Alimentation sclérose en plaques : aliments à consommer et à éviter

Publié dans 22/10/2020 par Laetitia Lasalle

régime alimentaire sclérose en plaques idées

La sclérose en plaques se développe lorsque le système immunitaire du corps attaque par erreur son propre système nerveux. Malheureusement il n’existe pas de cure pour la sclérose en plaques, mais il existe des traitements variables et l’alimentation sclérose en plaques appropriée peut également aider pour soulager les symptômes.

Lorsqu’une personne développe la sclérose en plaques, la myéline qui couvre la fibre nerveuse est endommagé. Comme résultat, les nerfs commencent à perdre leur capacité de transmettre les signaux électriques. Ceci veut dire que le cerveau devient moins capable de dire aux muscles quoi faire, ce qui mène souvent à des symptômes tels que la douleur, la faiblesse et picotements. La personne peut également avoir des changements d’humeur, de la fatigue, des tremblements et d’autres complications.

Dans la SEP rémittente-récurrente, les symptômes vont et viennent. Une personne éprouve des symptômes qui éclatent, ou rechutent, et des périodes de rémission. Dans d’autres types de SEP, qui sont progressifs, les symptômes s’aggravent progressivement. L’alimentation sclérose en plaques appropriée peut avoir un certain impact sur les symptômes. Comprendre le rôle du régime alimentaire peut résulter dans moins de rechutes, un risque de complication moindre et une meilleure qualité de vie.

Alimentation sclérose en plaques

La sclérose en plaques parait être une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque par erreur le système nerveux. La relation entre le régime alimentaire et la sclérose en plaques peut impliquer :

-Le rôle des bactéries de l’estomac dans les désordres immunitaires

-Le déficit immunitaire

-Le fait que certains nutriments peuvent supporter et protéger le système immunitaire

-Les effets positifs de l’alimentation saine pour le bien-être général

L’alimentation sclérose en plaques appropriée pourrait-elle aider à soulager les symptômes?

alimentation sclérose en plaques idées

Aliments à consommer

Certains aliments peuvent être bénéfiques pour les personnes souffrantes de sclérose en plaques en affectant le travail du système immunitaire, les nerfs et les autres parties du corps.

-Probiotiques et prébiotiques

Les changements dans la santé de l’estomac peuvent contribuer aux désordres immunitaires et des recherches scientifiques indiquent que la santé de l’estomac joue un rôle dans beaucoup de maladies. La flora intestinale constitue un système complexe de microorganismes qui vivent dans les intestines. Chez les hommes, ces microorganismes sont en grande partie des bactéries.

Les bactéries sont responsables pour la décomposition des aliments et des nutriments et elles jouent un rôle clé dans la digestion et la santé du système immunitaire. Les bactéries saines dans le flora prospèrent dans les intestins lorsque le régime alimentaire offre beaucoup de fibres.

Le flora de mauvaise santé peut contribuer à beaucoup de désordres immunitaires y inclus la sclérose en plaques. Chaque personne atteinte de cette condition devrait avoir un régime alimentaire qui supporte la santé du système immunitaire et qui contribue à la santé du flora intestinal.

Les probiotiques sont des aliments qui boostent les niveaux de bactéries dans les intestins en aidant à renforcer le système immunitaire. Les bactéries probiotiques sont présentes dans beaucoup d’aliments fermentés. Les aliments comme le yaourt, le kéfir, le kimchi, la choucroute et le kombucha possèdent beaucoup de bactéries Lactobacillus qui sont bénéfiques pour la santé de l’estomac.

Les probiotques et les prébiotiques sont très importants pour les personnes atteintes de sclérose en plaques

alimentation sclérose en plaques

Prébiotiques

Après avoir fait le plein de bonnes bactéries dans l’estomac, il est important de les nourrir. Les aliments qui nourrissent les bactéries probiotiques appelées des prébiotiques et ils contiennent des fibres. Les aliments qui contiennent un bon niveau de prébiotiques incluent : les antichocs, l’ail, les poireaux, les asperges, les oignons et la chicoré.

Fibres

Les fibres peuvent être trouvés dans les aliments à base de plantes comme par exemple : les fruits, les légumes, les noix et les graines, les féculents, les graines entières, le riz brun. Les fibres peuvent bénéficier à la santé en nourrissant les bactéries de l’estomac ; en encourageant les scelles régulières ; en régulant les niveaux de cholestérol et en réduisant le risque de gain de poids en laissant la sensation de planitude durer plus longtemps. Les personnes souffrantes de sclérose en plaques ont un risque plus grand de certains types de maladies cardiovasculaires. Même si l’alimentation sclérose en plaques spécialiser ne réduit pas complétement le risque, avoir un régime alimentaire sain bénéficie la santé du cœur.

