Idée bibliothèque : histoire du stockage et photos intéressantes

Publié dans 11/10/2020 par Sabine Monier

joli mur artistique étagères

Idée bibliothèque esthétique, moderne et intéligente, voici ce que vous trouverez dans la collection de photos du présent article. Ce que nous vous raconterons, ce sera l’histoire du stockage des livres. Celle-ci n’est pas aussi ordinaire qu’on pourrait le penser.

Idée bibliothèque et son histoire pas si ordinaire que cela

Les étagères et les armoires d’Ikea, en particulier sa bibliothèque emblématique BILLY, sont parmi les meubles les plus omniprésents au monde. Un tel meuble contient une grande partie de notre existence matérielle. Tout ce qui ne rentre pas dans le placard ou la commode trouve sa place sur les étagères BILLY.

joli mur idée bibliothèque

Nous mettons des choses sur les étagères depuis des milliers d’années. Nos ancêtres nomades paléolithiques ont probablement rencontré des rebords naturels dans leurs abris sous roche. Ceci a offert un espace de repos pratique pour les outils en pierre et en os.

étagères mur entier salon

Idée bibliothèque pour plus de visibilité

Nous mettons les objets sur des étagères, plutôt que derrière des portes ou dans des tiroirs. Ceci est particulièrement vrai lorsque nous voulons que les objets soient facilement saisissables. Si les objets sont suffisamment attrayants pour être exposés, ils trouvent obligatoirement place sur la bibliothèque. Les objets sont exposés sur les étagères lorsqu’ils se prêtent à une présentation ordonnée. Ils le sont aussi lorsqu’ils ne sont pas sensibles à la poussière. Enfin, ils le sont lorsqu’ils doivent se trouver loin des doigts collants des enfants ou autres dangers environnementaux.

bibliothèque stand alone blanche

Stockage pratique depuis les temps anciens

Nos descendants néolithiques s’installèrent et cultivèrent la terre. Ils construisirent des habitations plus permanentes. Aussi produisirent-ils des surplus agricoles qu’ils fallaient stocker. Les paniers et la poterie contenaient le grain dans les greniers communaux. Ils se trouvaient parfois sur des étagères ou des recoins dans les murs de torchis ou de pierre des habitations individuelles.

bibliothèque style étalage beau

Dans les maisons en briques de terre crue de l’ancienne Mésopotamie, des étagères en bois contenaient probablement des ustensiles de cuisine et d’autres articles ménagers. Les salles d’archives municipales d’Elbe et de Nippur, en revanche, abritaient des tablettes d’argile, les registres de compte de la communauté, sur des étagères ou dans des casiers en bois.

bibliothèque style moderne rangement notamment livres

L’histoire de la bibliothèque n’est pas celle de l’architecte

Les étagères ont évolué avec les murs qui les ont supportées. Ainsi, dans une certaine mesure, l’histoire du rayonnage est liée à l’histoire de l’architecture. Pourtant, l’histoire de l’étagère n’est pas une histoire de grands architectes.

bibliothèque style vintage mur briques

C’est vrai que nous avont rencontré des étagères emblématiques au fil des années. On a connu de la roue à livre rotative du XVIe siècle d’Agostino Ramelli au système de rayonnage universel 606 de Dieter Rams de 1960. Mais la plupart de nos étagères et piles comprennent une histoire anonyme. Cette dernière a été reconstituée en examinant la littérature archéologique sur l’ancien bâtiments vernaculaires et les catalogues de design industriel contemporain.

chambre plafond haut étagères hauteur

L’histoire de la bibliothèque remplirait une étagère entière

Pourtant, une espèce particulière d’étagère a reçu une attention historiographique particulière. Il existe suffisamment de connaissances sur l’histoire de la bibliothèque pour remplir, eh bien, une étagère entière.

discrétion style esthétique idée bibliothèque

Rangement des rouleaux sur des pegmata

Avant les livres, il y avait des rouleaux. Les anciens Romains, comme les Sumériens, stockaient leurs vastes collections de parchemins dans des « cellules ». Ce sont des casiers (nidus, forulus ou loculamentum). Ils stockaient aussi sur des pegmata. Ce sont des plates-formes composées de planches de bois qui étaient généralement vendues avec la maison.

diy meuble bibliothèque fun

Les Pegmata ont donc été parmi les premières étagères encastrés. Ce sont des étagères comme des agencements. Après qu’Atticus ait prêté quelques-uns de ses esclaves grecs lettrés à Cicéron pour construire de nouveaux pegmata et ranger les livres dans sa villa, Cicéron a proclamé le suivant. « Vos hommes ont rendu ma bibliothèque gaie avec leur menuiserie et leurs titres… [Un] nouvel esprit a été infusé dans ma maison ».

