Allergie pollen : Conseils et remèdes naturels pour soulager les symptômes

Publié dans 31/03/2022 par Laura

Le pollen est essentiel pour la croissance des plantes, mais peut provoquer des symptômes désagréables chez ceux qui y sont allergiques. Durant la saison de végétation, ces grains microscopiques se répandent dans l’air et fertilisent les végétaux. Lorsqu’une personne allergique les inspire, ce qui se passe en effet est que le corps les considère comme menace, déclenchant en conséquence une réaction. Dans cet article nous allons nous concentrer sur les symptômes et causes de l’allergie au pollen, ainsi que sur les meilleurs remèdes naturels pour les soulager et pouvoir passer le printemps appréciant la renaissance de la nature sans irritations !

allergie pollen comment soulager

Quelles sont les causes de l’allergie au pollen ?

Lorsqu’une personne inspire du pollen, les graines qu’il contient libèrent des protéines solubles dans de l’eau qui se collent sur la muqueuse des voies respiratoires. Ces protéines sont généralement inoffensives, mais parfois le corps peut les reconnaître par erreur en tant que substances nocives. Le corps réagit à cette soit dite ‘menace’ en libérant des anticorps connus comme IgE. De leur part, ils s’attachent aux mastocytes dans le corps et relâchent de l’histamine – la substance principale responsable des symptômes d’allergie.

Quels sont les symptômes les plus courants ?

Les symptômes les plus courants causés par les pollens et variant en intensité :

– de la rhinite allergique : éternuements, nez qui coule ou nez bouché
– de la conjonctivite : démangeaisons des yeux, yeux rouges et larmoyants
– lèvres, langue et visage enflés
– mal au ventre, vomissement ou diarrhée
– peau rouge et craquelée

Les végétaux principaux qui causent ces symptômes sont les arbres tels que le bouleau, cèdre et chêne, les herbes à poux et armoises. Chez certaines personnes qui souffrent d’un asthme, les symptômes peuvent être plus extrêmes et il pourra être nécessaire de consulter votre médecin pour les traiter.

allergie pollen symptômes irritations

Les remèdes naturels pour les soulager 

Les huiles essentielles

Menthe poivrée

Le traitement avec cette huile a été montré d’avoir des effets anti-inflammatoires qui réduisent les symptômes d’asthme bronchique et de rhinite allergique. Les huiles essentielles peuvent être diffusées dans l’air mais si vous allez l’appliquer localement, il est important de la diluer en premier dans une huile de support.

Eucalyptus

Les défenseurs des méthodes naturelles conseillent d’utiliser de l’huile essentielle d’eucalyptus comme un agent antimicrobien pour lutter contre les allergies en ajoutant quelques gouttes à chaque linge durant la saison pollinique ou en l’inhalant. Connu notamment pour ses effets anti-inflammatoires et analgésiques, il ouvre les sinus et poumons et améliore en conséquence la circulation, réduisant les irritations.

Encens (ou oliban)

Basé sur des résultats d’une étude réalisée en 2016, l’huile essentielle d’encens est pensée à aider contre la rhinite allergique perannuelle. Vous pourrez la diluer dans de l’huile support et l’appliquer derrière vos oreilles ou l’inhaler en la diffusant dans l’air.

huiles essentielles remede allergie

Les aliments à privilégier

Vitamine C

La vitamine C est un antioxydant puissant qui protège les cellules contre endommagements, réduit la sévérité des réactions allergiques et aide le corps à battre les infections. Consommé lors de la saison pollinique, cet acide ascorbique peut ralentir la réponse excessive aux déclencheurs environnementaux en réduisant la production d’histamine dans le corps. Il est conseillé d’en consommer environ 2000 milligrammes par jour.

Quercétine

La quercétine est disponible comme complément alimentaire mais il existe plusieurs aliments dont on peut la recevoir de manière plus naturelle. Les sources principales de ce métabolite sont les fruits et légumes tels que les pommes, oranges, oignons, persil, baies noires, brocoli et agrumes. Son pouvoir est qu’elle stabilise la libération d’histamine et aide à contrôler les symptômes.

Grande ortie

Un remède de grand-mère sain contre l’allergie au pollen est la grande ortie. Des recherches ont trouvé qu’en agissant en tant qu’anti-inflammatoire, elle peut réduire les symptômes tels que les éternuements, nez qui coule et yeux qui grattent. Tout de même, des études davantage sont exigées pour que cet effet puisse être confirmé.

printemps floraison saison pollinique

Autres conseils pour lutter contre l’allergie au pollen

– Les filtres HEPA de haute efficacité sont certainement un choix à considérer si vous souffrez d’irritations. Ils réduisent les allergènes dans la maison tels que poussière, squame animale et pollen et assurent une meilleure qualité de l’air intérieur en général.

– Changer ses vêtements à chaque rentrée à la maison pour limiter l’exposition au pollen et les laver régulièrement, ainsi que sa literie. Essayez également à ne pas trop ouvrir les fenêtres pendant que les jours ou les niveaux des graines dans l’air sont le plus élevés.

purifier air intérieur contre allergie

En ce moment, les niveaux des grains dans la plupart de la France sont moyens mais dans certaines régions la surveillance aérobiologique nationale a constaté des niveaux élevés. Voici une carte qui montre les régions les plus affectés. Le jaune signifie moyen et le rouge – élevé.

Photo : Le réseau national de surveillance aérobiologique

carte france regions pollen

Tenez en compte que les traitements et remèdes peuvent aider à gérer les symptômes d’allergie mais ne peuvent pas les guérir. L’immunothérapie pourrait être utile comme solution long-terme mais pourra prendre des années à compléter. Consultez votre médecin afin de découvrir les meilleurs solutions pour votre cas.