Vitamine D

La vitamine D est importante pour tout le monde, mais il peut être surtout bénéfique pour les personnes avec la sclérose en plaques. D’après l’Institut National de Désordres Neurologiques aux Etats-Unis, les personnes avec des niveaux hauts de vitamine D paraissent avoir une chance moindre de développer la sclérose en plaques.

La vitamine D est également importante pour la santé des os. Les personnes ayant une sclérose en plaques peuvent être plus susceptibles d’avoir une densité des os moindre et souffrir d’ostéoporose et surtout si elles ne sont pas capables de bouger facilement. Une admission adéquate de vitamine D pourrait aider à prévenir tout cela.

La majorité de la vitamine D dans le corps vient de l’exposition au soleil, mais également en consumant des poissons gras, des produits laitiers fortifiés, de certaines céréales fortifiées, de la fois de bœuf et des jaunes des œufs.

Biotine

La biotine est une forme de vitamine B, et certains l’appellent également vitamine H. La vitamine B est présente dans beaucoup d’aliments, mais parmi les bonnes sources se trouvent également les œufs, la levure, la foi de bœuf, les graines de tournesol, les amandes, les épinards, les brocolis, et le pain complet.

Les chercheurs ont cherché à savoir si la biotine pouvait profiter aux personnes atteintes de SEP. Les résultats de petites études indiquent qu’une dose élevée de biotine – entre 100 et 600 milligrammes par jour – pourrait aider les personnes atteintes de SEP progressive, dont les symptômes s’aggravent progressivement.

Confirmer et spécifier les avantages de la supplémentation en biotine nécessitera plus de recherche, mais suivre un régime alimentaire sain peut souvent garantir qu’une personne consomme suffisamment de cette vitamine.

Acides gras polyinsaturés

Les recherches penchées sur le fait si un régime riche en acides gras polyinsaturés aide directement à soulager la sclérose en plaques ont des résultats mixtes. Pourtant, il existe une évidence que ces acides aident à avoir un corps en bonne santé et contrôlent l’inflammation.

Les personnes atteintes de sclérose en plaques doivent priviliger l’alimentation saine

alimentation sclérose en plaques et aliments

Antioxydants

Beaucoup d’aliments à base de plantes contiennent des substances appelées des polyphénols qui ont des effets antioxydants et anti-inflammatoires sur les cellules du corps. Ces effets peuvent aider à éviter l’endommagement cellulaire ce qui rend les polyphénols potentiellement utiles pour l’alimentation sclérose en plaques.

Les sources de polyphénols incluent les fruits, les légumes, les épices, les céréales, les féculents, les herbes et le thé. Les antioxydants peuvent également aider à éviter le stresse oxydatif, dont les chercheurs ont lié avec une grande range de problèmes de santé. Certains antioxydants et surtout le resvératrol qui se trouve dans le raisin, parait protéger le système nerveux.

Aliments à éviter

Certains aliments peuvent être nocifs pour les personnes souffrantes de sclérose en plaques.

Graisses saturées et aliments transformés

Les aliments transformés ont un impact négatif sur la santé et surtout si ces éléments contiennent de grands niveaux de graisses saturées, acides gras et huiles hydrogénées, du sodium et des sels ajoutés, du sucre ajouté.

Sodium

Un article publié dans ASN Neuro en 2015 note que les personnes avec sclérose en plaques qui ont une consommation en sodium modérée ou haute sont plus susceptibles d’avoir une rechute des symptômes ou développer une nouvelle lésion. Les auteurs de l’article suggèrent d’éviter les boissons avec sucres ajoutés, les quantités excessives de viande rouge, les aliments fris et les aliments pauvres en fibres. Ces aliments peuvent déclencher l’inflammation dans le corps. L’alimentation sclérose en plaques qui inclue des fruits frais et des légumes pourrait réduire l’inflammation grâce à ses effets antioxydants.

Les régimes spéciaux peuvent-ils aider les personnes avec sclérose en plaques ?

