Perlite et vermiculite : Comment les utiliser dans le jardin ?

Publié dans 13/09/2022 par Laura Adrien

Si vous avez un jardin et vous demandez quel est l’additif dont votre sol a le plus besoin, cet article est pour vous ! La perlite et la vermiculite sont des options populaires et se ressemblent, mais ils sont nettement différents sur quelques points importants. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur la différence essentielle entre ces deux amendements entièrement naturels que les jardiniers utilisent pour modifier les niveaux de rétention d’eau et d’éléments nutritifs dans le sol de leur jardin.

Quelles différences entre la perlite et la vermiculite ?

perlite vermiculite définition différences

Les deux additifs sont des substituts légers du sable pour les mélanges de terreaux sans sol qui sont souvent utilisés pour améliorer l’aération et la texture des mélanges de terreaux et de jardins. Tous les deux sont inodores, stériles, exempts de maladies et sans insectes et graines. Dans cette partie, découvrez comment ils se différencient.

Qu’est-ce que la perlite ?

perlite minéral sol plantes

La perlite est une sorte de verre volcanique fabriqué à partir de roche volcanique extraite. Jusqu’à 75 % de la perlite est constituée de dioxyde de silicium, mais l’oxyde de magnésium, l’oxyde de potassium, l’oxyde de calcium, l’eau et d’autres éléments sont également présents en plus petites quantités. La perlite ressemble à du polystyrène et ne se décompose pas, ce qui en fait un bon amendement pour l’aération du sol. Il existe différentes qualités de perlite, notamment la perlite grossière, la perlite fine et la perlite de qualité moyenne.

La perlite est un bon choix lorsque vous avez des plantes dans votre jardin qui ont besoin que le sol s’assèche complètement entre deux arrosages. Par exemple, si vous cultivez un cactus ou une plante succulente, la perlite est un excellent ajout à la terre.

Qu’est-ce que la vermiculite ?

vermiculite humide drainage sol

La vermiculite est un matériau naturel à base d’aluminium et de silicate. Pour être utilisées en horticulture, les flocons de vermiculite sont extraits et chauffés à haute température pour prendre la forme d’un ver. Avec un pH neutre et la capacité de retenir l’humidité, la vermiculite peut être un bon ajout à un mélange d’empotage.

Elle est idéale pour les plantes dont le sol doit rester humide et ne pas se dessécher. Pour les plantes qui aiment l’eau, il faut utiliser de la vermiculite ou en mélanger une bonne cuillerée à votre terreau. Elle peut absorber 3 à 4 fois son volume lorsqu’on ajoute de l’eau, ce qui alourdit un peu vos pots.

La plus grande différence entre la perlite et la vermiculite

perlite vermiculite laquelle choisir

 

La plus grande différence entre les deux est la rétention d’humidité. Au moment de choisir entre les deux, n’oubliez pas que la vermiculite contient des éléments nutritifs comme le potassium, le magnésium et le calcium, ce qui n’est pas le cas de l’autre minéral. De plus, la perlite, de forme ronde, flotte parfois au-dessus de la terre, ce qui la rend moins susceptible que l’autre, plus plate, de rester uniformément répartie dans le pot. Cependant, la vermiculite se compacte plus facilement, ce qui peut réduire sa capacité à aérer – c’est-à-dire qu’elle ne se maintienne pas aussi bien.

Alors que la perlite pour plantes peut absorber quatre fois son poids en eau, la vermiculite peut éponger jusqu’à seize fois son poids en eau. La vermiculite est donc plus efficace pour recueillir et redistribuer l’humidité. Le fait que cela soit un avantage ou non dépend du type de plantes que vous cultivez. Une chose que les minéraux ont en commun est qu’ils génèrent beaucoup de poussière. Par conséquent, si vous décidez de mélanger vous-même votre terreau, vous devrez porter un masque anti-poussière ou un appareil respiratoire pendant cette opération.

Utilisation de la perlite et de la vermiculite dans le jardin

Quand amender le sol avec de la perlite ?

amender sol additifs plantes

Ses “perles” humides, à elles seules, sont souvent utilisées pour enraciner les boutures, car la perlite est moins susceptible de provoquer la pourriture. La perlite est également un ajout populaire au mélange de rempotage pour les plantes qui nécessitent un excellent drainage et pas trop d’humidité – comme les cactus et les plantes grasses – car le sol contenant de la perlite s’assèche plus rapidement.

Les jardiniers qui vivent dans des climats humides peuvent ajouter de la perlite à la terre de leurs pots d’extérieur afin de faciliter le drainage de ces derniers. Et ceux qui ont tendance à trop arroser leurs plantes d’intérieur peuvent également y trouver un avantage pour éviter la pourriture.

Quand amender le sol avec de la vermiculite ?

additifs conseils utilisation jardin

En raison de sa capacité à retenir l’eau, la vermiculite est généralement utilisée pour le démarrage des graines, seule ou mélangée à de la mousse de tourbe. La vermiculite humide peut également être utilisée pour stocker les graines qui perdront leur viabilité si on les laisse sécher. La vermiculite est souvent ajoutée à la terre des plantes en pot qui aiment l’humidité, comme les fougères, les primevères et les lys de calla, qui, elles aussi, peuvent perdre leur vie si on les laisse se dessécher.

Les jardiniers qui résident dans des climats déjà excessivement humides devraient probablement éviter d’incorporer de la vermiculite dans la terre des pots extérieurs, car elle pourrait retenir trop d’eau et faire pourrir leurs plantes. Mais les jardiniers des régions sujettes à la sécheresse pourraient trouver la vermiculite très bénéfique, car la terre qui en contient devrait retenir l’humidité plus longtemps que celle qui contient de la perlite.