Station de bus à Utrecht avec toit terrasse végétalisé

Publié dans 20/10/2019 par Sabine Monier

haltes bus haltes abeilles Utrecht

Station de bus pour les abeilles ? Et oui, à Utrecht ou à Amsterdam, on a transformé ses arrêts des bus en une station de bus pour les abeilles.

Selon les statistiques, 358 espèces d’abeilles vivent aux Pays-Bas. Malheureusement, plus de la moitié d’entre eux sont déjà en danger et figurent sur la liste rouge du pays.

combat néerlandais faire revenir abeilles

Un catalogue répertorie les espèces menacées d’extinction. Les autorités néerlandaises ont reconnu le problème croissant et ont trouvé une solution ingénieuse pour lutter contre le déclin de la population d’abeilles. Elles ont transformé plus de 300 arrêts de bus de la ville d’Utrecht en refuges favorables aux abeilles pour soutenir les populations pollinisatrices.

Ces sanctuaires pour abeilles sont des pôles verts, ou plutôt des arrêts d’abeilles. Ce sont essentiellement des arrêts de bus avec de l’herbe et des fleurs sauvages sur le toit qui visent donc à encourager la pollinisation.

fleurs locales accueillir abeilles Pays Bas

La ville d’Utrecht transfome la station de bus en terrasse végétalisée

En effet, la ville d’Utrecht compte désormais 316 arrêts de bus dont les toits sont recouverts de verdure. Récemment, le conseil d’Utrecht a vu une opportunité d’étendre les fonctions d’une station de bus régulière en lui donnant un nouvel objectif sain. Ainsi, il s’est attaqué au danger croissant des abeilles.

bouger aimer nature abeilles aux Pays-Bas

Utrecht est la quatrième plus grande ville des Pays-Bas, située dans la partie centrale du pays. Cette commune fait partie de la conurbation de la Randstad entre Amsterdam, La Haye et Rotterdam. Le nom de la ville signifie “au-delà”, “outre”.

station de bus situation gagnant gagnant gents abeilles

Depuis l’ouverture de la ligne de chemin de fer entre Amsterdam et Arnhem en 1843, Utrecht s’impose progressivement comme le noyau du réseau de chemin de fer néerlandais. Les boucheries et le marché aux fleurs d’Utrecht acquièrent une grande renommée.

Utrecht ville gents innovatifs

Le nouveau toit luxuriant sur la station de bus encouragera la pollinisation par les abeilles et les bourdons

Les arrêts de bus récemment rénovés offrent un environnement plus authentique à celui des abeilles et des bourbons. Par ailleurs, les plantes succulentes soutiennent également la biodiversité en déclin de la ville. Les toits verts aident également à capter la poussière fine et à stocker l’eau de pluie.

toit arrêt de bus végitalisé pour abeilles

Un projet vert soutenant la biodiversité

« Un toit vert est bon pour une ville saine et habitable », selon le Conseil d’Utrecht et Clear Channel. Ce projet soutient la biodiversité de la ville. Il le fait par attirer les insectes en les capturant sur le toit de la station de bus. Le toit capte aussi les poussières fines et stocke les eaux de pluie. Ainsi, on combat la chaleur, pense Maurice Prijs, responsable de projet auprès du gouvernement municipal d’Utrecht.

verdure plantation fleurs Pays Bas bon abeilles

« Ce que nous avons réellement fait, le sommet de l’abribus, a une conception très intelligente dans laquelle les plantes sont installées. L’eau de pluie ira également dans ce toit et quand il y a trop d’eau dedans, elle s’écoulera simplement Manière naturelle. Nous n’avons donc pas besoin de beaucoup d’entretien sur les toits », explique Prijs.

station de bus Utrecht abeilles

Composées principalement de sedum, les toits verts nécessitent peu d’eau et d’entretien pour survivre. En ce qui concerne la conception centrée sur l’être humain, les arrêts de bus sont dotés d’éclairages LED à faible consommation d’énergie alimentés par des moulins à vent et des bancs en bambou.