étagères bibliothèque forme Etats-Unis

Du rangement codex relié à l’armaria

Au fur et à mesure que le rouleau évoluait pour devenir le codex relié dans les derniers siècles de l’Empire romain, les bibliothèques stockaient plus fréquemment des écrits dans des armoires en bois. Ce sont des armaria disposées le long des murs d’une pièce. De plus, tout au long du Moyen Âge, alors que les scribes copiaient laborieusement des livres à la main en scriptoria, ils ont continué à sécuriser leurs précieux et coûteux tomes dans des armaria, dont les portes d’armoire facilitaient l’accès.

étagères couleurs are-en-ciel

Conservation des livres dans des lieux sûrs

Cependant, avec l’essor des bibliothèques monastiques et universitaires, les livres ont été présentés plus ouvertement. Ils ont été présentés à la disposition des clients et comme une déclaration du capital culturel d’une institution. Pourtant, les matériaux devaient encore être conservés en lieu sûr.

étagères gain de place

Bibliothèques médiévales

Peu de stratégies de stockage sont aussi symboliques et stéréotypées « médiévales » que celle de la bibliothèque enchaînée. Les livres, avec des chaînes fixées à leurs couvertures, étaient attachés à des tiges de fer et posés sur des lutrins. Ceux-ci avaient souvent des étagères au-dessus et / ou sous la surface de lecture où les clients pouvaient stocker des textes supplémentaires.

étagères meuble très moderne

Idée bibliothèque reçue grâce à l’histoire

Ils libéraient ainsi de l’espace de travail. L’historien Robert Darnton a écrit à propos d’une scène de bibliothèque de l’Université de Leiden, représentée sur une estampe datée de 1610. Il montre les livres, de lourds volumes de folio. Ils sont enchaînés sur de hautes étagères dépassant des murs dans l’ordre déterminé. Ce dernier est déterminé par les rubriques de la bibliographie classique. Jurisconsulti, Medici, Historici, etc. – ce sont les rubriques de la bibliographie classique. Les élèves sont dispersés dans la pièce, lisant les livres sur des comptoirs construits au niveau des épaules sous les étagères.

étagères niche côté fenêtre

Pendant l’ère classique…

Ils lisent debout, protégés du froid par d’épais manteaux et chapeaux, un pied perché sur une rampe pour alléger la pression sur leur corps. La lecture ne pouvait pas être confortable à l’ère de l’humanisme classique. L’enchaînement a commencé au 15ème siècle. Il s’est poursuivi dans certaines bibliothèques jusqu’à la fin du 18ème siècle. La bibliothèque de la cathédrale de Hereford au Royaume-Uni fait partie des rares institutions à avoir conservé leurs chaînes à ce jour.

étagères nichées mur rangement

La fin du stockage horizontal des livres

Les étagères avaient une capacité limitée. Ceci était à cause du tout à plat et l’empilement rendu difficile en raison des chaînes lourdes et de la couverture de livre ornementale occasionnelle. Les inefficacités du stockage horizontal des livres ont finalement conduit à envisager une orientation différente.

étagères originales royal livres

Avec l’abondance des livres

Ces livres enchaînés ont été redressés, souvent avec leurs bords avant vers l’extérieur, sur des étagères au-dessus des lutrins de la bibliothèque. Finalement, au fur et à mesure les livres devenaient plus abondants. Les chaînes se détachèrent et le lutrin se métamorphosa en « presse » de livres. Une bibliothèque pouvait devenir fermée.

idée bibliothèque arbre décoratif

La mobilité du livre

Avec le livre nouvellement émancipé, le lecteur était également libéré. Il pouvait emporter les livres des piles vers un tabouret, un banc, un lutrin ou une table à proximité. La mobilité du livre a donné à l’utilisateur un sentiment de contrôle sur son utilisation. Elle lui a donné un engagement plus confortable grâce, également, à l’arrivée de plus petits formats d’impression. Peut-être, lui a-t-elle donné une plus grande liberté intellectuelle.

idée bibliothèque chambre enfant

Vers la bibliothèque que nous connaissons aujourd’hui

Les murs intérieurs de nombreuses bibliothèques européennes des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles étaient garnis d’étagères en bois. Certaines étaient fortement ornées. D’autres offraient des bureaux ou des lutrins attachés. Étienne-Louis Boullée a imaginé des étagères à plusieurs niveaux ouvertes et navigables pour la Bibliothèque du Roi (bientôt rebaptisée Bibliothèque nationale de France) à Paris en 1785.

