Rentrée scolaire : les enseignants allemands seraient parmi les mieux payés en Europe

Publié dans 3/09/2019 par Claire Deschamps

Rentrée scolaire salaire enseignants europe

A l’heure de la rentrée scolaire, nous nous tournons vers la question des salaires des enseignants en Europe. Selon Deutsche Welle, les enseignants allemands seraient parmi les mieux payés d’Europe.

Rentrée scolaire – les enseignants allemands parmi les mieux payés de l’Europe ?

Rentrée scolaire enseignants en europe salaires

Le métier d’enseignant ne figure pas parmi les mieux rémunérées en Allemagne. Selon des données sur les salaires actuels dans le pays, en tête de liste des métiers les mieux payés figurent les médecins, les professionnels du monde financier et les courtiers en valeurs mobilières. Cependant, les salaires des enseignants allemands sont supérieurs à la moyenne nationale.

Le portail Gehalt.de indique que, pour une semaine de travail de 40 heures, un enseignant allemand perçoit un salaire brut compris entre 2 900 et 4 626 € par mois. Mais les salaires ne sont pas identiques pour tout le monde. Le niveau de rémunération dépend de nombreux facteurs. Parmi ceux-ci, l’expérience professionnelle, le type d’école, le contrat de travail et, bien sûr, la région.

Selon les données de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour 2017, les salaires des enseignants dans les écoles primaires et secondaires du pays se situent au deuxième rang après ceux de Luxembourg. L’enquête de l’organisation couvre plus de 30 pays.

Le Canada, les États-Unis, l’Australie, la Suisse, le Danemark et les Pays-Bas sont également des pays où les enseignants sont très bien rémunérés. A l’autre côté du classement, on trouve la Lituanie, la Slovaquie, l’Hongrie, la République tchèque et la Pologne. Selon l’OCDE, les salaire des enseignants dans ces pays seraient assez bas.

Le salaire des enseignants allemand dépend du type de contrat de travail

La somme que gagne un enseignant en Allemagne dépend beaucoup de son contrat de travail. C’est ce qu’explique Oliver Brucher, représentant d’un syndicat de l’éducation en Allemagne, le GEW. À cet égard, les enseignants d’allemand peuvent être divisés en trois groupes. Le premier comprend les enseignants ayant le statut de fonctionnaire. Il y a des années, ils étaient majoritaires en Allemagne, mais la situation n’est plus la même aujourd’hui.

Le deuxième groupe comprend les enseignants sous contrat. Le montant de leurs salaires est déterminé par un accord tarifaire. En plus des impôts, leurs revenus sont déduits de la retraite, des assurances sociales et médicales. En raison de toutes les déductions, les enseignants embauchés reçoivent environ 20% de moins que les employés de l’État.

Le troisième groupe d’enseignants comprend ceux qui se sont reconvertis dans d’autres domaines d’activité ou ceux qui ont étudié la pédagogie en deuxième majeure. À l’heure actuelle, les écoles attirent énormément de personnel de ce type dans les domaines des sciences naturelles et techniques. Ces enseignants assurent aussi de cours de mathématiques et du secteur des technologies de l’information.