Lamborghini Terzo Millennio : la super car de sport du futur

Publié dans 14/03/2019 par Sabine Monier

lamborghini terzo millennio supercar

Lamborghini Terzo Millennio va être lancée au salon de l’automobile de Francfort en 2019.

Automobili Lamborghini prévoit de dévoiler son futur concept LB48H Terzo Millennio au salon automobile de Francfort 2019. Ce modèle est sa première super [supercar] voiture hybride et comprendra un moteur électrique avec le moteur V12 de 6,5 litres bien connu de la marque sur l’essieu arrière.

lamborghini terzo millennio voiture bestiole

Lamborghini terzo millennio : la conception se concentre sur l’avenir de la conception automobile qui utilise l’électricité au lieu d’essence

La voiture fonctionne à l’électricité donc et non pas à l’essence !

lamborghini terzo millennio voiture futur

Lamborghini Terzo Millennio déjà épuisée en stock

Selon des rumeurs, le modèle produirait une puissance combinée de 838 chevaux (625 kilowatts). Le prix estimé à 2,5 millions de dollars américains. Le concept LB48H Terzo Millennio de Lamborghini est limité à 63 unités et serait déjà épuisé.

lamborghini terzo millennio beauté

Lamborghini Terzo Millennio est révélée comme la nouvelle voiture de sport électrique et supercar de Lamborghini

Lamborghini a dévoilé le nouveau concept en collaboration avec deux laboratoires de l’institut de technologie du Massachusetts (MIT) en 2017, faisant progresser l’avenir des super voitures de sport électriques.

lamborghini terzo millennio beauté électrique

Le concept se concentre sur différentes dimensions de la technologie et de la conception, y compris les systèmes de stockage d’énergie, les matériaux innovants et les systèmes de propulsion.

lamborghini terzo millennio velocité électrique

Lamborghini Terzo Millennio : le projet vise à utiliser l’énergie électrique structurelle en tant que batterie rechargeable

À une époque où l’industrie automobile haut de gamme s’éloigne des systèmes de stockage d’énergie traditionnels et des batteries classiques, Lamborghini étudie le potentiel des supercondensateurs.

lamborghini terzo millennio bijou technologique

Il y a cinq ans, Lamborghini a utilisé des supercondensateurs basse tension dans le populaire aventurier V12. Le potentiel de ce système de stockage ou d’accumulation doit pouvoir fournir une puissance de pointe élevée et régénérer une énergie cinétique avec une influence limitée due au vieillissement et au cyclage au cours de la vie du véhicule.

lamborghini terzo millennio électrique

Lamborghini Terzo Millennio : conception d’une récupération d’énergie et performance très élevée grâce notamment à des matériaux innovants

Dans le même temps, le système doit pouvoir libérer et récolter de manière symétrique l’énergie électrique. Ce système nécessite l’utilisation de nouveaux matériaux. En effet, l’accroissement de l’énergie électrique disponible se fait aussi à l’aide des matériaux composites structurels.

lamborghini terzo millennio nanomatériaux

En améliorant les matériaux pour utiliser des nanomatériaux, c’est-à-dire des pièces en fibre de carbone, on propulserait les matériaux légers au niveau supérieur. Effectivement, le corps est capable de diffuser des nano-charges dans les panneaux à base de CFK capables de stocker l’énergie électrique.

lamborghini terzo millennio matériaux innovants

Lamborghini Terzo Millennio : le système d’auto-surveillance et d’auto-suivi

Le Terzo Millennio vise à combiner technologie et «auto-guérison», capacité des voitures à effectuer leur propre surveillance de leur santé afin de détecter les fissures et les éventuels dommages. Ceci est conduit par des micro-canaux remplis de produits chimiques de guérison.

lamborghini terzo millennio perfection

Lamborghini Terzo Millennio : l’alimentation en énergie à travers des câbles

Le système de stockage d’énergie est directement lié à la performance. Il permet au Terzo Millennio d’incarner l’esprit Lamborghini tout en prenant des mesures en direction de la création d’un ‘Lamborghini électrique’.

lamborghini terzo millennio haut arrière

En se concentrant sur le couple élevé, la réversibilité et la possibilité de transfert d’énergie par fil. La conception générale utilise une architecture entièrement nouvelle pour parfaire le flux d’air.

lamborghini terzo millennio haut

Récapitulons !