idée bibliothèque couleur plongeant ambiance

Au XIXe siècle, l’utilisation croissante de la fonte et du verre comme matériaux de construction a ouvert de nouvelles possibilités de conception. Ceci a permis de concevoir la bibliothèque métallique à plusieurs niveaux. Elle a apporté lumière et volume aux espaces de stockage et de lecture des livres.

idée bibliothèque escalier maison

La Bibliothèque Sainte-Geneviève et la Bibliothèque nationale d’Henri Labrouste à Paris

En 1850, la Bibliothèque Sainte-Geneviève place la salle de lecture au sommet d’une pile à plusieurs niveaux. Elle conservait la collection de référence dans des étagères à deux niveaux dans la salle de lecture. La conception ultérieure pour la Bibliothèque nationale positionnait la bibliothèque lucarne, à cinq niveaux, au sol en verre, adjacente à la salle de lecture et visible à travers un mur de verre. Cependant, elle gardait à nouveau la collection de référence sur trois niveaux de piles murales dans la salle de lecture.

idée bibliothèque esthétique différente

Marc Le Cœur, l’un des conservateurs de l’exposition Labrouste 2013 du Musée d’art moderne; explique. « Le public ne pouvait pas entrer les piles mais pouvait sentir leur importance par la taille gigantesque de l’ouverture en verre (neuf mètres de haut) dans les murs convergents de l’hémicycle et par les médaillons sculptés de grands auteurs au-dessus des étagères, tous représentés de profil face aux piles ».

idée bibliothèque faire soi-même

Retrait des collections de livres de la salle de lecture

Ces piles visibles mais inaccessibles rendaient la collection et le savoir qu’elle incarnait, monumentale et gardée. Le mur de verre incarnait une barrière intellectuelle entre les connaissances publiées et la création de nouvelles connaissances. De nombreuses réalisations de la pile de fer au XIXe et au début du XXe siècle ont entraîné le retrait de la collection, en grande partie, de la salle de lecture.

idée bibliothèque moderne devant fenêtre

Idée bibliothèque : étagères roulantes et coulissantes compactes et notamment automatisées

La bibliothèque en métal a régné en maître dans les institutions pendant une grande partie de la fin des XIXe et XXe siècles. Pourtant, au cours de cette période, l’industrie du stockage de livres a évolué. L’avènement des étagères roulantes et coulissantes et des étagères compactes était réel. Une partie de celles-ci étaient désormais automatisées. On citera à titre d’exemple la bibliothèque Joe et Rika Mansueto de l’Université de Chicago, conçue par Helmut Jahn et en Caroline du Nord.

idée bibliothèque originale coin

Esthétique et éthique au coeur de la bibliothèque traditionnelle

Même si les collections se déplacent hors site et hors de vue, le public est de plus en plus fasciné par l’esthétique du stockage. Pour certains, cet intérêt est réactionnaire. La proposition d’un nouvel effort de stockage hors site signifie l’obsolescence des piles. Avec elle, l’esthétique et l’éthique ont défini la bibliothèque traditionnelle.

idée rangement bibliothèque niche

Celles-là faisaient partie des préoccupations centrales entourant le projet de rénovation du bâtiment de la 42e rue de la bibliothèque publique de New York. Entre 2012 et 2014, les anciennes piles étaient l’objet de discussions. Mais pour d’autres, cet intérêt était en partie un réel désir de comprendre à quoi ressemble un « espace de code ».

livres sur étagères angle

Ces collections ne sont pas organisées pour la navigation ou l’intelligibilité humaine. Au lieu de cela, la logique partagée des systèmes de rayonnage et d’inventaire donne la priorité au stockage et à la récupération efficaces.

meuble ensemble étagères télé livres

La pile tournée vers le public

Pourtant, l’esthétique de la pile démodée tournée vers le public semble toujours être à la mode. Peut-être que cette nostalgie est en réponse de rejet du minimalisme de la boîte noire de l’esthétique numérique. La Biblioteca Jose Vasconcelos (2006) de TAX arquitectura à Mexico, par exemple, et Book Mountain (2012) de MVRDV à Spijkenisse, aux Pays-Bas, continuent de fétichiser les piles.

meuble style dynamique espace vide

Le culte du tangible ; le palpable n’est jamais démodé

Les implications épistémologiques de cette esthétique peuvent paraître évidentes. Ces projets architecturaux mettent en valeur et rendent empiriques, sinon toujours navigables, la richesse des connaissances que représentent les collections. Pourtant, à l’ère numérique, ces monuments analogiques prennent une nouvelle signification.