Tout le monde qui suit un régime spécifique doit être certain qu’il consomme tous les nutriments nécessaires quotidiennement. Chacun qui décide d’éliminer un aliment particulier ou un groupe d’aliments devrait s’assurer de remplacer toute perte d’aliments.

régime alimentaire sclérose en plaques

Régime sans gluten

Les chercheurs scientifiques n’ont pas confirmé un lien entre le gluten et la sclérose en plaques, mais les personnes souffrantes paraissent avec un plus grand risque de développer la maladie cœliaque ce qui empêche le corps de tolérer le gluten. Les deux maladies paraissent de provenir à partir d’un problème avec le système immunitaire.

Les aliments contenants du gluten incluent les produits de farine comme les pains, beaucoup de soupes préfabriquées et dressings de salades, produits d’orge, comme le malt, les soupes, la bière et la levure de bière et le seigle, qui est souvent présent dans le pain, la bière de seigle et les céréales.

Les personnes qui suivent un régime sans gluten peuvent avoir une carence en nutriments importants y inclus les fibres qui sont présentes dans les graines entières. Ces personnes doivent booster leur consommation en fibres en consommant beaucoup de légumes frais, fruits, noix et légumes à gousses. Tout le monde qui considère un régime sans gluten devrait d’abord se consulter avec son médecin traitant.

Régime Paléo

Beaucoup de personnes qui suivent le régime Paléo ou Paléolithique croient que le corps humain n’a pas encore évolué pour les aliments transformés que nous consumons de nos jours. Le régime implique le passage vers des aliments qui ont été consommés par les chasseurs-cueilleurs. Le premier pas est de choisir les aliments naturels à la place d’aliments transformés avec un accent sur la viande et les aliments à base de plantes, mais pas les grains.

En une revue scientifique de 2019, les chercheurs y inclus des adeptes du régime Paléo ont comparé une version modifiée du régime avec un autre régime, le régime Swank pour tester entre autres les effets sur la sclérose en plaques. Il existe une évidence que les régimes peuvent réduire la fatigue, mais la confirmation demandera plus de recherches.

symptômes de la sclérose en plaques

Régime Swank

Les médécins ont développé une alimentation sclérose en plaques sous forme de régime approprié pour les personnes souffrantes dans les années 1950. Le régime réduit la consommation de graisse saturée à pas plus de 15g par jour et recommande la limitation de graisses instaurées à 20-50g par jour.

Les personnes qui suivent ce régime ne doivent pas consommer des aliments transformés ou des graisses laitières. Ils ne doivent également pas consommer de la viande rouge durant la première année, mais peuvent consommer autant de poisson et de fruits de mer. Les personnes à ce régime doivent aussi :

-consommer au moins deux portions de fruits et de légumes tous les jours

-consommer des pâtes entières

-doivent prendre de l’huile de foie de morue et des multivitaminés tous les jours

Alors que certains considèrent que ce régime est déjà dépassé, d’autres sont persuadés qu’il peut aider. Les risques potentiels incluent la carence en acide folique et en vitamines A, C et E.

Changements dans le mode de vie

Le bon régime pour une personne souffrante de sclérose en plaques est celui qui supporte le système immunitaire. Les changements additionnels qui peuvent être faits incluent :

-Augmentation de l’exposition au soleil pour booster la vitamine D

-S’exercer pour maintenir sa force et sa flexibilité et pour aider la santé générale et le bien-être.

-Arrêter de fumer et éviter la fumée secondaire.

Tout le monde qui compte faire des changements majeurs dans son régime alimentaire ou dans son mode de vie, devrait d’abord se consulter avec son médecin.

La sclérose en plaques affecte le système nerveux et peut mener à une grande variété de symptômes primaires et secondaires et aussi à des problèmes de santé. C’est une condition qui dure toute la vie et qui peut venir et partir en fonction de son type.

Certaines personnes ne ressentent que de légers picotements, tandis que d’autres deviennent incapables de bouger ou de parler. La plupart des personnes atteintes de SEP restent mobiles, cependant, et la majorité des personnes atteintes de SEP ont la même espérance de vie que les personnes non atteintes.

Les choix alimentaires sains peuvent être bénéfiques aux personnes atteintes de SEP, et certains changements peuvent modifier la progression de la maladie ou prévenir des symptômes spécifiques.
En général, une alimentation saine peut améliorer le bien-être général et la qualité de vie d’une personne, tout en prévenant des complications telles que les maladies cardiovasculaires.

En général, le régime alimentaire peut booster la santé et le bien-être et la qualité de vie, en évitant les complications comme les maladies cardiovasculaires.

      quels symptômes sclérose en plaques