Nouveaux variants du COVID 19 : 10 moyens effectifs de se protéger

Publié dans 16/03/2021 par Laetitia Lasalle

Plusieurs nouveaux variants du COVID 19 ont été identifiés dans le monde. Les experts sont d’accord que les nouveaux variants peuvent être jusqu’à 50 % plus contagieux que le virus original. Peut-on alors se protéger des nouveaux variants coronavirus ? Même si ce n’était pas largement connu avant la pandémie, on apprend rapidement que les virus changent à travers des mutations et les nouveaux variants COVID-19 circulent déjà dans le monde. Au moins quatre nouveaux variants du SARS-CoV-2 qui causent le COVID-19 ont été identifiés et étudiés.

On s’inquiète des nouveaux variants COVID 19 pour plein de raisons. Il existe des évidences médicales que ces nouveaux variants peuvent être jusqu’au 50% plus infectieux que le virus original, ce qui peut mener à beaucoup de nouveaux cas, ce qui est en train de se produire déjà dans le monde entier. Et l’augmentation des cas peut submerger les systèmes de santé et entraîner des décès ‘évitables’ indicibles en raison d’un manque de ressources, telles que les lits de soins intensifs, les ventilateurs et le personnel infirmier.

Nouveaux variants du COVID 19 : comment peut-on se protéger ?

Beaucoup a déjà été étudié concernant les nouveaux variants COVID 19 : la facilité de la propagation, s’ils causent des symptômes plus sévères et si les vaccins sont effectifs contre ces variants. Voici ce que l’on sait jusqu’à là concernant les nouveaux variants du COVID 19 :

  • Le variant B.1.1.7 a un grand nombre de mutations. Il est apparu au Royaume-Uni et s’est propagé dans le monde entier, y inclus aux Etats-Unis et Canada. Bien qu’il se propage plus facilement et rapidement que les autres variants, il n’est pas encore connu s’il cause des symptômes plus sévères et s’il présente un risque augmenté de mortalité.
  • Le variant 1.351 a émergé en Afrique du Sud. Il est indépendant du variant détecté au Royaume-Uni, mais partage les mêmes mutations. Des ces de ce variant ont été enregistré en dehors de l’Afrique du Sud.
  • Le variant P.1 a été identifié chez quatre voyageurs de Brazil testé pendant le dépistage à l’aéroport de Haneda à l’extérieur de Tokyo. Ce variant contient un ensemble de mutations qui peuvent affecter sa capacité d’être reconnu par les anticorps.

On s’attend à ce qu’une augmentation de la transmissibilité avec un certain de ces variants est attendu. Et ceci ne doit pas être une surprise puisque les virus ont tendance à muter régulièrement et ces nouveaux variants du COVID ont tendance à augmenter et devenir dominants.

Comment se protéger des nouveaux variants du COVID 19 ?

Continuer à réduire les chances d’exposition aux nouveaux variants coronavirus est en réalité la meilleure défense contre les mutations. Les nouveaux variants ont de nouvelles protéines de pointe qui sont ‘ouverts’ plus longtemps que celles de l’original, ce qui leur permet d’entrer dans les cellules humaines et ainsi les rend plus infectieuses. Ceci veut dire que la transmission demande moins de particules virales pour propager l’infection d’une personne à une autre. Les nouveaux variants font de sorte que nous devons être encore plus vigilants pour ralentir le virus. Voici quelques moyens de vous protéger vous et les autres autour de vous de ces variants.

Les gestes barrière sont un bon moyen de protection contre les nouveaux variants du COVID 19

protection de coronavirus : conseils

Suivez les règles de prévention de base

Les spécialistes que le meilleur moyen de ne pas contacter le coronavirus est de suivre les règes de base de la prévention comme l’approche utilisé avant que les vaccins soient développés. L’important avant qu’aux moins deux tiers des personnes dans le monde ne soient pas vacciné contre le coronavirus est de suivre les règles de base de la prévention pour garder la propagation du virus aussi faible que possible. Voici quels sont les principes à suivre :

  • Protégez-vous en utilisant une protection barrière sous forme de masque de protection visage.
  • Réunissez-vous avec des personnes aux quelles vous avez confiance en ce qui concerne la propagation du virus, mais aussi émotionnellement.
  • Si quelqu’un autour de vous attrape le virus, gardez vos distances.