station de bus fascinante Pays Bas

L’expérience sur les toits verts a commencé il y a cinq mois et des études sont en cours pour déterminer leur impact sur la biodiversité. Mais Prijs a déclaré qu’il espérait que le projet inspirerait les résidents à installer des toits verts chez eux.

rentrée pour abeilles Pays-Bas

« Un toit vert est bon pour une ville saine et habitable… qui peut donc mieux faire face aux problèmes climatiques. Cela aide à prévenir les inondations et à réduire les canicules », lit-on sur le site officiel de la ville d’Utrecht. Les autorités prévoient également d’installer des panneaux solaires sur les arrêts de bus au cours des prochaines années.

penser planter fleurs pour faire revenir abeilles

Interview fait par Marco Werman du Monde à Maurice Prijs, responsable de projet auprès du gouvernement municipal d’Utrecht

Marco Werman, du Monde, a parlé à Maurice Prijs de la façon dont le projet avait été accueilli par les navetteurs à Utrecht. Par ailleurs, il lui a parlé des futurs projets de la ville pour augmenter la population d’abeilles.

penser sauver les abeilles

Marco Werman : « Comment les conducteurs de bus ont-ils réagi à ces nouveaux abris, sans parler de tous les autres » ?

Maurice Prijs : « Très très très positif. Tout le monde aime vraiment ça à cause de la diminution de la population d’abeilles. Tout le monde se sent responsable.

lutter contre disparission abeilles Utrecht

Et d’autre part, les gens disent que c’est aussi très joli. C’est plus excitant d’attendre dans le bus, de s’asseoir sous un toit vert et d’avoir un peu de biodiversité à cause de cela ».

toit végatalisé arrêt bus Utrecht

Marco Werman : « C’est donc assez nouveau. Existe-t-il un moyen de déterminer l’impact de ces abribus sur l’environnement à Utrecht et sur la biodiversité » ?

Maurice Prijs : « Non pas encore. Il est difficile à détecter pour le moment, mais nous allons travailler en étroite collaboration avec les universités pour bien le déterminer ».

espaces verts Pays-Bas fleuris abeilles

Marci Werman : « Entendez-vous au moins les abeilles bourdonner pendant que vous attendez le bus » ?

Maurice Prijs : « Non pas encore. Pas encore, pas pour le moment. Nous pouvons probablement en voir un ou deux, mais je ne peux pas en conclure qu’ils sont de retour ».

inviter abeilles revenir pays-Bas

Suite de l’interview fait par Marco Werman du Monde à Maurice Prijs, responsable de projet auprès du gouvernement municipal d’Utrecht

Marci Werman : « Alors, est-ce que ces abris de bus verts pour les abeilles, est-ce une idée d’Utrecht ? Avez-vous obtenu cela ailleurs » ?

Maurice Prijs : « C’est une idée 100% Utrecht, donc c’est unique. Et nous avons reçu de très bons commentaires d’Utrecht, de notre région, de notre pays, d’Europe et du monde entier ».

arrêt de bus Utrecht toits verts abeilles

Marci Werman : « Qu’en est-il des autres efforts pour rendre Utrecht plus conviviale pour les abeilles » ?

Maurice Prijs : « Nous aurons le plus grand hôtel pour abeilles du monde. Nous allons établir un très grand bâtiment qui attirera les abeilles.

abeille amicalement Amsterdam Pays-Bas

Nous n’allons donc pas relâcher les abeilles. Non, il faut que ce soit très naturel. Nous voulons faire un hôtel pour les abeilles et transformer ses environs en l’espace le plus convivial possible pour ces créatures. Il faut pouvoir les attirer et leur donner une vie la plus appropriée possible ».

fleurs accueillantes abeilles bourdons

Marci Werman : « Et quel serait l’objectif d’un hôtel pour abeilles fonctionnant à une telle échelle » ?

