Le paillis : Guide avec les Top 3 Conseils et Astuces !

Publié dans 31/08/2022 par Sara Suhail

Si vous ne l’avez jamais fait auparavant, le paillis peut sembler être une procédure compliquée pour le jardin. Mais rassurez-vous, il s’agit en fait d’un concept très simple. Il s’agit simplement d’ajouter une couche supérieure protectrice à votre sol. Et cela vous apportera de multiples récompenses, qu’il s’agisse de retenir l’humidité et les nutriments ou d’aider à supprimer les mauvaises herbes. En hiver, un paillis biodégradable peut également être utilisé pour protéger les racines des plantes plus délicates. En fait, si vous faites une chose avant que le temps ne devienne froid, c’est bien cela. Le paillis est encore plus facile que d’apprendre à composter, ce qui est en soi très simple. Combinez les deux en utilisant le compost comme matériau de paillage, et vous donnerez à votre jardin un véritable coup de fouet et économiserez des heures d’entretien, quelles que soient les plantes que vous cultivez. Mais il existe d’autres options de paillage, biodégradables ou non, que vous pouvez essayer. De plus, il existe de nombreux conseils pratiques à connaître pour l’application de votre paillis, afin d’en tirer le meilleur parti.

Qu’est-ce que le paillis ?

Qu'est-ce que le paillis?

Le paillis est un terme général désignant tout matériau placé à la surface du sol. Le plus souvent, des matériaux organiques naturels sont utilisés pour le paillage, comme la paille, les feuilles, le compost ou les copeaux de bois. Cependant, les produits de paillage synthétiques, comme les feuilles de plastique ou les tapis anti-mauvaises herbes, sont aussi couramment utilisés. Ou, parfois, une combinaison des deux ! Certains matériaux de paillage sont épais et épais, tandis que d’autres sont plus fins ; beaucoup sont de nature temporaire, tandis que d’autres sont plus permanents. Le paillis de jardin peut être utilisé pour une ou plusieurs raisons, par exemple pour réduire l’évaporation ou supprimer les mauvaises herbes.

Comment appliquer un paillis :

comment appliquer un paillis

L’application du paillis est facile – il suffit de déposer 5 cm du paillis choisi sur le lit ou autour des plantes clés, sans les étouffer ni endommager les tiges inférieures. Gardez à l’esprit qu’une couche très épaisse de paillis supprimera davantage de mauvaises herbes, mais que les bulbes et autres plantes auront du mal à pousser à travers une couche de plus de 5 cm. Utilisez vos mains ou une bêche pour ajouter le paillis, selon le matériau que vous avez choisi. Enfin, utilisez un râteau ou une houe pour vous assurer que le paillis est uniformément réparti. Lorsque vous appliquez du paillis, il est utile de préparer le sol au préalable. Cela vous permettra d’économiser du temps et des efforts sur le long terme : Biffez les mauvaises herbes vivaces et arrachez les annuelles à la main. Ratissez la surface du sol pour niveler les creux et les dépressions, puis raffermissez-la si nécessaire. Arrosez abondamment pour vous assurer que le sol est humide avant d’appliquer le paillis, afin que ce dernier maintienne l’eau dans le sol.

Choisir le bon paillis :

choisir le bon paillis

Chaque type de paillis organique présente des avantages et des inconvénients. Par exemple, les pépites d’écorce sont largement disponibles mais peuvent s’envoler sous une forte pluie. Les coques de cacao ont un arôme distinct (certains l’aiment, d’autres non) mais sont relativement chères et toxiques pour les chiens. L’écorce ou le bois broyé est le paillis paysager le plus courant ; il est peu coûteux et facile à appliquer, mais il n’apporte pas autant de nutriments au sol que d’autres paillis. Vous pouvez également utiliser les déchets de votre jardin comme paillis, comme les tontes de gazon, les feuilles et le compost. Le compost apporte beaucoup d’éléments nutritifs, mais il n’est pas très efficace pour éloigner les mauvaises herbes. Si vous faites du compost à la maison, ce n’est pas une bonne idée de l’utiliser pour pailler les plates-bandes, à moins que vous ne sachiez que le compost a été suffisamment chaud pour tuer les graines de mauvaises herbes. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec plus de mauvaises herbes, et non moins ! Les tontes de gazon sont efficaces comme paillis, mais ne les empilez pas trop profondément, car elles peuvent devenir détrempées et boueuses. Et veillez à ne jamais utiliser les coupures de gazon comme paillis si l’herbe a été traitée avec des herbicides. Les feuilles sont un exemple pratique de paillage si elles sont d’abord déchiquetées. Les aiguilles de pin sont durables et constituent un excellent paillis autour des plantes acidophiles comme les azalées, car les aiguilles de pin acidifient le sol.