Un nouveau modèle de lentilles de contact commandées par les muscles oculaires a été mis au point par des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego

Publié dans 30/07/2019 par Claire Deschamps

Lentilles de contact robotisées

Des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego ont développé des lentilles de contact robotisées qui peuvent zoomer en étant commandés par les muscles oculaires. Dans cet article, nous vous en disons plus sur cette découverte innovante.

Les lentilles de contact robotisées peuvent être commandées par le mouvement des muscles oculaires

Lentilles de contact commandées par le mouvement des yeux

Les lentilles de contact robotisées peuvent être commandées par les utilisateurs sans aucun mouvement visible. Elles semblent sortir tout droit d’un film de science-fiction.

Pour réaliser les lentilles en question, les chercheurs de l’Université de Californie à San Diego ont effectué une étude approfondie. Elle a porté notamment sur des matériaux innovants. L’équipe a expliqué comment l’utilisation de la robotique douce peut fonctionner pour aider les hommes.

Les lentilles de contact ont été développé grâce à des études de robotique douce

La robotique dite « douce » utilise des matériaux et des mécanismes proches de ceux trouvés dans les organismes vivants. Elle fonctionne à l’aide de commandes manuelles ou de programmes pré écrits.

Pour le nouveau modèle de lentilles, l’équipe a exploité les signaux électriques produits naturellement par les mouvements des yeux. Autrement connus comme des signaux électrooculographiques, ces signaux ont fait l’objet de l’étude. Elle s’est intéressée à leur effet lorsque l’utilisateur effectuait certains petits mouvements avec les yeux.

Ces avancées pourraient améliorer la condition de vie de centaines de personnes

Le résultat de l’étude ? Une lentille de contact robotique qui peut répondre directement à ce signal et aux mouvements des yeux de l’utilisateur. En d’autres termes, le nouveau modèle de lentilles pourrait fonctionner uniquement à l’aide d’un mouvement des yeux de la part des utilisateurs. Cette nouvelle découverte marque un pas en avant dans la robotique et dans la technologie. Et elle ouvre la voie à de nouvelles avancées qui pourraient contribuer à améliorer les conditions de vie de centaines de personnes.