La NASA travaille sur un nouveau projet d’impression 3D

Publié dans 8/10/2020 par Claire Deschamps

impression 3D nasa mars lune

La NASA travaille sur un projet d’impression 3D d’éléments qui permettront la construction d’une résidence permanente bon marché sur la Lune et par la suite sur Mars. Les activités sont menées dans le cadre du programme Artemis, dont nous avons parlé dans un article précédent.

La NASA travaille sur un projet d’impression 3D d’éléments sur la Lune et sur Mars

Les plans de la Nasa pour créer une base permanente sur la Lune sont connus depuis longtemps. Maintenant, l’agence a convenu avec une entreprise de construction pour développer la technologie pour l’impression 3D des maisons situées sur un satellite, une annonce officielle montre.

Le processus de construction de sites d’atterrissage, d’habitations et de routes sur la Lune est susceptible d’être différent de celui de la Terre. Les robots doivent être légers, mais capables de creuser à gravité réduite. Le futur système de construction pourrait être autonome, fonctionnant sans l’aide des astronautes.

Pour créer un tel système, la NASA a décidé d’utiliser la technologie d’impression 3D. L’Agence a déjà signé un contrat avec la société icon, qui prévoit la création d’une coentreprise pour la construction d’espaces.

ICON n’a pas été choisi par hasard : l’entreprise a déjà de l’expérience dans la création de maisons imprimées en 3D sur Terre et participe au projet 3D Printed Habitat Challenge de la NASA, où elle démontre une technologie de construction originale qui peut être adaptée aux conditions en dehors de notre planète.

La société travaillera avec le Space Flight Center de la NASA à Huntsville dans le cadre du projet Moon to Mars Planetary Autonomous Construction Technologies. Pour les essais, l’entreprise utilisera le sol lunaire artificiel et diverses technologies d’impression et de traitement.

La NASA collabore au projet avec l’industrie, le gouvernement et les institutions universitaires. Si les tests sont couronnés de succès, l’agence promet de fournir à ICON un financement supplémentaire et de procéder à des tests réels de la technologie de surface de la Lune.