Les jeunes militants pour le climat verront-ils des réponses à leurs appels en 2020?

Publié dans 10/01/2020 par Claire Deschamps

militants pour le climat 2020

Les jeunes militants pour le climat ont attiré l’attention du monde en 2019. Une nouvelle décennie commence. Mais le jury décide si leurs appels aux décideurs mondiaux se traduiront en actions concrètes en 2020.

Militants pour le climat – comment réaliseront-ils leurs objectifs ?

Le classement Person of the Year du prestigieux Time a distingué la militante suédoise du climat et de l’environnement Greta Thunberg. Elle a d’ailleurs donné le ton pour le défi à venir. La jeune fille s’est alors expirmé en tweetant à la veille du nouvel an: «La prochaine décennie, l’humanité décidera de son avenir ». Et d’ajouter: «  Faisons de notre mieux. Nous devons faire l’impossible ».

Avec ses marches climatiques, l’adolescente scandinave s’est concentrée sur une idée qui a pris racine à travers la planète. Les jeunes militants pour climat ne peuvent pas compter sur les adultes pour accepter les faits sur les émissions de gaz à effet de serre. A eux donc de suggérer quelles sont mesures importantes pour lutter contre réchauffement global.

De nombreux décideurs politiques nationaux restent piégés par l’inertie

Un rapport après rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies s’est penché sur le sujet. D’après ses résultats, sans réduction significative de la quantité de combustibles fossiles brûlés par les pays du monde, les températures moyennes continueront d’augmenter de plus en plus vite. Mais de nombreux décideurs politiques nationaux restent piégés par l’inertie. Ils évaluent le coût de la réduction des émissions par rapport à l’impact possible à court terme de la croissance économique de leur pays.

Les acteurs privés s’engagent

Mais tout le monde n’agit pas indifféremment aux avertissements. Acteurs, politiciens et législateurs, gestionnaires de fonds souverains, investisseurs et secteur privé … Ils sont déterminés à faire le nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique. Et 2020 peut encore produire un événement qui encourage les dirigeants nationaux à prendre des mesures plus énergiques.

Les militants du climat appellent à une série de mesures pour éloigner la planète du bord de la destruction climatique. Ils demandent la réduction du charbon, du pétrole et du gaz consommés pour l’énergie, l’industrie, les transports et les bâtiments. Ils insistent aussi à l’adaptation côtière, résilience naturelle et élimination du carbone.

Du sommet des Nations Unies sur l’action climatique à New York en septembre à la réunion de la COP25 à Madrid en décembre … Les délégués des gouvernements nationaux ne se sont pas engagés à améliorer le système de réduction des émissions.

Reste à voir si ces efforts aboutiront.