Réduire ses contacts sociaux est également parmi les bons gèstes à adopter pendant la pandémie

nouveaux variants du covid 19

Réduisez vos contacts sociaux

Chaque personne avec laquelle vous passez du temps à l’intérieur qui ne vit pas avec vous augmente votre risque et rend le suivi du virus plus difficile. Il est peut-être temps de réduire le nombre de familles avec lesquelles vous passez du temps à l’intérieur, puisque cela augmente votre risque de contacter le virus.

Bien que l’isolation totale ne soit pas pratique, les choix sûrs sont possibles. Nous sommes des créatures sociales, alors l’isolation n’est jamais une très bonne chose. Mais si vous pouvez réduire votre cercle de contacts sociaux à quelques personnes auxquelles vous faites confiance, alors vous serez capable de passer à travers de cette pandémie. Avoir un grand cercle de contacts sociaux peut être difficile à ménager et risqué, d’après les spécialistes.

protection des nouveaux variants covid 19

Limitez les courses sur place

A la place de faire vos courses pour la nourriture, des vêtements et d’autres produits nécessaires calmement, essayez de raccourcir la quantité de temps que vous passez en faisant les courses dans les endroits intérieurs comme les grands supermarchés. Même une minute passée à l’intérieur dans une grande surface comme un supermarché augmente vos risques de contacter le virus. Lorsque cela est possible, utilisez des options comme par exemple les courses en ligne pour réduire vos risques d’exposition.

moyens de protection coronavirus

Repensez aux milieux sociaux et scolaires

Dans le cas où vous n’êtes pas en télétravail, les spécialistes suggèrent de faire vos réunions de travail à l’extérieur si possible. Beaucoup d’infections sont faites à travers les contacts au travail, alors soyez sûrs de continuer le distancement social au travail, organisez vos réunions de travail à l’extérieur lorsque possible, ou faites-les de manière virtuelle. Les modules d’apprentissage scolaire devraient également réduire le nombre d’élèves ou être déplacés à l’extérieur, si le temps le permet, conseillent les spécialistes.

comment se protéger du coronavirus

Faites attention en visitant votre église

Selon une enquête d’épidémiologistes menée par le centre de journalisme à but non lucratif CivicMeter, les églises sont classées comme un risque élevé de transmission de virus, en plus des bars, des prisons, des maisons de retraite et des restaurants intérieurs. Les rassemblements bondés où il y a des chants et d’autres types de participation vocale peuvent conduire à une diffusion massive, déclarent les spécialistes.

Prier à la maison n’est peut-être pas aussi agréable que d’être avec vos compagnons de congrégation, mais cela vous aidera à vous sentir en sécurité. Les services extérieurs et virtuels peuvent également vous connecter avec votre communauté religieuse et réduire la mise en danger de quiconque.

nouveaux variants du covod 19

Portez un masque de protection

Les spécialistes sont d’accord d’après des données expérimentales et épidémiologiques que le porte de masque lorsqu’il s’agit d’une commune entière peut réduire les nouveaux variants du COVID 19. Bien qu’un masque en tissu offre une certaine protection, la capacité du masque à protéger d’inhaler les virus peut dépendre de la matière dont le masque est fait, du nombre des couches dans le masque et de la manière dont le masque s’accorde au visage.

Essayez de porter des masques qui offrent une protection plu haute, comme un masque chirurgical bien ajusté ou un N95. Si vous n’avez pas accès à un meilleur masque, porter deux masques peut être plus protecteur que n’en porter qu’un seul. Porter deux masques de protection en même temps n’est pourtant pas nécessaire si votre masque au moins deux couches séparées. Les études scientifiques ont montré que ceci peut être suffisant pour arrêter les particules et les gouttelettes pour passer à travers. N’oubliez pas que les masque a besoin d’être portée proprement avec du scellage au-dessus du nez et autour du menton, conseillent les spécialistes.

se laver les mains covid 19

Appliquez souvent du désinfectant pour les mains et lavez vos mais le plus souvent que possible

Les spécialistes continuent à recommander de pratiquer une bonne hygiène en lavant vos mains fréquemment avec du savon et de l’eau pour au moins 20 secondes. Utilisez également du désinfectant pour les mains qui contient au moins 60% d’alcool lorsque vous n’avez pas accès à l’eau et au savon. Etant donné la plus petite quantité nécessaire pour transmettre les nouveaux variants coronavirus, les activités comme par exemple toucher sa carte de crédit ou les poignées des portes devient encore plus risqué. Gardez une petite bouteille de désinfectant pour pouvoir immédiatement se désinfecter les mains après ces activités.

