Hivernage rosier : Comment préparer les rosiers à passer l’hiver ?

Publié dans 1/12/2022 par Laura Adrien

Il n’est pas nécessaire d’être un maître jardinier pour s’assurer que les roses de votre jardin passent sans encombre le froid de l’hiver. Pour être sûrs que vous les préparez correctement pour les mois froids, découvrez quelques conseils d’hivernage d’un rosier à suivre pour qu’ils reviennent en force au printemps.

Étapes à suivre pour préparer l’hivernage d’un rosier

hivernage rosier méthodes entretien

Vous devriez commencer à préparer l’hivernage bien avant les premières gelées. Suivez ces trois conseils de jardinage pour commencer :

Nettoyez le sol. Enlevez toutes les feuilles mortes et les débris autour de vos rosiers. Si vous laissez ces déchets geler à côté de vos rosiers, vous permettez à ce qui se trouve sur ces détritus de rester près de vos plantes également. Les parasites, les maladies et autres qui hivernent avec vos rosiers peuvent provoquer des dégâts en hiver.

Supprimez les fleurs en difficulté. Détachez toutes les fleurs flétries ou brunissantes des plantes avant que l’hiver ne les fasse entrer en dormance. Ce processus est essentiel pour le soin de l’hiver froid. Pour que vos rosiers sortent de l’hiver, prêts à donner naissance à de nouvelles pousses, vous devez étêter tout élément mourant bien avant que les températures froides ne s’installent. Si vous ne voyez pas de fleurs à enlever, la taille des rosiers est toujours une bonne idée.

Arrêtez de fertiliser à la fin de l’automne. Vous ne voulez pas que des résidus d’engrais se répandent dans vos plantes lorsqu’elles entrent en dormance. Non seulement c’est un gaspillage d’engrais, mais cela pourrait causer des dommages, car les plantes utilisent l’énergie fournie par l’engrais pour lutter contre le premier gel de l’année. Fertilisez pour la dernière fois à la fin de l’été ou au début de l’automne. Au minimum, arrêtez d’utiliser des engrais au moins six semaines avant que le sol ne gèle dans votre région.

Hivernage rosier : toutes les méthodes

Taille des rosiers pour l’hiver

quand tailler rosier hiver

Quand tailler les rosiers ? Une fois que quelques gelées ou gels durs ont touché le jardin, les rosiers vont commencer à entrer en dormance et vous pouvez passer à l’étape suivante de la préparation des rosiers pour l’hiver. C’est le moment de tailler les tiges de tous les rosiers, à l’exception des rosiers grimpants, à environ la moitié de leur hauteur. Cela permet d’éviter que les cannes ne soient brisées par les fortes neiges hivernales ou les vents violents de l’hiver.

Protection hivernale pour les rosiers  : le buttage

rosiers protection hivernale buttage

Pour les soins des rosiers en hiver, c’est aussi le moment de butter autour des rosiers greffés avec de la terre de jardin et du paillis, des colliers de rosiers remplis de paillis et tout autre moyen de buttage qui protégera le rosier par temps froid. Le buttage est d’aider à maintenir la greffe et le rosier en place une fois que les choses sont devenues froides. Les fluctuations des températures peuvent perturber les rosiers et les faire pousser, alors qu’ils sont encore en hiver. S’ils commencent à pousser trop tôt et qu’un gel les frappe par la suite, il y a de grandes chances qui ne survivent pas. Les rosiers grimpants doivent aussi être taillés en monticule. Cependant, vu que certains d’eux ne fleurissent que sur le vieux bois ou la croissance de l’année précédente, il n’est pas nécessaire de les tailler.

Arroser votre rosier par temps froid

arrosage rosiers entretien hiver

L’arrosage des rosiers est une partie importante de l’entretien hivernal des rosiers. Certains hivers sont très secs, et l’humidité disponible dans le sol s’épuise rapidement. Pendant les jours plus chauds de l’hiver, vérifiez le sol et si nécessaire, arrosez légèrement. Il ne s’agit pas de les tremper, mais de leur donner un peu d’eau et de vérifier à nouveau l’humidité du sol pour voir si elle s’est améliorée. Vous pourrez utiliser un humidimètre pour plus de précision.

Les changements de la température extrêmes peuvent former des calottes glaciaires autour des rosiers et d’autres plantes qui empêchent l’humidité de descendre jusqu’à la zone des racines pendant un certain temps. Cela peut priver les rosiers de l’humidité dont ils ont besoin. Le fait de saupoudrer des sels d’Epsom sur le dessus des calottes glaciaires permet de faire des trous dans celles-ci durant les jours plus chauds, ce qui permet à l’humidité de circuler à nouveau.

Hivernage d’un rosier en pot

rosier pot hivernage conseils

Faites hiverner les rosiers en pot en les plaçant dans un garage non chauffé ou dans un endroit abrité près du côté sud de votre maison. Dans les régions où les hivers sont particulièrement froids, protégez chaque plante en la plaçant dans une boîte en carton spacieuse et en la garnissant de papier journal déchiqueté ou de feuilles sèches. Entourez la boîte de balles de foin. Planifiez tôt pour protéger vos rosiers des dommages potentiels causés par les cycles de gel et de dégel de l’hiver. Une petite préparation précoce aidera grandement vos plantes à survivre aux mois les plus froids de l’année.