Le kokum, qu’est-ce que c’est et comment l’utiliser ?

Publié dans 1/12/2021 par Claire Deschamps

Le kokum est un arbre indien peu connu en Europe qui fait partie du groupe des plantes exotiques. Son petit fruit rouge, qui devient progressivement violet foncé, apparaît juste durant la saison de l’été. A cette période de l’année, il aide à combattre les effets de la chaleur et à protéger contre la déshydratation causée par cette dernière. Mais ce fruit peu connu possède aussi plusieurs vertus et il est même utilisé comme une source matière grasse, le beurre de kokum. Dans cet article, nous vous proposons d’en apprendre plus ce fruit exotique et sur ses bienfaits.

Pour cela, nous examinerons, dans les lignes qui suivent, quelle est l’histoire du kokum et quelles sont ses origines, comment il est utilisé et quels sont ses bienfaits.

Le kokum, qu’est-ce que c’est et quelles sont ses origines ?

kokum plante beurre utilisation bienfaits

Le kokum est un arbre dont les fruits sont largement utilisés dans la cuisine et aussi à des fins pharmaceutiques et industrielles. La plante, dont le nom scientifique est garcinia indica, est cultivée dans les régions côtières occidentales du sud de l’Inde. Elle se trouve rarement en dehors de cette zone.

Pouvant atteindre une hauteur de 18 mètres, l’arbre fait partie d’une famille d’environ 200 espèces répandues en particulier en Asie. Fait intéressant, au fur et à mesure qu’il se développe, l’arbre se transforme, pour atteindre, au moment de sa maturité la forme d’une pyramide.

La partie la plus précieuse de l’arbre sont ses fruits. Les arbres kokum possèdes de grosses graines qui sont riches en huile. Un des atouts de cette plante, c’est qu’elle ne nécessite pas de soins et de traitements spécifiques. Ainsi, sa culture n’est généralement pas soumise à l’utilisation de pesticides.

Quelles sont les propriétés de l’huile ou du beurre kokum ?

fruit arbre kokum rouge

L’huile ou le beurre de la plante est souvent comparée à d’autres produits similaires. Voici ses propriétés en comparaison avec des beurres comme celui de coco et de karité, par exemple.

Le beurre de kokum est :

  • sans odeur naturelle, contrairement à d’autres huiles et beurres d’origine végétale ;
  • facile à absorber dans la peau, sans laisser des résidus indésirables, ce qui n’est pas le cas des autres huiles et beurres naturelles ;
  • n’obstrue pas les pores, d’une manière comparable à la beurre de karité ;
  • très stable de point de vue chimique et peut être utilisée comme un agent émulsifiant ou pour faire durcir des produits cosmétiques faits maison.

Quelques-un des inconvénients du beurre de la plante sont notamment sont :

  • le prix plus élevé par comparaison avec les autres beurres ;
  • le fait qu’elle n’est pas facile à trouver et
  • mais aussi le fait qu’elle peut être plus difficile à mélanger avec d’autres produits.

Utilisations du kokum en cuisine et en médecine

kokum fruits rouges arbre inde

Utilisation dans les cosmétiques

En Europe, l’huile ou le beurre de kokum (la matière grasse qu’on trouve dans les fruits de l’arbre) est utilisée dans les produits cosmétiques. Elle figure notamment dans les ingrédients de produits comme les rouges à lèvres, les crèmes hydratantes et mes baumes pour la peau sèche et irritée. Elle est aussi présente dans les produits contre les coups de soleil. On s’en sert aussi pour faire des savons.

L’huile (ou beurre) de kokum possède une teinte gris clair ou jaune pâle caractéristique. Contrairement à d’autres huiles, elle a une texture très solide. Le beurre peut fondre lorsqu’il entre en contact avec la peau. Il convient à la préparation de masques, de gommages maison et de baumes. Pour ce type de préparations, il peut être combiné avec d’autres huiles.

beurre naturel fruits rouges

Utilisation soin peau

Le beurre de la plante est souvent employé de manière locale pour aider la peau à guérir en cas de petites blessures ou de brûlures. Selon les spécialistes, ces effets de la plante seraient dus à son effet hydratant mais aussi à ses propriétés antioxydantes et anti inflammatoires de la plante.

