Sculpture moderne habitable : “la maison dans le désert” à Joshua Tree en Californie

Publié dans 5/09/2018 par Sabine Monier

sculpture moderne maison-desert-kellogg-vue-devant

Sculpture moderne habitable ? Qu’est-ce que c’est ? Le photographe Lance Gerber capture une architecture sculpturale de Kendrick Bangs Kellogg dans le désert dont les intérieurs sont le produit du designer John Vugrin.

Sculpture moderne habitable : une maison californienne extrêmement originale

Nichée dans les rochers de Joshua Tree, en Californie, la maison prend la forme d’un objet organique. Émergée du terrain comme un champignon, cette sculpture moderne habitable est  composée d’un groupe de piliers inhabituels.

sculpture moderne maison-desert-kellogg-vue-haut-loin

Il existe une relation ambiguë entre l’espace construit et le paysage extrême à mesure que la maison navigue entre les formations rocheuses en saillie. À certains moments, ces éléments naturels traversent l’intérieur et deviennent un élément sculptural de l’espace conditionné.

sculpture moderne maison-desert-kellogg-image-faite-soir

Sculpture moderne dans le désert

Lance Gerber, connue pour sa photographie de paysage et d’architecture dans le désert californien, capture la monumentalité de la maison énigmatique. L’ambiguïté de la structure est accentuée par l’imbrication des piles en grappes. En raison de cette technique de chevauchement des éléments, les ouvertures du bâtiment ne sont pas clairement définies.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-interieur-fluidite

Sculpture moderne en plein désert qui reste difficile d’accès

Bien que ces moments de glissement soient scellés par un vitrage en retrait, cela signifie que la maison reste ouverte aux éléments. Alors que la construction de l’édifice a été commencée en 1988 et achevée en 1993, l’architecte d’intérieur John Vugrin a continué de l’améliorer pendant plusieurs années.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-cloture-vurgin

Sculpture moderne : qui est Kendrick Bangs Kellogg ?

Kendrick Bangs Kellogg est né en 1934. C’est un architecte américain. Il est innovateur dans la sculpture organique. L’assortiment de bâtiments que Kellogg a construit est impressionnant. Parmi ses bâtiments les plus connus, nous pouvons citer la maison Lotus, la Wingsweep, la chapelle de mariage Hoshino au Japon, les restaurants Charthouse et la présente maison du désert.

sculpture moderne maison-desert-kellogg-elements-toit-superposes

Kendrick Bangs Kellogg est né à San Diego. Il a pratiquement grandi dans le désert américain. Le cousin de son grand-père, est Frederick Law Olmsted, « le père de l’architecture de paysage ».

sculpture moderne maison-desert-kellogg-geometrie-variable

Etant apparenté à cet architecte qui est connu pour avoir des conceptions du paysage irrégulières, l’a forcément influencé. Cette rupture importante avec le modèle traditionnel symétrique a été déterminante pour Kellogg.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-beton

Sculpture moderne et très originale

Kellogg a étudié dans nombreux établissements d’enseignement supérieur et notamment à Berkeley. Il est parti de l’Université de Berkeley sans diplôme mais il l’a fait après avoir terminé ses cours de math et d’ingénierie. En 1955, il a rencontré Frank Lloyd Wright et cette rencontre a eu son impact sur lui. On peut dire qu’il s’en est inspiré.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-element-toiture

Son architecture se différencie pourtant de la sienne. Bien que tous les architectes organiques connaissent la superposition, la segmentation et le déploiement des espaces, le travail de Kellogg ne s’intègre non plus dans celle de Bruce Goff, de Bart Prince ou d’autres architectes organiques. En d’autres termes, le travail de Kellogg est unique. Kellogg est unique. On décrit son travail comme étant « la rencontre de l’Opéra de Sydney avec Stonehenge ».

sculpture moderne maison-desert-kellogg-nichee-rochers

Sculpture moderne unique

Kellogg travaille avec du cuivre et du béton bien coulé. Il a accès au meilleur artisanat disponible. Bien que ses constructions aient l’air de vulnérables et temporelles car émergeant du terrain comme des champignons après une grosse pluie. On dit que « le vent pourrait faire trembler la maison, la structure étant légèrement attachée à la terre ».

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-element

En fait, rien de tel. Les maisons de Kellogg sont lourdes, solides, intemporelles, « prêtes à affronter les tempêtes ». À l’intérieur même, on peut avoir l’impression de faire un parallèle entre ses colonnes et ses poutres et la colonne vertébrale d’un dinosaure dont l’ossature restera dans la terre à jamais.

sculpture moderne maison-desert-kellogg-vue-haut

Lui-même, il dit que « pour réaliser une architecture véritablement créative, il faut des clients dotés de la vision et de l’imagination pour tirer la meilleure partie de tous les sites. Les grands clients sont ceux qui offrent le marché à l’architecte un édifice comme La chapelle de mariage Hoshino au Japon. Celle-ci est conçue pour un client ayant le sens de la qualité, de la beauté et la volonté de contourner les restrictions de la société ».

sculpture moderne maison-desert-kellogg-unique

Sculpture moderne à la Kellogg

Kellogg a été le designer et en tant que tel, il a conçu beaucoup de résidences surprenantes. On peut citer ici la maison du Surfeur à La Jolla et la maison de l’Oignon à Kona, à Hawaii. L’esthétique de ses résidences a été décrite comme « une architecture si pleine de vie qu’elle semble respirer ».