Les gouttelettes respiratoires et les particules qui propagent le COVID 19 peuvent également se trouver au sol, sur les produits de supermarché, les boutons de l’ascenseur etc. Si quelqu’un touche ces endroits et ensuite se touche le visage, les yeux, le nez ou la bouche, les petites particules du virus peuvent l’infecter. Les experts disent que ce mode de transmission n’est pas le principal moyen de propagation du COVID-19, mais il est toujours important de l’empêcher autant que possible. Cela signifie que vous devez assainir régulièrement les espaces partagés et vous laver les mains fréquemment. Il est particulièrement important de se laver les mains à certains moments, comme avant de manger, avant de se toucher le visage et après être allé aux toilettes. Si vous ne pouvez pas vous laver les mains, vous pouvez utiliser un désinfectant pour les mains.

éviter les foules à cause du Covid 19

Evitez les foules et les sorties qui ne sont pas nécessaires

L’un des moyens les plus importants de prévenir la propagation du COVID-19 est de réduire le temps que vous passez avec des personnes qui ne sont pas déjà dans votre foyer. Cela comprend des rassemblements non essentiels avec un petit nombre de personnes ainsi que des rassemblements plus nombreux. Les foules présentent des risques uniques car le fait d’avoir plus de personnes dans une zone augmente le risque que quelqu’un ait le COVID-19 et, s’il se propage, plus de personnes risquent de développer l’infection.

Le virus est également plus susceptible de se propager entre les personnes qui se trouvent à proximité (en particulier à l’intérieur et / ou sans masque). Si vous décidez de passer du temps avec des personnes avec lesquelles vous ne vivez pas, il est important de réduire autant que possible les risques associés à cette activité, ce qui pourrait signifier porter des masques, maintenir le nombre de participants aussi bas que possible et tenir le rassemblement à l’extérieur.

lutter contre le covid

Optez pour la meilleure ventilation

Dans certains cas, le COVID-19 peut également se propager par transmission aérienne, ce qui signifie que de plus petites particules contenant le virus peuvent persister dans l’air ou voyager plus deux mètres. La transmission aérienne est plus susceptible de se produire lorsque des personnes interagissent à l’intérieur, sans masque, pendant au moins 15 minutes. Mais une ventilation adéquate réduit les chances de transmission par gouttelettes et par voie aérienne. Le flux d’air transporte essentiellement les gouttelettes qui peuvent contenir le coronavirus plutôt que de permettre aux gens de les inhaler ou de les faire tomber dans les yeux, le nez ou la bouche de quelqu’un. Vous pouvez améliorer votre situation de circulation d’air en ouvrant les fenêtres (et, si c’est sûr, les portes), en étant à l’extérieur ou en utilisant des ventilateurs ou des systèmes de filtration d’air à l’intérieur, selon les experts.

Vaccinez lorsque cela est possible

Quand votre tour vient, n’hésitez pas à vous faire vacciner. Les vaccins codent pour plusieurs protéines de pointe, et les modifications apportées à une seule protéine ne doivent pas limiter l’efficacité du vaccin. Cependant, il est concevable que l’une des autres variantes, ou une variante future, puisse nécessiter un vaccin nouveau ou modifié, déclarent les spécialistes. Ce n’est qu’une des raisons pour lesquelles il est si critique de ralentir la propagation et de vacciner les personnes à risque le plus rapidement possible.

que sait-on des nouveaux variants covid 19

Testez-vous lorsque cela est approprié

Le spécialistes recommandent de vous faire tester si vous présentez des symptômes du COVID-19, avez eu des contacts étroits avec une personne atteinte du COVID-19 et si vous avez pris part à des activités à risque (comme voyager, assister à de grands rassemblements ou être à l’intérieur où la distanciation sociale n’a pas été possible pendant de longues périodes). Mais il est important de se rappeler que même si votre test est négatif pour COVID-19, cela ne signifie pas que vous pouvez ignorer les autres éléments de cette liste (y compris le port d’un masque et la distanciation sociale).