Aliment bon pour la santé : 9 aliments pour vivre plus longtemps

Publié dans 5/05/2022 par Sabine Monier

Aliment bon pour la santé : quels sont les 12 aliments à consommer pour vivre plus longtemps ? Des études menées les ont pointées du doigt. Consommons-les pour être en bonne santé et en bonne forme !

Qui veut vivre à jamais ?

buveurs thé vert bien

Autrefois, on pensait que la durée de vie était principalement déterminée par notre génétique. Bien que cela joue un rôle, nos gènes ne peuvent être responsables que de 20 % de votre durée de vie. Le reste dépend de notre mode de vie : régime alimentaire, environnement, niveau d’activité, liens sociaux, etc. La médecine moderne contribue sans aucun doute à l’allongement de la durée de vie. Vieillir bien, toutefois, ce n’est pas seulement arriver à un certain âge, c’est aussi vivre toutes ces années au maximum de ses capacités !

aliment bon pour la santé guide

Beaucoup d’attention a été accordée aux régions du monde avec des personnes qui vivent régulièrement jusqu’à plus de 100 ans. L’accent y est mis sur la consommation d’aliments principalement à base de plantes, notamment 300 g de légumes par jour et une consommation régulière de légumineuses et de grains entiers. Le régime méditerranéen, qui est également centré sur les plantes, est un autre modèle alimentaire généralement lié à une vie plus longue.

Ce que vous mettez dans votre assiette peut faire donc une grande différence. En plus de suivre un régime alimentaire globalement sain, de bouger régulièrement votre corps et d’incorporer d’autres habitudes de vie saines, ces 9 aliments pourraient améliorer votre santé et augmenter votre longévité.

Aliment bon pour la santé : quel régime alimentaire pour vivre plus longtemps ?

aliment bon pour la santé lesquels

Ce régime doit comprendre une abondance d’aliments végétaux comme les grains entiers, les fruits, les légumes, les noix, les graines, les haricots, les huiles et les fruits de mer avec des quantités moindres de viandes maigres, de volaille et de produits laitiers. En effet, les aliments végétaux constituent souvent le centre de l’assiette lors des repas, tandis que les autres aliments se dégustent en accompagnement.

Haricots

haricots protéines végétales vivre longtemps

Les haricots sont connus pour contenir des nutriments sains pour le vieillissement. Échanger une protéine animale lourde pour des protéines végétales, des fibres et des antioxydants fois par semaine est un choix judicieux pour soutenir la santé globale.

Un aliment de base dans le régime méditerranéen, les haricots contiennent des composés liés à un risque réduit de cancer. Manger régulièrement des haricots peut également réduire le risque de diabète de type 2, réduire le cholestérol et réduire l’inflammation.

Légumes crucifères

chou variantes du chou

Le brocoli, le chou-fleur, les choux de Bruxelles, le chou et d’autres légumes crucifères sont souvent évoqués dans leur relation avec un système digestif sain, ce qui est extrêmement important pour la santé globale, mais manger ces légumes est également lié à un certain nombre d’avantages directement liés à vivre plus longtemps. Ils sont riches en fibres, en antioxydants et en vitamines A, C et K, tous associés à un vieillissement sain.

Le sulfophane, un antioxydant que l’on trouve principalement dans les légumes crucifères, est connu pour avoir des bienfaits anticancéreux, offrir une protection possible contre les maladies cardiaques et même favoriser le contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Baies

aliment pour meilleure santé

Les baies ont longtemps été étudiées pour leurs bienfaits pour la santé, allant de la réduction du risque de maladies cardiovasculaires à la protection contre le cancer et à la réduction des niveaux d’inflammation.

Ce qui est encore plus intrigant à ce propos, c’est leur effet potentiel sur la santé du cerveau. Une étude a révélé qu’une plus grande consommation de myrtilles et de fraises était liée à un déclin cognitif plus lent. Une autre étude a montré que l’extrait de myrtille peut en fait améliorer la mémoire.

