Quels sont les problèmes posés par le tourisme de masse ?

Publié dans 14/11/2019 par Claire Deschamps

tourisme de masse got dubrovnik

Depuis des décennies déjà, les Européens se passionnent du tourisme de masse. Tout a commencé dans la période après la fin de la Deuxième guerre mondiale. Celle-ci a été marquée par une montée de l’économie permettant à bon nombre d’Européens d’accumuler le budget et le temps nécessaires pour pratiquer ce type de tourisme. Depuis, il n’a montré aucun signe de ralentissement.

Le tourisme de masse et ses effets sur les villes les plus visitées

tourisme de masse majorque

L’an dernier, les déplacements de touristes internationaux ont augmenté de 6%, passant à 1 400 millions de personnes dans le monde. La hausse du tourisme de masse semble maintenant exponentielle. Celui-ci est certes un indicateur de la prospérité croissante pour certains. Et il est encore largement considéré comme un phénomène du monde développé et d’un coup de pouce pour les économies des destinations populaires.

Mais il a aussi un coût environnemental, en particulier pour les endroits les plus pittoresques d’Europe, Le tourisme de masse est de plus en plus alimenté par un grand nombre de voyageurs en provenance de Chine. Selon les prévisions, le nombre de ces derniers ne cessera de croître dans les années à venir. Le prix de cette nouvelle passion ? Il est à payer par ceux qui vivent avec l’afflux de touristes.

Quels sont les problèmes rencontrés par les villes les plus visitées ?

Dans les lieux touristiques, comme Venise, les habitants sont tellement fatigués des arrivées constantes que des manifestations ont été organisées contre les visiteurs. À Dubrovnik, les fans de la série Game of Thrones constituent un problème croissant. Ils affluent pour visiter des lieux où des scènes de l’émission de télévision ont été filmées. Mais ils accordent peu d’attention à la vraie culture et aux sensibilités locales.

Sur l’île de vacances méditerranéenne de Majorque, des activistes masqués ont brisé le pare-brise des voitures de location touristique en signe de protestation contre les routes encrassées et les infrastructures usées. Un autre exemple de ce type de réactions est la petite ville de Hallstatt, dans les Alpes autrichiennes. Il s’agit d’un site du patrimoine mondial visité par un million de touristes par an. Aujourd’hui, ses quelques 800 habitants sont divisés sur le sujet de l’arrivée de nouveaux touristes tous les jours. Ailleurs, le tourisme de masse est à l’origine d’autres problèmes. A Flam, une ville située dans les fjords norvégiens, ce sont les croisières qui posent problème.