Réaction allergique chez l’enfant et le bébé – quelles sont les raisons et comment protéger l’enfant?

Publié dans 5/06/2019 par Emmanuelle Münzer

la réaction allergique au pollen-allergènes aéroportés

Dans le passé récent les maladies allergiques se faisaient relativement rares. Cependant, au cours des dernières années, on observe une augmentation sensible des personnes présentant des symptômes d’une réaction allergique. Et tout particulièrement ce sont des enfants.

L’article présent traitera le sujet des allergies chez les nourrissons et les enfants, mais réviserons tout d’abord les aspects essentiels des allergies.

Qu’est-ce qu’une réaction allergique?

réaction allergique aux pollens-éternuements

En cas d’allergie, le système immunitaire détecte l’allergène comme nocif et produit des anticorps afin de le neutraliser.

Ainsi, la réaction allergique est une manifestation lors de l’interaction entre un allergène et les anticorps produits par le système immunitaire.

allergies chez l'enfant-inflammation de la peau

La réaction du système immunitaire lors du contact avec l’allergène peut provoquer une inflammation des voies respiratoires, des sinus, de la peau, du système digestif, etc., des réactions donc “allergiques”.

Les types d’allergènes

On différencie 3 types d’allergènes:

allergie aux pollens-allergènes aéroportés

Allergènes aéroportés

Dans cette catégorie on retrouve les pollens, les poils d’animaux domestiques, les moisissures, acariens, les secrétions des cafards et autres blattes;

allergies aux fraises

Les allergènes alimentaires

Parmi les aliments à risque sont le lait, les œufs, les arachides, le blé, le miel, le soja, les poissons, les viandes, épices, fruits et légumes, le chocolat, les colorants alimentaires, etc.;

allergie aux abeilles, guêpes et frelons

Allergènes chimiques

Dans cette catégorie provoquent une réaction allergique:

  • les allergènes de contact – nickel, chrome, latex, résines, colorants vestimentaires, produits contenus dans les soins de beauté, etc.;
  • les allergènes médicamenteux – médicaments, pommades, crèmes, etc.;
  • le venin des insectes – abeilles, guêpes, frelons, fourmis, araignées, etc.

Les symptômes allergiques

allergies chez l'enfant-la rhinite allergique

La rhinite allergique

Elle peut se manifester par des éternuements, un nez bouché, des démangeaisons des yeux, du nez ou du palais, des yeux rouges ou enflés.

les allergies alimentaires-éruptions cutanées

Symptômes des allergies alimentaires

Les allergies alimentaires peuvent provoquer des éruptions cutanées, des fourmillements dans la bouche, un gonflement de la langue, des lèvres et du visage ou la gorge, de l’anaphylaxie, etc.

allergies médicamenteuses des bébés-l'eczéma

Symptômes des allergies médicamenteuses

L’allergie médicamenteuse provoque des démangeaisons, gonflement du visage, fièvre, éruption cutanée, respiration sifflante, anaphylaxie;

allergie aux piqures des insectes

Symptômes de la réaction allergique provoquée par des animaux venimeux

Lors d’une allergie au venin des insectes, sont observables des symptômes tels des enflures à l’endroit de la piqûre, des démangeaisons, essoufflement, etc.

Les allergies chez les enfants

allergie des enfants aux pollens du printemps

La fréquence des allergies chez les bébés et les enfants varie selon les différents pays. En Europe de l’Ouest les données statistiques démontrent que 10 à 15% des enfants à l’âge préscolaire souffrent d’une dermatite atopique et entre 25 et 30% développent une allergie pollinique. En cas de négligence des soins à prendre, 40% des patients développent de l’asthme.

La théorie de l’hygiène et la réaction allergique

allergies chez les enfants-la théorie de l'hygiène

La raison pour cette brusque augmentation des allergies reste incertaine. C’est un fait que leur fréquence est plus signifiante dans les pays développés que dans les régions plus pauvres. D’où, l’une des principales théories suppose que cette corrélation est liée aux conditions d’hygiène améliorées dans les pays à forte économie. Elle est nommée “la théorie de l’hygiène”. Selon les scientifiques qui soutiennent cette hypothèse, la limitation des contacts des enfants avec des allergènes potentiels à très jeune âge, les rends plus vulnérables.

Le diagnostic précoce est important

allergies et intolérences chez l'enfant-symptômes

Intolérances et allergies peuvent longtemps ne pas être reconnues comme telles. Ceci peut amener par conséquent à une détérioration de la qualité de vie. Il est donc très important de reconnaître les symptômes à temps afin de consulter un spécialiste approprié. Le suivi d’un traitement adapté donne généralement un bon résultat dans le contrôle de l’état allergique.

