Un verre de vin rouge par jour aurait des effets positifs sur la santé intestinale

Publié dans 19/09/2019 par Claire Deschamps

verre de vin rouge sante

Les habitudes de consommation d’alcool varient considérablement d’un pays à l’autre. Au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, il n’est pas recommandé de consommer plus d’un verre de vin ou une bière par jour. Aux États-Unis, ces quantités peuvent être plus élevées. Dans les pays méditerranéens et au Chili, il est encore plus haut, en particulier lorsqu’il il s’agit de vin. Et puis, plusieurs études montrent que prendre un verre de vin rouge peut avoir des effets positifs sur la santé.

La consommation d’alcool et les risques pour la santé

verre de vin rouge effets sante

Certes, il est généralement admis que tout le monde devrait consommer de l’alcool avec modération. Mais l’idée qu’on se fait d’une consommation modérée peut être différente selon les pays et les cultures. Et puis, plusieurs études montrent que prendre un verre de vin rouge peut avoir des effets positifs sur la santé.

Sur le plan mondial, en particulier chez les jeunes adultes, plus de 3 millions des décès (soit un décès sur 20) sont dus à la consommation d’alcool. Ces chiffres indiquent qu’elle est 100 fois plus dangereuse que le cannabis et la cocaïne !

Selon une série d’études, la consommation de boissons alcoolisées, quelle qu’en soit la quantité, augmente le risque de nombreuses maladies. Parmi elles, on cite le cancer et les maladies du foie.

Prendre un verre de vin rouge serait bénéfique pour la santé intestinale

Cependant, plusieurs études semblent suggérer que la consommation de vin rouge peut être bénéfique pour la santé. De nouvelles recherches soutiennent l’idée selon laquelle un petit verre de vin rouge par jour pourrait être bénéfique pour la santé des bactéries intestinales.

Les recherches montrent que le microbiote intestinal peut affecter de nombreux aspects de notre santé globale. Du coup, cela peut jouer un rôle dans de nombreuses maladies. En plus, la santé intestinale détermine également les effets des aliments qu’on consomme ou des médicaments qu’on prend. Cela est dû en partie au fait que les microbes intestinaux sont responsables de la production de milliers de métabolites. Ils ont des effets sur notre cerveau, sur notre métabolisme et sur notre système immunitaire.