Le virus covid-19 se propage plus rapidement à une température d’environ + 9 ° C

Publié dans 13/03/2020 par Claire Deschamps

virus covid-19

Les scientifiques chinois ont découvert que le nouveau virus covid-19 se propage plus rapidement à une température d’environ + 9 ° C. La maladie est très sensible aux températures élevées. Pendant ce temps, dans de nombreux pays européens, les événements de masse ont été interdits en raison de la propagation de COVID-19. On a également demandé aux gens de rester à la maison. Si possible, ils ne devraient pas utiliser les transports en commun et ne pas visiter des centres commerciaux.

Le virus COVID-19 a un point faible

Au 10 mars, le coronavirus mondial COVID-19 a été confirmé chez 119 274 personnes. 4 291 personnes sont décédées, 66 380 patients ont été guéris.

Des scientifiques chinois travaillant à l’Université Sun Yat-sen ont découvert un “point faible” dans le coronavirus. Selon eux, l’infection se propage plus activement à une température de l’air de + 8,72 ° C. Les chercheurs affirment que le nouveau coronavirus COVID-19 est très sensible aux températures élevées. L’information est annoncée par le South China Morning Post.

Dans de nombreuses capitales européennes, les sports, le divertissement, le théâtre, le cinéma et d’autres événements ont été interdits jusqu’à ce que la situation s’améliore.

Ne pas paniquer face à la maladie

La meilleure chose que nous puissions faire et ce que les spécialistes nous conseillent. Ils demandent de ne pas utiliser les transports en commun pendant les heures de pointe en raison d’une infection à coronavirus. De plus, la visite des centres commerciaux n’est pas recommandée.

“Cependant, la propagation de COVID-19 ne vaut pas la peine de paniquer.” Nous pouvons tous prendre l’exemple de la République populaire de Chine. Le pays annonce une amélioration dans la situation liée à la diffusion de la maladie.

En Espagne, le nombre de cas confirmés d’infection à coronavirus a atteint 1622, en France – 1606. De plus, au cours des dernières 24 heures, il y a eu un saut soudain dans les chiffres. Des symptômes ont été détectés chez 194 personnes.