Une autre utilisation sur la peau connue est celle dans le cadre de la lutte contré l’acné. Les recherches sur ce sujet n’ont pas encore apporté des preuves en appui de cette utilisation de la plante. Mais beaucoup de personnes jurent par sa capacité de lutter contre l’acné. On considère que la capacité d’agir contre l’acné dépend en réalité de la condition qui cause les problèmes de peau. Le beurre de kokum possède d’importantes quantités hydratantes. Bien qu’il est une substance grasse, il n’obstrue pas les pores, ce qui permet d’agir sur la peau sans causer des irritations supplémentaires. Ainsi, dans le cas où l’acné est le résultat d’une réaction de la peau contre la déshydratation ou contre l’utilisation fréquente de produits cosmétiques qui ont tendance à obstruer les pores, le beurre de cette plante peut bien remédier à ce type de problème de peau.

jus de kokum

Utilisation en cuisine

Les fruits et le beurre de kokum peuvent également être utilisées pour des préparations culinaires. Le kokum contient du complexe B, des vitamines comme la niacine, la thiamine et l’acide folique. Les fruits de l’arbre sont également riches en vitamine C et sont une bonne source de magnésium et de potassium.

En cuisine, les fruits de kokum sont employés pour la réalisation de boissons. Les fruits rouges vifs frais sont mélangés avec du sucre. Le produit résultant est mis en bouteille et proposé comme base de boissons. Le sirop de colum est dilué avec de l’eau et utilisé comme boisson rafraîchissante.

La plupart des fruits de kokum sont vendus séchés. Ils ont l’apparence de l’écorce séchée de couleur violet foncé à la couleur noire et sont collants au toucher. Lorsqu’ils sont ajoutés à la nourriture, ils lui donnent une couleur rose-violet et un goût aigre-doux. On les utilise souvent comme ajouts aux soupes, pour les plats de poisson et les plats de légumes.

Comment faire un jus de kokum inspiré des traditions de l’Inde

Vous pourriez aussi essayer d’utiliser le kokum en cuisine en préparant un jus inspiré par les traditions indiennes. Si cette idée vous tente, voici une recette intéressante à tester. Profitez-en pour essayer ce produit exotique et profiter de ses bienfaits pour le corps.

Cette recette originale porte le nom de solkadi. Très exotique, elle est utilisée pour accompagner des plats épicés typiquement indiens. Selon la tradition de ce pays, elle est notamment très populaire dans la région de Mumbay. En plus d’apporter les bienfaits du produit indien, elle possède aussi une couleur rose pâle qui nous transporte tout droit dans les pays exotiques.

Pour la préparer, vous aurez besoin de kokums mais aussi de noix de coco, d’ail, de piments et de feuilles de coriandre. Si la liste de ces ingrédients vous intrigue déjà, poursuivez votre lecture pour explorer tous les détails des doses nécessaires et pour lire en détail les étapes de sa préparation.

Ingrédients

  • 8 morceaux de kokum séché (¼ oz.)
  • 2 tasses de noix de coco râpée surgelée, fraîche ou décongelée
  • 8 gousses d’ail moyennes, pelées
  • 1 piment vert thaï, épépiné et haché finement, plus un peu plus pour la garniture
  • Feuilles de coriandre, pour servir

Instructions

Dans un petit bol, couvrez le kokum avec ½ tasse d’eau froide. Laisser infuser à température ambiante pendant 3 heures.

Dans un mélangeur, mélanger la noix de coco, l’ail, la moitié du piment vert haché et 1 tasse d’eau froide. Mélanger jusqu’à ce que le mélange soit très lisse.

Tapisser une passoire avec 2 couches de gaze et placer sur une grande tasse à mesurer. Filtrer le mélange en pressant la pulpe à travers l’étamine pour en extraire le plus de liquide possible. Remettre la pulpe dans le mélangeur, ajouter une demi-tasse supplémentaire d’eau et mélanger pour réhydrater et mélanger la pulpe. Filtrez le liquide à travers l’étamine dans le premier lot de crème de coco, en appuyant à nouveau sur la pulpe pour extraire autant de lait de coco que possible.