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-interieur-geometrie-originale

On dit aussi que certains de ses travaux faisaient penser à ceux, fantaisistes et insolites, certes, de Gaudí. En ce qui concerne les lignes et la géométrie, on fait un parallèle le plus souvent avec les œuvres de Frank Lloyd Wright.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-cloture

Sculpture moderne de la maison de l’Oignon

La maison de l’Oignon, par exemple, est un mélange de lumière et de pierres uniques. Le résultat en est vraiment spectaculaire. Elle a été construite à Kona, à Hawaii entre 1961 et 1962. Le bénéficiaire en était Elizabeth von Beck. Réalisé à la main par Kellogg, avec l’aide de William Slatton, le design utilise des panneaux de toit cintrés translucides. Sans murs extérieurs, la communication entre l’intérieur et l’extérieur consiste en un vitrail. Celui-ci est plutôt un écran séparant l’extérieur de l’intérieur.

maison-oignon-kena-hawaii

Les cheminées centrales sont formées par des parois massives en pierre de lave. Des parois massives en pierres de lave forment également les murs intérieurs qui sont inclinés, par ailleurs. Pour soutenir la structure du toit, les architectes utilisent des arches en béton qui rayonnent les cheminées. C’est l’artiste James Hubbell qui réalise le vitrail posé à travers les deux structures et la table à manger en mosaïque.

maison-onion-kena-hawaii

Sculpture moderne de la Chapelle Hoshino à Karuizawa, au Japon

Celle-ci a été mentionnée à plusieurs reprises. La Chapelle Hoshino à Karuizawa, au Japon est l’une des œuvres les plus célèbres de Kellogg. Elle utilise des arches de béton préfabriqué et des murs en pierre. Cet édifice magnifique est devenu la chapelle de mariage la plus populaire du Japon.

chapelle-hoshino-japon-kellogg

Sculpture moderne de la maison du désert à Joshua Tree, en Californie

La maison du désert à Joshua Tree, en Californie, que nous vous présentons aujourd’hui, est construite par Kellogg pour l’artiste Bev Doolittle. Elle est censée s’intégrer aux immenses rochers présents naturellement sur le site désertique. La structure n’a pas de murs.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-interieur-vurgin

En fait, celle-ci est formée par vingt-six colonnes en béton en porte-à-faux enfoncées de sept pieds dans la roche. John Vugrin qui est l’artisan créateur du design intérieur, a travaillé sur le chantier pendant vingt ans environ.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-interieur-sans-murs

Nous avons déjà fait une esquisse préliminaire de la maison du désert au début de notre article. Que peut-on vous dire de plus pour vous la présenter de manière plus ample ? Perchée sur le flanc d’une colline rocheuse, elle présente sa forme difficilement classifiable.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-element-interieur-courbe

Intégrée de manière très originale dans son environnement, elle dissimule et offre en même temps sa forme extérieure et sa géométrie impressionnante. Elle se compose impeccablement par de nombreuses dalles de béton coulé qui semblent former un champignon émergé sur le tronc d’un arbre. D’autres disent qu’elle semble former le feuillage d’un arbre surnaturel.

sculpture moderne maison-desert-kellogg-vue-loin

Le style idiosyncrasique

Bev Doolittle et son mari l’ont commandée car ils étaient fascinés par l’esthétique unique de Kendrick Bangs Kellogg. Ils lui ont donné carte blanche pour le projet. Son style est classé dans la catégorie de l’idiosyncrasie. Du grec ancien, idiosyncrasie veut dire tempérament particulier, dérivé de idios, particulier, de sin, avec et de krasis, mélange. En d’autres termes, c’est un comportement propre qu’un individu ou un objet peut avoir face à celui des autres individus ou objets extérieurs.

sculpture moderne maison-desert-kellogg-interieur-exceptionnel-vurgin

Sculpture moderne habitable : la conception de l’intérieur de la maison

Pour la création de la maison du désert, Kellogg a fait venir son collaborateur de longue date, le designer John Vurgin. C’est ce dernier qui a conçu et réalisé tout l’intérieur de la maison. Il a en fait également conçu la clôture de la maison qui représente du fer hérissé.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-cloture-ouverte

Le fer hérissé rappelle, selon certains, la structure d’une arête de poisson.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-cloture-fer-herisse

Vurgin a eu besoin de près de dix ans pour créer les intérieurs de la maison. Le résultat en vaut la peine, on peut s’en convaincre. Et notamment, l’accessoire en forme d’un énorme champignon installé dans la salle à manger composé de plus de huit cents pièces de verre sablé.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-element-interieur-original

On peut voir un évier de bronze en forme organique qui peut parfaitement se concurrencer avec les détails spécifiques de Gaudí.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-design-interieur

Il est intéressant de mentionner le résultat du choix du designer d’intérieur Vurgin d’omettre de mettre des murs à l’intérieur. La fluidité de se déplacer à l’intérieur est l’un des effets évidents immédiats. L’autre résultat qui provient notamment de la forme de géométrie variable de la maison, est la fusion de pièces et de couloirs.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-collaboration-vurgin

La forme spiraloïde de certaines parties de l’intérieur nous éloigne de l’idée d’une demeure traditionnelle. En effet, l’habitat est absolument hors du commun !

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-chambre-vurgin

La présence de la lumière y est presque partout. L’espace unique et fluide est en effet très lumineux à des endroits et sans grand contact à d’autres. Ceci s’explique par la présence de colonnes vertébrales bien que les murs intérieurs manquent. L’originalité morphologique exige de l’originalité dans le choix de meubles et des pièces décoratives accessoires. Le designer Vurgin s’en est parfaitement occupé.

sculpture-moderne-maison-desert-kellogg-element-interieur-cheminee