Lesquels des enfants sont plus susceptibles aux allergies et intolérances?

allergies chez l'enfant aux animaux domestiques

La prédisposition génétique est le facteur de risque le plus important. Si l’un des deux parents souffre d’une quelconque maladie allergique, le risque de développement chez l’enfant est de 20%. Si les deux parents en sont atteints, le risque grimpe à plus de 30%. Cependant, environ 15% des enfants souffrant d’allergies n’ont pas d’antécédents familiaux. La raison en est la genèse multifactorielle des maladies allergiques. L’environnement, la nutrition, le mode de vie sont d’importants facteurs à prendre en compte.

Quelles allergies selon les tranches d’âge?

les allergies du bébé-la dermatite atopique

Le nourrisson

La dermatite atopique est la maladie allergique la plus fréquente chez le nourrisson. L’éruption cutanée peut survenir après le contact avec de divers allergènes, tels contenus dans la lessive en poudre, les cosmétiques, etc., tout comme peut être provoquée par des aliments comme le lait, les céréales, les œufs, etc.

allergie aux poils des animaux domestiques

Vers l’âge de deux ans

A environ 2 ans, près de la moitié de ces enfants présentent les premiers symptômes de l’asthme. Le plus souvent il s’agit d’une sensibilisation accrue aux allergènes présents dans l’air. Poils d’animaux, acariens, moisissures et autres provoquent les réactions allergiques.

allergies aux pollens pendant le printemps

Scolarité

A l’âge scolaire, l’allergie la plus répandue est celle aux pollens. Cette évolution typique des états allergiques est nommée ‘marche atopique’. Cependant, cela ne signifie pas que tout enfant atteint d’une dermatite atopique développera un asthme ou une allergie aux pollens.

allergie alimentaire chez le bébé et l'enfant

Même si les facteurs environnementaux jouent un rôle important quant au développement des maladies allergiques, la prédisposition génétique en est un facteur essentiel. Par conséquent, il est conseillé de prendre des mesures de prévention lorsque les deux parents présentent des manifestations allergiques. De telle manière le risque de développement d’une allergie chez l’enfant sera réduit.

Quelles sont les mesures à prendre?

Tabagisme

allergies liées au tabagisme pendant la grossesse et l'allaitement

Lors d’une prédisposition familiale, la fumée de cigarettes accroît le risque de développement d’une allergie chez les nourrissons et les enfants, tout en augmentant les réactions allergiques. On considère que le tabagisme lors de la grossesse augmente le risque de développement d’une allergie chez l’enfant de huit fois. Pour cette raison le tabagisme est déconseillé pendant et après la grossesse.

Allaitement

l'allaitement est protecteur contre les allergies chez le bébé

L’allaitement exerce un effet protecteur. Pour cette raison, il est recommandé que le nourrisson soit allaité exclusivement jusqu’à sa dix-septième semaine. La nutrition de la mère doit être variée et suffisamment complète pour éviter certaines carences en minéraux et vitamines, mais aussi pour satisfaire les différents goûts du bébé.

Introduction des aliments solides

introduction des alliments allergènes chez le bébé

L’introduction des éléments solides doit se faire vers l’âge de six mois et lorsque le bébé est prêt. Si c’est possible, il est conseillé de continuer l’allaitement pendant l’introduction des aliments solides.
L’introduction des aliments allergènes doit se faire 12 mois sous une forme adaptée à l’âge du bébé. Des études montrent que cela peut réduire le risque de développement d’une allergie alimentaire chez les bébés atteints d’eczéma ou d’allergie aux œufs.
Une fois introduits, les aliments allergènes doivent être donnés au bébé régulièrement. Ceci se doit afin de maintenir la tolérance dans le cadre d’un régime alimentaire varié.
Cependant, si le bébé donne des signes d’une réaction allergique, il faut arrêter de lui donner cet aliment et consulter un médecin.

allergies au blé et au gluten

La plupart des allergies alimentaires développées chez l’enfant concernent le blé, le lait et le soja. Elles peuvent disparaitre avec l’âge, surtout si elles se sont manifestées avant l’âge de trois ans. Ce n’est pas le cas en cas d’allergie aux noix, aux poissons et aux fruits de mer, qui ne disparaissent pas avec le temps.

Et un point très important à retenir, c’est que l’allergie au blé et celle au gluten sont deux allergies alimentaires différentes chez l’enfant.