Qu’est-ce que la lumière bleue de nos écrans et quels sont ses effets ?

Publié dans 22/05/2020 par Claire Deschamps

lumière bleue écrans effets

Les experts en santé connaissent la fatigue oculaire numérique depuis un certain temps et le potentiel de toute la lumière des appareils numériques à provoquer des lésions oculaires. Mais les écrans peuvent-ils aussi nuire à votre peau ? Qu’est-ce que la lumière bleue ?

Qu’est-ce que la lumière bleue de nos écrans ?

La lumière bleue fait partie du spectre de la lumière visible. C’est une lumière de haute énergie à courte longueur d’onde (à ne pas confondre avec les rayons UVA ou UVB). La principale source de lumière bleue à laquelle nous sommes exposés est le soleil. Cependant, nous recevons également une dose importante de nos écrans et de notre éclairage intérieur.

L’une des raisons pour lesquelles la lumière de couleur bleu est devenue une préoccupation est que la lumière visible à haute énergie (HEV), qui fait généralement référence aux longueurs d’onde bleues dans le spectre de la lumière visible, ne provient pas seulement de l’exposition au soleil. Elle peut aussi venir des écrans d’ordinateur, des téléphones portables et d’autres appareils numériques.

Quels effets sur la santé ?

Surtout pendant la pandémie de COVID-19, beaucoup d’entre nous passent plus de temps à l’intérieur. Il est donc important de comprendre ces effets. Cette lumière joue un rôle fondamental dans le maintien de la santé, car elle régule le rythme circadien de notre corps.

Alors, est-ce que cette lumière endommage votre peau ? Vous avez peut-être remarqué que certaines de vos marques préférées de produits de soins de la peau proposent des produits pour lutter contre la lumière bleue. Cela signifie-t-il que cela endommage votre peau ? La meilleure preuve que nous avons est qu’elle contribue aux taches brunes sur la peau et à l’hyperpigmentation. Pour certains, elle est aussi associée au photovieillissement et à la dégradation du collagène, provoquant des rides et un relâchement cutané. Cependant, les études sur les dommages que cette lumière cause à la peau restent peu nombreuses.