La conception est axée sur quatre principes : énergie, matériaux, architecture du groupe motopropulseur et son / émotion.

Elle se concentre sur l’avenir de la conception automobile qui utilise l’électricité au lieu d’essence.

lamborghini terzo millennio côté

Les ingénieurs espèrent récupérer l’énergie cinétique pour fournir d’énormes pics de puissance.

Lamborghini a pour objectif de développer un système innovant de supercondensateur.

lamborghini terzo millennio roues

Le projet vise à utiliser l’énergie électrique structurelle en tant que batterie rechargeable.

La société veut améliorer la technologie des nanomatériaux.

lamborghini terzo millennio salon automobiles futur

Le corps est capable de diffuser des nano-charges dans des panneaux à base de CFK capables de stocker de l’énergie électrique.

La surveillance de la santé est la capacité de la voiture à détecter les dommages et les fissures.

La conception espère générer du couple directement dans les roues.

C’est bien de voir Lamborghini suivre les traces de Tesla. En effet, Musk en était le pionnier.

lamborghini terzo millennio arrière

Question bonus : la voiture électrique, polluante ou pas ?

L’idée est souvent avancée que la voiture électrique serait plus polluante que la voiture essence ou diesel. Et oui, non seulement la voiture électrique n’est pas pollution zéro car elle a un impact sur l’environnement. La pollution est générée par la production des pièces et donc il y a une émission des gaz à effet de serre, par la production de l’électricité qui alimente la voiture, par l’usure des pneus et du système du freinage) mais aussi par la fin de vie du véhicule. Il y a le recyclage des matériaux et notamment de la batterie, la destruction des composantes non-recyclables.

lamborghini terzo millennio puissance

La fabrication d’une voiture électrique pollue plus que celle d’une voiture à essence ou à diesel

La fabrication d’une voiture électrique pollue plus que celle d’une voiture classique. Ceci est vrai car les voitures du futur sont des véhicules très techniques. Leur fabrication pollue donc. La fabrication de la batterie, à elle seule, pollue énormément. Fabriquer donc une voiture électirque pollue entre 15 et 70% de CO2 plus que fabriquer une voiture à essence ou à diesel. Cependant, le gros impact sur l’environnement d’une voiture électrique s’arrête presqu’à ce moment-là. Oui, il y a aussi celui généré par l’utilisation du véhicule au quotidien. Mais la voiture électrique pollue beaucoup moins qu’une voiture classique lorsqu’elle roule. En effet, lorsque la voiture électrique roule, elle n’émet pas de particules fines ou de CO2 directement. Or, la voiture à essence ou à diesel en émet.

lamborghini terzo millennio devant

Tout dépend de la façon de production de l’électricité pour savoir si le bilan écologique de la voiture électrique est meilleur

C’est vrai que tout dépend de la façon dont on produit l’électricité utilisée dans les voitures électriques. Si les sources sont non polluantes, comme le nucléaire ou les énergies renouvelables, c’est bon. Mais si elles sont polluantes comme le fioul ou encore le charbon, le bilan écologique de votre voiture électrique se dégrade. Reste pourtant le fait que le moteur électrique est plus efficace que le moteur à combustible. Il faut tout simplement moins d’énergie pour faire avancer une voiture électrique qu’une voiture classique. De ce fait, lorsque la production de l’électricité est moins polluante, le bilan écologique de la voiture électrique devient largement meilleur !

 

lamborghini terzo millennio vraie envie