Maurice Prijs : « Notre objectif sera de disposer d’un nombre suffisant d’abeilles dans notre ville pour travailler sur la biodiversité ».

Pays-Bas magnifiques écologiques

Marci Werman : « Je vois. Alors, il semble que l’abri de bus ne soit qu’un point de départ. Utrecht est-elle comme la grande ville des abeilles maintenant » ?

Maurice Prijs : « Probablement, probablement ».

Pays-Bas pays fleuri

Utrecht : une ville du future avec sa station de bus pour les abeilles et sa vision du future

Ces dernières années, la ville s’est engagée à améliorer sa biodiversité urbaine et sa durabilité avec des projets tels que la forêt verticale de Stefano Boeri, un club de hockey neutre en énergie et un pont pour cyclistes de 110 mètres de long, entre autres projets.

Pays-Bas pays vert fleuri amical nature insectes

Cependant, ce n’est pas la seule initiative écologique de la ville d’Utrecht. En février dernier, Utrecht a annoncé qu’elle remplacerait ses bus actuels par des bus électriques. Les responsables espèrent employer une flotte de transport en commun entièrement neutre en carbone avant 2028.

hôtels pour abeilles Amsterdam Pays-Bas

Des villes néerlandaises et notamment la capitale des Pays-Bas tentent de restaurer la population d’abeilles avec des “hôtels pour insectes” et des “haltes d’abeilles”

Les abeilles sont essentielles à la pollinisation des fleurs, des fruits et des légumes. Malheureusement, au cours des 15 dernières années, la population mondiale d’insectes industrieux a diminué à un rythme alarmant.

hôtel pour abeilles Amsterdam

Bee Informed Partnership estime qu’entre avril 2018 et avril 2019, la population d’abeilles gérée du pays a diminué de 40,7%. BIP est une collaboration d’experts américains sur les insectes. Les chiffres sont aussi terribles dans le monde entier. À présent, certaines villes dans les Pays-Bas proposent des idées novatrices. Celles-ci devraient aider à enrayer le déclin de la population de ces insectes si importants.

Utrecht ville innovant acceuillant abeilles

Dans la capitale du pays, Amsterdam, les abeilles peuvent résider gratuitement dans des “hôtels” spécialement construits – de grandes structures en bois – dispersés dans toute la ville.

planter fleurs locales pour faire venir abeilles

Même s’ils n’y ressemblent peut-être pas à un œil non averti, les coins et recoins des branches empilées offrent un cadre de vie idéal aux membres de plus de 200 espèces d’abeilles solitaires connues.

station de bus néerlandais Utrecht

Les abeilles solitaires à Amsterdam

Comme son nom l’indique, les insectes passent leur vie seuls, chaque abeille pondant de 20 à 30 œufs au cours de leur vie. Les insectes intelligents nichent dans des trous similaires à ceux fournis par les hôtels pour insectes, marquant ainsi leur occupation en recouvrant l’entrée avec une « porte en boue ». Bien qu’ils ne puissent pas produire de miel, les abeilles solitaires sont d’excellents pollinisateurs et jouent un rôle essentiel dans de nombreux écosystèmes.

hôtel Amsterdam pour les abeilles

En outre, les responsables municipaux sensibilisent également les résidents à l’utilisation de pesticides nocifs et proposent des incitations pour encourager les promoteurs à construire des toits verts ou des murs extérieurs et à les installer avec des plantes locales.

miser sur fleurs locales Pays-Bas de miel

L’incitation à la plantation des espèces indigènes

En 2015, ils se sont également fixé pour objectif de convertir le feuillage de la moitié des espaces verts publics en plantes indigènes. Geert Timmermans, l’un des huit écologistes travaillant pour la ville, a déclaré : « Notre stratégie consiste à concevoir un parc en utilisant des espèces indigènes, mais également des espèces qui donnent beaucoup de fleurs et de fruits aux abeilles ».

