Semer des graines : Que semer en septembre ?

Publié dans 19/09/2022 par Sara Suhail

Il y a quelque chose de défiant à semer des graines à cette époque de l’année. Alors que l’année commence à diminuer, que les jours raccourcissent, il semble contre-intuitif de faire quelque chose que la plupart d’entre nous associent au printemps, mais c’est tellement bon d’avoir des plateaux de semis émergents alors que l’automne se transforme en hiver. Le principal groupe de plantes à semer maintenant est celui des annuelles rustiques, que vous pouvez également semer des graines au début du printemps. Semer des graines en automne vous donne une longueur d’avance et produit généralement des plantes plus grandes et plus robustes environ un mois plus tôt que les plantes semées au printemps.

Fèves :

Fèves

Les fèves hivernées donnent les récoltes les plus précoces et ce sont des plantes très résistantes une fois germées. J’en sème quelques-unes en septembre, d’autres en octobre et de nouveau en novembre. Les semis précoces ont tendance à moins souffrir du puceron “Black Army”. Carotte. Un nombre croissant de semenciers recommandent de semer des graines de carottes en septembre. Mes livres de jardinage les plus anciens disent qu’il faut semer des graines en avril, les semis très précoces étant effectués dès février dans les sites les plus précoces. Le mois de septembre va donc faire réfléchir certaines personnes ! Ce qu’il faut retenir, c’est que les carottes sont des plantes bisannuelles et qu’elles se développent rapidement au printemps suivant. Elles doivent donc être récoltées avant Noël sous forme de carottes miniatures si elles veulent réussir. Je n’ai pas encore eu beaucoup de succès avec cela mais je vais expérimenter un peu plus cette année. Comme les carottes, c’est une bisannuelle qui montera en graine si elle passe l’hiver. Mais dans ce cas, je ne vous suggère pas de les faire hiverner. L’idée est de les cultiver comme des micro-verges… ou dans ce cas des micro-rouges. Ils ajoutent une touche colorée aux salades ou aux sandwiches, où ils apportent un peu de croquant en plus de la couleur. Cerfeuil Avec un goût entre l’anis et le persil, c’est une plante que vous allez aimer ou détester ! J’en aime un peu dans une salade d’hiver. Coriandre Chaque mois, je sème de la coriandre. C’est un élément de base de notre alimentation à la maison. À partir de septembre, je la cultive en conteneurs dans notre serre non chauffée. Mais elle se cultive bien en pots sur un rebord de fenêtre si vous préférez la garder à l’intérieur.

Ail :

Ail

Si les conditions sont réunies, vous pouvez planter de l’ail dès le mois de septembre, même dans le nord de l’Europe. Les gousses bénéficient également d’une période de froid, qui favorise le bon développement des racines et des pousses. La variété à col dur est la meilleure pour les climats plus frais. Elle contient moins de gousses par bulbe que la variété à col mou que l’on trouve dans les supermarchés, mais elle est généralement plus résistante. Choisissez un endroit chaud et ensoleillé et utilisez un plantoir pour faire des trous, espacés de 15 cm, dans un sol fertile et bien préparé. Plantez le bout gras de chaque gousse vers le bas, le bout pointu à 2,5 cm sous la surface du sol. Recouvrez d’un filet anti-oiseaux ou d’un voile horticole jusqu’à ce que les pousses atteignent 5 cm de haut. Récoltez à partir de juillet, une fois que la partie supérieure de la plante commence à dépérir.

Radis :

Radis

Pour la culture sous abri – ces variétés sont presque toutes destinées à mon polytunnel et à ma serre. Si vous n’en avez pas, fabriquez des cloches avec des arceaux et du polyéthylène. Elles apprécient toutes une certaine protection. Je cultive des laitues, des oignons, des roquettes, des moutardes, des légumes verts orientaux et des brassicas à l’extérieur pendant l’hiver dans des plates-bandes sans aucune protection et, bien que le gel et la neige les fassent reculer, ils produisent toujours une récolte intéressante au printemps. Cela vaut la peine d’y penser si vous vivez dans les régions les plus douces. Plus risqué dans les régions plus froides, plus venteuses et plus humides, où je recommanderais l’utilisation d’une cloche de couverture.

Epinards :

Épinards

Les épinards sont l’un de mes légumes verts préférés, riches en minéraux et oh, si succulents. Et c’est en automne que l’épinard brille. Il déteste être semé dans la chaleur de l’été, où il germe à peine. Si c’est le cas, il s’envole rapidement, envoyant une tige pour faire des graines dans la chaleur. Mais en automne, elle germe rapidement et facilement. Les températures plus fraîches résistent à sa tentation d’abandonner, et il produit feuille après feuille des légumes verts tendres et sucrés jusqu’à ce que la neige recouvre enfin le sol. Nos épinards sont exceptionnellement résistants au froid et survivent facilement à l’hiver, même à découvert dans le jardin, repoussant abondamment au printemps dès la fonte des neiges. Notre Butterflay est une feuille verte classique, le Beaujolais a une tige bordeaux et des feuilles dentelées, tandis que l’épinard asiatique a des feuilles en forme de cuillère qui prospèrent aussi bien dans le froid de l’hiver que dans la chaleur de l’été.