Loyer Berlin – le gouvernement local intervient pour contrer la hausse importante ces dernières années

Publié dans 22/10/2019 par Claire Deschamps

loyer berlin hausse

La province allemande de Berlin a approuvé une décision qui a pour objectif de contrer la hausse des loyers sur l’un des marchés immobiliers les plus dynamiques qui est celui de la ville allemande. L’information sur les loyer Berlin a été diffusée par l’Associated Press et DPA.

Loyer Berlin – le gouvernement local intervient pour contrer la hausse importante des loyers ces dernières années

loyer berlin augmentation

Le gouvernement de gauche de la région de Berlin veut « geler » les loyers des appartements construits avant 2014. Cette décision du gouvernement local intervient à la suite du constat récent sur l’augmentation importante des loyers un peu partout en Allemagne. La ville de Berlin fait partie des communes avec une hausse des loyers très sensibles.

Une faible proportion des Berlinois est propriétaire de maisons et d’appartements. La majeure partie des habitants de la ville a opté pour la location d’un logement à court ou à long terme. Ces dernières années, les loyers dans la capitale allemande ont considérablement augmenté. La hausse des loyers à Berlin aurait même obligé beaucoup d’entre eux à quitter la ville.

La fin des loyers abordables à Berlin ?

Selon Associated Press, Berlin était une des métropoles européennes avec les loyers les plus bas il y a encore quelques années. Les loyers relativement abordables étaient typiques de la ville depuis la période de la chute du mur de Berlin en 1989. Cet événement majeur avait été associée à l’ouverture d’une partie de la ville qui faisait auparavant partie de l’Est communiste. Les quartiers en question proposait des prix moins élevés.

Cela a entraîné une augmentation du nombre d’artistes et d’autres personnes à la recherche d’un mode de vie d’inspiration bohème. Mais la situation a changé depuis. La hausse des loyers est ainsi devenue un problème qui préoccupe le gouvernement local.

Au printemps, des milliers d’habitants de la capitale allemande ont protesté contre la hausse des loyers. Ils ont notamment exhorté le conseil municipal à exproprier plus de 200 000 appartements appartenant à de grandes sociétés privées.