Retirez le kokum de son liquide de trempage, en le pressant pour en extraire le plus de jus possible; jetez les solides. Incorporer l’eau de kokum au liquide de noix de coco, puis bien refroidir. Au moment de servir, verser le solkadi dans 4 à 6 verres et garnir chacun de quelques éclats de piment et de feuilles de coriandre.

Si vous aimez expérimenter avec des produits exotiques, sachez que le kokums est aussi un produit de base pour la préparation d’un jus rafraichissant. On s’en sert également pour faire des desserts intéressants, comme le serbet. Bref, c’est un produit peu connu qui peut servir aussi d’ingrédient de base dans des recettes de cuisine intéressantes et moins populaires. Vous pourriez donc vous en servir pour faire une surprise à vos invités !

Quels sont les avantages et les applications du kokum ?

beurre de kokum bienfaits utilisation

La nature nous a donné avec différentes plantes qui portent des fruits et certains d’entre eux sont adaptés à l’extraction d’huiles précieuses. L’huile de kokum en fait partie. Cultivés principalement dans les régions tropicales de l’Inde, les arbres possèdent des fruits dont les graines ont diverses applications culinaires et cosmétiques.

L’apparence de la plante n’est pas attrayante, surtout lorsqu’elle est sous forme sèche. Il a un goût léger et sucré. En dehors de l’Inde, c’est une plante peu connue. Dans les autres pays du monde, elle est mieux connue en forme d’huile ou de beurre. Il est important de savoir que ce produit a presque les mêmes propriétés curatives que le beurre de karité ou de beurre de cacao.

kokum arbre inde

En médecine ayurvédique

La médecine traditionnelle ayurvédique connait et utilise le kokum depuis des centaines d’année. Dans ce cadre, l’utilisation de la plante est recommandée comme un moyen de protection contre la surécation, ainsi que pour la perte de poids.

En fait, les avantages du kokum sont nombreux : les peuples orientaux l’utilisent également pour traiter l’inflammation et prévenir les infections, pour améliorer la digestion, la diarrhée et la constipation, et pour soulager les douleurs articulaires ou encore pour lutter contre la polyarthrite rhumatoïde.

En médecine populaire, la plante exotique peut également être prise contre les éruptions cutanées, et aussi dans les infections de l’oreille.

Selon certaines études de scientifiques thaïlandais, il est allégué que le kokum, avec le curcuma ont un effet anticancéral. Dans tous les cas, la plante est certainement un antioxydant fort.

fruit sec cocum

En soin pour la peau et pour les cheveux

En termes de soins pour la peau et pour les cheveux, l’huile ou le beurre de la plante est prisée pour pouvoir restaurer l’hydratation de la peau. Elle est aussi utilisée comme hydratant des cheveux, du cuir chevelu, en particulier pour la peau sèche.

L’huile ou le beurre de la plante a un effet adoucissant. Elle nourrit la peau en profondeur. Elle peut être appliqué sur la peau du visage et du corps, les cheveux mais aussi sur le cuir chevelu.

Contrairement à d’autres types similaires d’huiles végétales à texture dense, il ne laisse pas une sensation de lourdeur sur la peau, n’aplatit pas les cheveux. Un de ces avantages, c’est qu’elle est facilement absorbée sans laisser des résidus d’huiles indésirables. C’est le cas lorsqu’elle est appliquée sur la peau mais aussi sur les cheveux.

huile de kokum utilisation recette naturelle

Riche en acides gras

L’huile de la plante exotique est riche en acides gras, tels que les oméga-3 et oméga-6, qui aident le corps à maintenir des membranes saines des cellules de la peau, réduisant ainsi le risque de dommages. L’huile est également bien connue pour sa capacité à régénérer les cellules de la peau et agit anti-inflammatoire. C’est un excellent soin pour les lèvres sèches et les talons craquelés et a un effet bénéfique dans les peaux sensibles.

La combinaison de cellules hydratantes et régénérantes de la peau et les propriétés antioxydantes de l’huile en fait un excellent soin naturel dans la lutte contre les signes visibles du vieillissement, comme les rides, la décoloration de la peau, la déshydratation et les dommages causés par l’environnement.

Riche en vitamine E

La vitamine E, l’huile est un antioxydant puissant. Elle contient aussi des vitamines et agit contre les radicaux libres.