Pandémie COVID-19: quels sont les mythes à savoir sur le coronavirus

Publié dans 24/03/2020 par Laetitia Lasalle

la pandémie COVId-19

La pandémie COVID-19, désormais connu sous le nom de SARS-CoV-2 a commencé dans la ville de Wuhan en Chine et s’est propagée dans tous les continents du monde. L’organisation Mondiale de la Santé a officiellement changé sa classification de la situation mondiale ‘d’urgence de santé publique’ à ‘pandémie’ le 11 mars dernier.

Aujourd’hui, le nouvel coronavirus ou le ‘syndrome respiratoire sévère coronavirus 2’ a causé plus de 340 000 infectés dans le monde et 14 762 morts. De ce que l’on sait maintenant, le virus COVID-19 peut être transmis dans toutes les zones, y inclus dans les zones avec un climat chaud et humide. Indépendamment du climat, des mesures sont à adoptés à l’endroit où vous habitez s’il a présenté des cas du coronavirus. Le meilleur moyen de vous protéger de la pandémie COVID-19 est en vous lavant fréquemment les mains. En vous lavant les mains, vous éliminez les virus qui peuvent se trouver sur vos mains et évitez l’infection qui peut se produire si vous touchez votre visage, votre bouche ou votre nez.

Mais avec toutes les informations sur le coronavirus qui circulent librement sur internet et dans la presse, il est important de savoir ce qui est frai et ce qui est faux pour pouvoir bien vous protéger vous et votre famille. Dans cet article nous allons disséquer les mythes les plus communs concernant la pandémie COVID-19 qui se trouvent sur internet et dans les médias sociaux.

La pandémie COVID-19 est désormais propagée sur tous les continents dans le monde

le monde vit une pandémie

Faux : Le climat froid et la neige peuvent tuer le virus

Il n’y a pas de raison de croire que le froid peut tuer le nouveau coronavirus ou autres virus. La température normale du corps est entre 36.5 et 37 dégrées, peu importe la température externe ou le temps froid. Le moyen le plus effectif de se protéger contre le coronavirus reste en nettoyant ses mains avec du savon et de l’eau.

Faux : prendre un bain chaud peut protéger contre le coronavirus

Prendre un bain chaud ne peut pas protéger contre le coronavirus. La température normale du corps reste entre 36.5 et 37 dégrées, peu importe la température de l’eau que l’on utilise pour prendre sa douche. En réalité, l’eau trop chaude peut même être nocive et nous brûler. Se laver les mains reste toujours le moyen le plus effectif de se protéger de la pandémie du COVID-19.

Faux : La pulvérisation de chlore ou d’alcool sur la peau tue les virus dans le corps

Pulvériser de l’alcool ou de chlore sur la peau peut faire des dommages et surtout s’ils entrent dans les yeux ou dans la bouche. Même si l’on peut utiliser ces produits chimiques pour désinfecter les surfaces, ils ne doivent en aucun cas être utilisés sur la peau. Ils ne peuvent pas tuer les virus à l’intérieur du corps.

Quels sont les mythes sur le coronavirus que vous pouvez rencontrer sur internet?

les symptomes du coronavirus

Faux : Seuls les personnes de plus de 60 ans et les enfants sont à risque

Le SARS-CoV-2, tout comme d’autres virus peuvent infecter des personnes de tous les âges. Pourtant, les personnes âgées et les individus avec des conditions de santé préexistantes comme par exemple le diabète ou l’asthme sont plus susceptibles d’être sévèrement touchés.

Faux : Les enfants ne peuvent pas attraper le coronavirus

Tous les groupes d’âge peuvent être touchés par la pandémie COVID-19. La plupart des cas pour le moment sont des adultes, mais les enfants ne sont pourtant pas immunisés. En réalité, des évidences préliminaires montrent que les enfants sont tout aussi susceptibles d’être infectés que les adultes, mais leurs symptômes ont tendance à rester moins sévères.

Faux : Le COVID-19 n’est qu’une grippe

Le SARS-CoV-2 cause des maladies qui ont en réalité des symptômes comme ceux de la grippe de saison. Ces symptômes sont des maux dans le corps, de la fièvre et de la tousse. La grippe et le coronavirus peuvent en réalité être légères, sévères ou dans certains cas – fatals. Les deux peuvent aussi mener au développement d’une pneumonie.

Pourtant, le profil général du COVID-19 est plus sérieux que celui de la grippe. Les estimations varient mais son taux de mortalité est entre 1 et 3 percent. Les scientifiques travaillent toujours pour déterminer la mortalité exacte du coronavirus, mais dans tous les cas, elle reste plus importante que celle de la grippe de saison.

Faux : Tous les malades du COVID-19 vont décéder

Cette déclaration n’est pas vraie. Comme nous l’avons déjà mentionné, le coronavirus n’est fatal que pour un petit pourcentage de personnes. Dans un rapporte récent, le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a conclu que 80.9 percent des cas ont été légers. D’autres sources ont également rapporté qu’environ 80 percent des personnes vont avoir une forme relativement légère de la maladie et n’auront pas besoin de traitement spécial ou d’être hospitalisées. Les symptômes légers peuvent inclure de la fièvre, de la tousse, des maux de gorge, de la fatigue ou des essoufflements.