mur étagères rangement objets

Ils pourraient représenter un retour nostalgique au tangible. Aussi pourraient-ils être une tentative de rendre empiriques, affectifs ou phénoménologiques les taxonomies et les algorithmes qui structurent de manière si palpable, quoique invisible, nos collections – et notre vie quotidienne.

originale idée bibliothèque cercle

Idée bibliothèque et son histoire : conclusion

Depuis l’époque de la Mésopotamie, les maisons de la noblesse étaient remplies de tablettes, de rouleaux et de codex. Les bibliothèques privées de ces élites formaient les fondations de nombreuses collections institutionnelles d’importance historique dans le monde antique. Pourtant, ce n’est qu’après la diffusion de la reproduction mécanique, lorsque l’imprimé est devenu plus accessible et plus abordable, que la bibliothèque privée est devenue une possibilité plus égalitaire.

petit bureau coin espace

Intérieur bourgeois typique ?

Particulièrement aux XIXe et XXe siècles, de nouvelles formes littéraires, de nouvelles capacités d’impression de masse et de nouvelles habitudes de lecture, ainsi que l’expansion de l’éducation publique, ont transformé la place du livre dans la vie quotidienne des Occidentaux. Pendant ce temps, l’émergence d’un nouveau consommateur les biens et les pratiques de consommation et de collecte ont donné naissance à ce que Walter Benjamin a décrit comme un « intérieur bourgeois » surchargé.

petite bibliothèque grise côté fauteuil

« L’apparence de respectabilité et de plénitude »

Les gens avaient besoin de caisses, de récipients et d’étagères non seulement pour ranger. Ils en avaient aussi besoin pour exposer leurs assemblages toujours plus nombreux de livres et des gadgets. Cet ensemble cultivait « l’apparence de respectabilité et de plénitude ». L’histoire de la bibliothèque se développe donc ici en quelque chose de plus grand, car les livres sont entrecoupés d’autres accessoires et artefacts.

petite étagère esthétique bureau

Alors que les Victoriens avaient leurs vitrines vitrées et leurs bibliothèques d’avocat, les propriétaires de l’entre-deux-guerres optaient plus fréquemment pour des étagères intégrées. Aux livres de la bibliothèque familiale et aux papiers personnels du secrétaire, s’ajoutent les nouveaux médias : périodiques à grand tirage, tourne-disques, téléphones, radios et, éventuellement, téléviseurs.

petite niche habillée bibliothèque

Le décor domestique populaire est né

Comme l’explique la théoricienne des médias Lynn Spigel : « Les fabricants – dans le but de faciliter l’intégration de ces nouveaux objets potentiellement intimidants et disgracieux dans la maison – camouflaient souvent leurs engins dans des armoires conçues pour correspondre au décor domestique populaire, ce qui signifiait beaucoup de téléviseurs hideux de style Chippendale ».

petit meuble idée bibliothèque

Les fabricants et les consommateurs ont adopté des approches similaires lorsque le système hi-fi est apparu dans les années 1950 et 1960, créant des consoles attrayantes et un stockage intégré pour masquer les machines et leurs fils.

rangement livres étagères mur

Le meuble de stockage mural

Frustrés par ces solutions produites en série et consternés par l’encombrement croissant de la maison d’après-guerre et de son plan ouvert, certains designers renommés ont décidé de s’attaquer à l’esthétique du rangement. Le livre de George Nelson et Henry Wright en 1945 a présenté son Storagewall. Il comprenait des étagères et des porte-revues, une radio intégrée, un tiroir pour un tourne-disque, des haut-parleurs, un bureau dépliant avec des compartiments pour le stockage de documents, un placard humide (alcool), un placard de jeu et un espace pour ranger les vases.

salon rempli livres bibliothèques esthétiques

Rangement modulaire de Le Corbusier

L’unité – une version d’après-guerre des armoires de rangement modulaires Casiers Standard de Le Corbusier – intégrait des espaces dédiés aux anciens et nouveaux médias, aux équipements de loisirs et aux objets décoratifs à travers lesquels on, typiquement la femme du maison, pourrait communiquer le goût personnel.

utiliser toute niche bibliothèque

Le stockage des livres sur le cloud

Aujourd’hui, les livres semblent disparaître complètement des étagères métalliques des entrepôts. Ils flottent entre le Cloud d’Amazon et les étagères de la bibliothèque virtuelle de nos Kindles. Cependant, ce Cloud réside également sur des étagères métalliques, sur des racks de serveurs dans ses centres de données. Même les biens virtuels nécessitent un stockage de matériel, s’ils sont hors site.

vintage coquin joli sympa