Oscars 2020 : Hollywood adopte un régime sans viande

Publié dans 14/01/2020 par Claire Deschamps

oscars 2020 vegan

Hollywood a adopté l’idée populaire de rejeter la viande. Dans l’une des principales soirées avant les Oscars 2020, il n’y aura donc pas de plats d’origine animale. Le véganisme deviendra la principale tendance des restaurants en 2020.

Oscars 2020 – Hollywood dit “oui” aux régime sans produits à base de viande

Les plus grandes chaînes de restauration rapide ont déjà mis au menu des hamburgers sans viande. L’une des principales soirées avant les Oscars le 10 février sera végétalienne. Selon The Hollywood Reporter, l’agence de talents WME, qui se consacre notamment aux affaires du célèbre végétarien hollywoodien Joaquin Phoenix, organise des soirées où il n’y aura pas de plats à base de produits animaux. Les sandwichs, plats principaux et les desserts seront exclusivement végétariens.

Joaquin Phoenix défend l’idée

plats vegan oscars

Cette décision est défendue avec enthousiasme par l’acteur du Joker nominé aux Oscars cette année pour le meilleur rôle. À son avis, il devrait y avoir un menu végétalien dans d’autres soirées pour présenter des prix de cinéma. Cette décision est non seulement un signe d’attention aux habitudes alimentaires de Joaquin Phoenix. C’est aussi une autre confirmation que le véganisme en 2020 sera l’une des tendances les plus populaires dans l’industrie de la restauration aux États-Unis. Le nombre de personnes qui adhèrent à un système nutritionnel de ce type augmente avec l’offre sur le marché.

À bien des égards, le boom végétalien est dû à une augmentation du nombre d’entreprises qui produisent des produits analogues à base de plantes. Il s’agit principalement le lait et de la viande. Selon Forbes, en 2018, les Américains ont dépensé environ 1,9 milliard de dollars en lait végétal (riz, amandes, noix de coco, soja, etc.). En général, leur dépenses en produits végétaux se sont élevées à 3,3 milliards de dollars. Si en 2014 le nombre de végétaliens dans le pays était de 1%, il était déjà de 6% en 2017.