Porter un masque est nécéssaire seulement dans le cas dans lequel vous êtes médecin ou malade

épidemie de coronavirus dans le monde

Faux : les chiens et les chats propagent le coronavirus

Jusqu’à maintenant, il y a très peu d’évidences que SARS-CoV-2 peut infecter les chiens et les chats. Pourtant, à Hong Kong, un poméranien dont le propriétaire a été malade de COVID-19 a été infecté. Le chien n’a pas présenté de symptômes. Les scientifiques font des débats autour de l’importance de ce cas pour l’épidémie. Le Professeur Jonathan Ball dit à ce propos : ‘Nous devons dfaire la différence entre la vraie infection et juste la présence du virus. Je pense toujours qu’on peut se demander dans quelle mesure ce cas est pertinent pour l’épidémie humaine, comme la plupart de l’épidémie se fait par transmission de personne en personne’. Et il continue : ‘Nous devons trouver plus d’information, mais nous ne devons pas paniquer. Je doute que le coronavirus peut se propager à un autre chien ou à un humain à cause de la très petite quantité du virus. Le véritable moteur de l’épidémie est l’homme’.

Faux : les masques protègent contre le virus

Les médecins et les personnes qui travaillent dans les hôpitaux utilisent des masques professionnels pour se protéger contre le virus.  Pourtant les masques jetables n’offrent pas une telle protection. Comme ces masques ne s’adaptent pas parfaitement au visage, des gouttelettes peuvent toujours entrer dans la bouche et dans le nez. Également, les particules virales minuscules peuvent pénétrer directement à travers le masque. Mais si jamais on est malade, porter un masque peut aider à protéger les autres de la maladie.

Il y a très peu d’évidences que porter un masque protège celui qui la porte d’infection. En plus de cela, porter un masque nous donne un sentiment faux d’assurance et peut mener à l’ignorance à d’autres pratiques pour se protéger. Il est tout de même recommandé pour les personnes qui prennent soin de quelqu’un de malade de porter un masque. Dans ce cas, porter un masque est effectif seulement si l’individu lave régulièrement ses mains avec de l’eau et du savon ou les nettoie avec du désinfectant.

Rester à la maison le plus que possible est un des moyens de diminuer la propagation du virus

épidémie de la maladie COVId-19

Faux : Les sèche-mains tuent le coronavirus

Les sèche-mains ne peuvent pas tuer le coronavirus. Le meilleur moyen de se protéger du coronavirus reste de se laver les mains avec du savon et de l’eau.

Faux : Le SRAS-CoV-2 n’est qu’une forme mutée du rhume

Les coronavirus sont une grande famille de virus dont tous possèdent des protéines épineuses sur leurs surfaces. Certains de ces virus utilisent les hommes comme leurs hôtes primaires et causent des rhumes communs. D’autres coronavirus comme le COVID-19, infectent d’abord les animaux. Le MERS et le SARS mènent leur début chez les animaux mais passent ensuite chez les hommes.

Faux : On doit passer au moins 10 minutes dans la compagnie de quelqu’un de malade pour attraper le virus

Plus on reste avec quelqu’un de malade, plus il devient possible d’attraper le virus, mais il reste tout de même possible de l’attraper en moins de 10 minutes.

Faux : Le rinçage du nez avec une solution saline protège contre le coronavirus

Il n’y a pas d’évidence que le rinçage du nez avec une solution saline peut protéger contre des infections respiratoires. Certaines recherches scientifiques suggèrent que cette technique peut réduire les symptômes d’infections aiguës des voies respiratoires supérieures, mais les scientifiques n’ont pas trouvé que cela peur réduire le risque d’infection.

Il n’y a pas de preuve véritable que les animaux domestiques peuvent propager le COVId-19

épidémie mondiale de coronavirus

Faux : On peut se protéger de la pandémie COVID-19 en gargarisant à l’eau de Javel

Il n’existe pas de circonstances sous lesquelles se gargarisant à l’eau de Javel peut être bon pour la santé. L’eau de Javel est corrosive et peut causer de très sérieux problèmes pour la santé.

Faux : Les antibiotiques tuent le coronavirus

Les antibiotiques ne font que tuer les bactéries. Les antibiotiques ne peuvent pas tuer les virus.

Faux : Les scanners thermiques peuvent diagnostiquer le coronavirus

Les scanners thermiques peuvent détecter si l’on a de la fièvre. Pourtant d’autres conditions, comme par exemple la grippe de saison peuvent également causer de la fièvre. En addition de cela, les symptômes du COVID-19 peuvent apparaitre entre 2 et 10 jours après l’infection, ce qui veut dire que quelqu’un qui est infecté avec le virus peut avoir une température normale du corps quelque jours avant que la fièvre commence.

