Solutions naturelles pour arrêter la propagation de mildiou sur les tomates !

Publié dans 21/08/2022 par Laura Adrien

Si vous vivez dans une zone tempérée, il y a de fortes chances que vous ayez rencontré du mildiou dans votre jardin. Il est une menace mondiale, avec des centaines d’espèces de champignons qui peuvent en être la cause, et la capacité d’infecter plus de 10 000 espèces de plantes. Les taches et les plaques suspectes sur les feuilles des plants de tomates peuvent être des signes de mildiou ou d’oïdium, qui sont des maladies courantes des tomates. Dans cet article découvrez comment les arrêter naturellement !

Comment reconnaître qu’il s’agit de mildiou ?

mildiou tomates reconnaitre symptômes

La plupart des infections se manifestent d’abord par des taches blanches ou grisâtres sur la face supérieure des feuilles et sur les nouvelles pousses tendres. Certains jardiniers disent que cela ressemble à une poussière de farine. Les feuilles inférieures sont le plus souvent touchées. Cependant, à mesure que les taches augmentent en taille, le mildiou peut s’étendre à toute la plante.

Au moins deux séries de symptômes sont reconnaissables sur les tomates :

– Les taches jaunes sur les feuilles inférieures finissent par devenir brunes.
– Des taches blanches et poudreuses apparaissent à la surface des feuilles, s’étendant pour couvrir les feuilles et même les tiges.
Dans les deux cas, la présence de mildiou va éventuellement tuer les feuilles de la plante.
Les plants de tomates touchés produisent des tomates moins nombreuses et plus petites et les tomates qui parviennent à survivre ont moins de saveur.

Comment arrêter le mildiou des tomates naturellement ?

récolte tomate arrêter oïdium

La bonne nouvelle est que les infections par le mildiou sont généralement bénignes. Les plantes autrement saines se rétablissent souvent d’elles-mêmes après des changements de temps, et avec des soins appropriés pour améliorer la circulation de l’air. En cas d’infections graves ou de problème généralisé dans le jardin, il existe des options de traitement naturels qui évitent l’utilisation de fongicides conventionnels. Les voici.

Du lait contre le mildiou des tomates

mildiou tomates astuce lait

La pulvérisation de lait sur les zones des plantes qui présentent des symptômes permet de lutter contre l’oïdium, en particulier si elle est appliquée aux premiers stades de l’infection.
On peut utiliser du lait en poudre ou liquide. Cependant, d’après les recherches disponibles à ce jour, les concentrations plus élevées de lait peuvent s’avérer les plus efficaces.
Essayez un mélange 50/50 de lait liquide et d’eau pour les infections modérées à sévères, ou même du lait entier si vous n’avez pas une grande surface à couvrir.
Ajoutez le liquide à un flacon pulvérisateur et veillez à couvrir toutes les zones affectées de vos plantes, y compris les tiges et le dessous des feuilles. Continuez les applications deux fois par semaine jusqu’à ce que vous voyiez des résultats, et assurez-vous de réappliquer si vous avez eu de la pluie. Le lait peut également aider à prévenir les infections si vous en vaporisez chaque semaine sur vos plantes.

Combattre l’oïdium avec de l’huile horticole

huile neem anti mildiou

Voici un produit insecticide naturel à base d’huile ! Ces produits sont un moyen sûr et efficace de traiter les plantes qui produisent des fruits comestibles contre l’oïdium sans rendre les fruits impropres à la consommation ni repousser les insectes bénéfiques nécessaires à la pollinisation.

Tout ce dont vous avez besoin :

– 1 cuillère à soupe de savon à vaisselle liquide
– 1 tasse d’huile végétale
– de l’eau
– Vaporisateur

Utilisation du spray :

Dans un bol, mélangez bien l’huile et le savon. Une fois que vous avez incorporé votre savon à vaisselle et votre huile, mélangez-les avec de l’eau dans un flacon pulvérisateur, en utilisant une tasse d’eau pour chaque 1½ cuillère à soupe d’huile. Ensuite, secouez bien votre flacon. Enfin, pulvérisez vos plantes infectées partout où vous voyez des taches blanches sur les feuilles de tomates.

Le bicarbonate de soude

bicarbonate soude utilisation jardin

Bien qu’en lui-même, il n’est normalement pas efficace pour traiter le mildliou, lorsqu’il est combiné avec du savon liquide et de l’eau, il peut être une solution puissante. Il est normalement plus bénéfique s’il est utilisé comme mesure préventive plutôt que comme traitement. Ajoutez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude et une demi-cuillère à café de savon liquide non détergent avec 3/4 litres d’eau, et pulvérisez le mélange  sur les plantes.

L’huile végétale de neem pour stopper le mildiou des tomates

combattre oïdium huile horticole

Cette huile végétale est une option naturelle pour traiter le mildiou et l’oïdium sur les plants de tomates. De plus, elle est facile à utiliser, ce qui en fait un allié parfait pour les jardiniers amateurs. Elle est disponible à l’achat dans un ratio pré-mélangé dans votre jardinerie locale. Vous pouvez également faire votre propre mélange en combinant l’huile avec de l’eau.

Ce dont vous avez besoin :

– 1 cuillère à café d’huile de neem
– 1 litre d’eau
– Un flacon pulvérisateur

Utilisation du spray :

Combinez une cuillère à café d’huile de neem pour chaque litre d’eau utilisé dans un flacon pulvérisateur. L’huile tue l’oïdium par contact. Vaporisez donc votre huile sur toutes les parties des feuilles et des tiges infectées de vos plantes dès la première apparition de taches jaunes ou de moisissures blanches.