Fraises, framboises, myrtilles ou mûres, toutes offrent toutes une abondance de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et de fibres qui protègent la santé. La teneur en antioxydants des myrtilles, des framboises et des mûres se classe également parmi les plus élevées de tous les fruits et leur permet de combattre les radicaux libres qui peuvent endommager vos cellules, ainsi que l’inflammation.

Verts feuillus foncés et huile d’olive

légumes-feuilles vert foncé

Maintes et maintes fois, les données montrent que la consommation de légumes verts à feuilles foncées est liée à une multitude de résultats pour la santé, y compris un risque réduit de décès prématuré. Une méta-analyse de 13 études a révélé que la consommation régulière de légumes-feuilles était associée à un risque de 15,8 % plus faible de développer une maladie cardiovasculaire.

D’autres recherches suggèrent des avantages tels que l’amélioration de l’acuité mentale pour réduire le risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Une étude qui a suivi 2 800 participants pendant 15 ans a révélé un risque de DMLA de 35 % inférieur chez ceux qui consommaient régulièrement des nitrates de légumes comme les légumes-feuilles. Les légumes-feuilles foncés contiennent également de la zéaxanthine et de la lutéine, deux antioxydants qui sont liés à une meilleure santé oculaire.

Noix

noix vivre plus longtemps

Les noix se distinguent en matière de prévention des maladies et de vieillissement en bonne santé.

Quelques avantages provenant d’une combinaison d’acide alpha-linoléique (ALA), d’un oméga-3 et les graisses polyinsaturées, de graisses monoinsaturées et de certains polyphénols présents dans les noix :

  • meilleure santé cardiaque
  • risque moindre de cancer
  • réduction de l’inflammation
  • contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2
  • meilleure santé cérébrale
  • moins de douleurs articulaires

Une étude suggère même que la consommation régulière de noix pourrait vous aider à vivre plus longtemps. Les chercheurs ont constaté que la consommation d’au moins 5 portions de noix par semaine était associée à une vie de 1,78 an de plus pour les femmes et de 1,94 an de plus pour les hommes.

Idée recette :

Une salade de saumon en croûte de noix et de romarin, de fraises et d’épinards avec avocat et noix, ou nos raisins secs à la banane et nos flocons d’avoine cuits au four aux noix pour des repas favorisant la longévité.

Saumon

saumon aliment meilleure santé

Le saumon et d’autres poissons gras fournissent des acides gras oméga-3 vitaux, des protéines maigres, des vitamines B, du sélénium et du fer. Ceci réduirait le risque de maladie cardiaque et de mort cardiaque subite.

La consommation d’un peu plus de 50 g de poisson par jour était associée à une réduction de 12 % du risque de mourir de toutes causes. Une autre étude de grande envergure a révélé une réduction de 38 % du risque de décès par maladie d’Alzheimer, de 20 % de risque de décès par cancer et de 15 à 18 % de risque de décès par maladie cardiovasculaire chez les consommateurs réguliers de poisson gras.

Grains entiers

grains entiers vivre longtemps

Les céréales (et les glucides en général) ont été diabolisées ces dernières années pour leur lien supposé avec une variété de problèmes de santé, mais la recherche soutient vraiment les avantages de la consommation de grains entiers pour la santé et la longévité. Une étude a révélé que la consommation de trois portions de grains entiers (farro, quinoa, avoine, blé, semoule de maïs) par jour était associée à un risque de 25 % inférieur de mourir d’une maladie cardiovasculaire par rapport à ceux qui en mangeaient moins.

Thé vert

buveurs thé vert bien

Le thé vert est un aliment bon pour la santé ! Il est connu pour son potentiel à réduire le risque de cancer, mais les avantages ne s’arrêtent pas là. Le polyphénol unique qu’il contient offre de nombreux avantages pour la santé cardiaque.

Une étude portant sur la consommation de thé vert et le risque de décès chez les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque a révélé que les plus gros buveurs de thé vert présentaient un risque de décès jusqu’à 62 % inférieur à celui des buveurs de thé noir.