Faux : L’ail protège contre le coronavirus

Certaines études scientifiques suggèrent que l’ail peut diminuer la croissance de certaines espèces de bactéries. Le COVID-19 est causé par un virus et il n’existe pas d’évidence que l’ail peut protéger contre ce virus.

Faux : Les colis en provenance de Chine peuvent propager le coronavirus

A partir de recherches scientifiques antérieures sur des virus similaires y inclus ceux qui causent le SARS et le MERS et qui sont similaires au SARS-CoV-2, les scientifiques croient que le virus ne peut survivre sur des lettres ou des paquets pour une longue période de temps. En raison de la faible capacité de survie de ce coronavirus sur les surfaces, il y a un très petit risque de propagation du virus à partir de paquets qui proviennent de Chine et qui sont transportés pendant des jours à une température ambiante.

Se laver les mains est un des moyens les plus efficaces de ne pas contacter le coronavirus

pandémie COVID-19: se laver les mains

Faux : Les remèdes maison peuvent guérir et protéger contre le COVID-19

Il n’existe pas de remèdes maison qui peuvent protéger contre le COVID-19, y inclus la vitamine C, les huiles essentielles, le colloïde d’argent, l’huile de sésame, l’ail et l’eau toutes les 15 minutes. Le meilleur approche sera d’adopter un bon régime de se laver les mains et éviter les espaces où il peut avoir des personnes malades.

Faux : Le coronavirus est le virus le plus mortel que l’humanité ait connu

Même si le SARS-CoV-2 apparait être plus sérieux que l’influenza, il n’est pas le virus le plus mortel que l’humanité peut rencontrer. D’autres virus, comme par exemple l’Ebola ont des taux de mortalité beaucoup plus élevés.

Faux : Les vaccins contre la grippe et la pneumonie protègent contre le COVID-19

Comme le SARS-CoV-2 est différents des autres virus, il n’existe pas encore de vaccin qui peut protéger contre lui.

Faux : Le coronavirus provient d’un laboratoire en Chine

Malgré les rumeurs que l’on peut lire sur internet, il n’y a aucune évidence que cela peut être vrai. Certains scientifiques croient que le coronavirus peut être sauté des pangolins aux humains. D’autres croient qu’il peut être passé aux hommes à partir des chauves-souris, comme dans le cas du SARS.

Il n’existe pas de vaccin contre le coronavirus pour le moment

pandémie COVID-19: pas de vaccin

Faux : La pandémie COVID-19 a commencé parce que certaines personnes mangent de la soupe aux chauves-souris

Même si les scientifiques sont tous d’accord que le virus nous vient des animaux, il n’y a pas d’évidence qu’il est venu à partir d’une soupe.

Faux : Le coronavirus peut être transmis à partir des piqures des moustiques

Jusqu’à maintenant il n’existe pas d’évidence ou d’information qui suggère que le coronavirus peut être transmis par les moustiques. Le coronavirus est un virus respiratoire qui se transmet généralement à partir de gouttelettes d’une personne infectée qui tousse, ou à partir de gouttelettes de salive, ou du nez.

Faux : Si l’on est malade du coronavirus, on le saura tout de suite

Malheureusement, on ne peut pas le savoir. Le COVID-19 peut avoir beaucoup de symptômes, beaucoup d’entre lesquels apparaissent également dans d’autres conditions comme la grippe, les maladies respiratoires et les rhumes. Plus précisément, les symptômes communs du COVID-19 incluent la fièvre, la tousse et les difficultés respiratoires. Rarement, les symptômes peuvent être aussi des vertiges, des nausées, des vomissements et le nez qui coule. Dans les cas sévères, la maladie peut progresser en une pneumonie sérieuse, mais au début de l’infection il peut ne pas avoir aucun symptôme.

Si vous êtes dehors, se nettoyer les main avec un désinfectant est une bonne option aussi

se laver les mains contre le coronavirus

Que peut-on faire ?

Les experts et les médecins recommandent de faire ces mesures simples à prendre pour réduire la propagation de la pandémie COVID-19 :

-Evitez les contactes avec des personnes qui ont des symptômes et qui paraissent malades

-Essayez de ne pas toucher vos yeux, votre nez, votre bouche et votre visage en général

-Restez à la maison le plus possible et évitez de sortir, surtout si vous êtes malade

-Si vous éternuez, faites-le dans un mouchoir en papier que vous jetterez ensuite dans la poubelle

-Si vous n’avez pas de mouchoir en papier sous la main, éternuez dans votre coude

-Utilisez des sprays et des lingettes pour désinfecter les objets et les surfaces qui sont touchés fréquemment

-Lavez vos mains avec du savon régulièrement pour au moins 20 secondes

A moins que vous ne soyez pas un médecin ou malade, il n’est pas recommandé de porter un masque. Les mesures ci-dessus peuvent paraitre simples, mais pendant la pandémie COVID-19, ce sont les meilleurs moyens de rester en bonne santé.

       les mythes sur la pandémie COVID-19