tulipes autres fleurs Amsterdam inviter abeilles revenir

De nombreux résidents, avec l’aide du gouvernement, remplacent également les petites bandes de trottoir situées à l’extérieur de leurs maisons par de petits jardins arborant des arbustes, des fleurs ou des lianes grimpantes.

penser planter fleurs pas uniquement verdure

Les efforts collectifs de la ville semblent fonctionner. Une étude récente a révélé que la diversité des espèces d’abeilles sauvages et d’abeilles domestiques dans la capitale néerlandaise avait augmenté de 45% depuis 2000.

penser aux abeilles à la néerlandaise

L’écologiste Deborah Post et le combat individuel que tout le monde doit mener pour la conservation

Témoignant de la différence qu’un individu peut faire, Deborah Post se bat à elle seule pour la cause. Elle, c’est une écologiste qui vit dans une zone rurale à 40 km au sud-ouest d’Amsterdam. La préoccupation de Post pour les insectes a commencé il y a quelques années. A cette époque, elle a remarqué que les abeilles mellifères de sa volière étaient en train de mourir.

que font néerlandais pour faire revenir abeilles

Après des recherches plus approfondies, elle a découvert que les décès pouvaient être attribués à plusieurs facteurs. Ainsi, on peut citer l’utilisation de pesticides et d’engrais, des parasites envahissants et une pénurie de nourriture et d’habitat.

abeille revenue Utrecht station de bus toit fleuri

L’environnementaliste en herbe a compris qu’elle ne pouvait pas faire grand-chose à propos des deux premiers problèmes. Elle a compris en revanche qu’elle pouvait essayer de restaurer l’habitat des abeilles. « Les abeilles et les insectes n’ont pas de nourriture car tout est vert, tout est en herbe », dit-elle de sa propriété entourée de fermes laitières.

plantation fleurs indigènes pour abeilles

En quoi consiste le combat de l’écologiste Deborah Post : les autoroutes de miel

Post a commencé par peupler les environs de son quartier de feuillage indigène. Elle a également eu gain de cause auprès des responsables gouvernementaux et les promoteurs d’une nouvelle autoroute près de chez elle. En effet, elle les a persuadés de remplacer le gravier ou l’herbe habituel le long du bord de la route par des fleurs sauvages. L’expérience a été un grand succès, les abeilles vivant dans les 11 ruches de la propriété familiale étant florissantes.

autoroute de miel Pays-Bas

Depuis, elle a étendu son initiative “Honey Highway“. En effet, elle a dirigé ses efforts visant à planter des fleurs le long de nombreuses autoroutes, digues et voies ferrées du pays. Dans la mesure du possible, elle essaie d’inclure les écoliers dans ses projets. Le but est d’enseigner à la prochaine génération le rôle important que les abeilles jouent dans l’écosystème. Peut-être que si davantage de pays adoptaient les techniques utilisées aux Pays-Bas, le monde serait encore une fois abasourdi par les abeilles.

autoroute fleurie Pays-Bas

Ceux que les citoyens pensent des Pays-Bas fleuris et bourdonnants

Les différents citoyens néerlandais sont passionnés pour leur nature et pour les abeilles. D’autres citoyens européens s’en inspirent. Les Anglais commencent à s’orienter dans la même direction. « Les Pays-Bas sont un pays si petit comparé aux autres pays européens. Ils sont pourtant si novateurs qu’ils ont de grands esprits au travail.

Pays-Bas fleurs couleurs insectes nature

Ma mère est originaire de Groningue. Mon oncle habite à Utrecht. Mes cousins vivent à Amsterdam. J’aime les Pays-Bas. On n’y voit pas de déchets, de SDF et d’obésité. C’est un pays magnifique » !, écrit Yvonne M. dans Facebook.

Amsterdam Utrecht toutes villes gents bougent