’est.

Changer de pot

Le jeune olivier pousse vite. C’est une bonne idée de le transférer dans un pot légèrement plus grand chaque printemps au fur et à mesure qu’il grandit pour rafraîchir le compost. En fin de compte, il n’y a vraiment aucune limite à la taille du pot que vous utilisez autre que la possibilité de le déplacer si nécessaire. Les conteneurs plantés peuvent être très lourds, veillez donc à ne pas vous blesser en les déplaçant. L’utilisation d’un déménageur de casseroles peut être d’une grande aide à cet égard et il en existe de très bons maintenant.