4 astuces pour rendre votre maison moins énergivore

Publié dans 29/12/2021 par Claire Deschamps

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes prennent conscience de l’urgence écologique et aspirent à changer leurs habitudes afin de réduire leur impact environnemental. Cependant si notre façon de consommer est concernée, il faut également prendre en compte la consommation d’énergie de notre domicile.

En effet, vous vivez peut-être dans un logement énergivore (aussi appelé passoire thermique), c’est-à-dire une habitation qui consomme plus d’énergie que ce dont vous avez réellement besoin. En plus d’avoir un impact sur l’environnement, cette surconsommation a également des conséquences sur votre budget. Le dernier rapport du Service des données et études statistiques (SDES) sur les chiffres clés de l’énergie révèle que les ménages français ont dépensé en moyenne 1 602 € en énergie pour leur logement (dont un tiers de taxes).

Découvrez ce qu’est une habitation énergivore et comment faire pour rendre votre maison moins énergivore, et ainsi faire des économies.

Qu’est-ce qu’un logement énergivore ?

logement energivore economie energie

On parle de logement énergivore ou de passoire énergétique lorsque votre habitation est en surconsommation d’énergie par rapport aux besoins de votre foyer. Par exemple, votre logement n’est pas bien isolé, le froid s’engouffre et vous devez chauffer davantage pour vous sentir bien.

Généralement, les habitations énergivores possèdent les caractéristiques suivantes :

  • une mauvaise isolation, voire l’absence d’isolation,
  • un système de chauffage mal adapté ou inefficace,
  • la présence de ponts thermiques et de zones froides,
  • des volumes trop grands à chauffer,
  • la construction et l’utilisation de matériaux aux performances thermiques faibles,
  • des appareils électroménagers trop gourmands en électricité.

Comment savoir si votre habitation est énergivore ?

Si, malgré le chauffage à fond, vous avez toujours froid chez vous en hiver, il est fort possible que votre maison soit énergivore. Pour vous en assurer, vous pouvez demander à un professionnel agréé de faire un bilan énergétique de votre domicile. Vous obtiendrez ainsi un diagnostic de performance énergétique (DPE) qui attribue une note à votre logement allant de A pour la meilleure performance à G pour la plus mauvaise. Il s’agit du document de référence pour identifier si votre habitation est énergivore. Votre logement est considéré comme énergivore à partir du niveau D.

Votre maison est énergivore ? Découvrez quelles actions mettre en œuvre pour diminuer votre consommation d’énergie et baisser vos factures (électricité, gaz, eau, etc.).

Des astuces pour réduire votre consommation d’énergie

logement energivore que faire

Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer l’isolation de votre domicile, diminuer votre consommation d’énergie et vos factures, et lutter contre le réchauffement climatique.

Améliorez l’isolation de vos fenêtres

Selon l’ADEME, les fenêtres sont responsables de 10 à 15% des déperditions de chaleur dans les logements construits avant 1974. Si vos fenêtres laissent passer les courants d’air et l’humidité, plusieurs solutions s’offrent à vous.

  • Le remplacement total de la fenêtre est la solution la plus performante, mais la plus coûteuse.
  • L’ajout de mousse ou de joints, ou l’installation de rideaux vous permettra d’améliorer votre confort à moindre coût, notamment si vous êtes en location.
  • L’installation de volets roulants électriques ou manuels est un excellent moyen d’améliorer l’isolation thermique de votre logement. Domondo propose un grand choix de volets roulants qui s’adaptent à tous types de fenêtres.

Attention à votre électroménager

On n’y pense pas toujours mais l’électroménager peut aussi être énergivore. Aujourd’hui, les nouveaux réfrigérateurs, lave-linge et autres lave-vaisselle consomment beaucoup moins d’énergie. Cependant, ne jetez pas votre vieil électroménager s’il fonctionne toujours. Suivez plutôt ces astuces pour réduire la consommation d’énergie de vos vieux appareils :

  • Veillez à bien régler la température de votre frigo. Elle doit idéalement être entre 4 °C à 5 °C et à -18 °C pour le congélateur. Ne laissez pas la porte ouverte trop longtemps, nettoyez régulièrement la grille arrière et dégivrez votre congélateur environ quatre fois par an.
  • Pour le lave-vaisselle, privilégiez le programme « éco » et nettoyez régulièrement le filtre.
  • Si vous disposez d’un forfait « heures creuses », lancez votre lessive aux heures les moins chères et préférez les lavages à basse température (30° au lieu de 90°) qui consomment moins d’énergie.
  • Evitez au maximum d’utiliser le sèche-linge, et laissez sécher votre lessive à l’air libre.

Préservez les ressources en eau

Vous avez plusieurs solutions pour baisser votre consommation d’eau. Tout d’abord, préférez les douches aux bains, et optez pour un pommeau de douche économique. Contrairement à un pommeau de douche ordinaire qui consomme entre 15 et 20 litres d’eau par minute, le pommeau économique a un débit de 8 à 10 litres par minute.

Vérifiez régulièrement l’état de vos robinets et de la chasse d’eau des toilettes pour éviter les fuites.

Ne laissez pas couler l’eau lorsque vous vous brossez les dents, quand vous vous rasez ou vous savonnez sous la douche, ou lorsque vous faites la vaisselle. Et ne faites tourner votre lave-linge et votre lave-vaisselle que lorsqu’ils sont pleins.

Enfin, récupérez l’eau de pluie pour arroser votre jardin et pour des activités ne nécessitant pas d’eau potable comme le lavage de votre voiture.

Consommez moins d’électricité

Voici plusieurs astuces pour réduire votre consommation d’électricité sans compromettre votre confort.

  • Remplacez vos ampoules à incandescence par des ampoules LED qui consomment moins d’électricité et durent bien plus longtemps.
  • Éteignez vos appareils électriques plutôt que de les laisser en veille.
  • Débranchez vos chargeurs et appareils électriques lorsque vous ne les utilisez pas.
  • Choisissez des appareils électroménagers économes en consultant leur étiquette énergie.

Grâce à ces quelques conseils, vous pouvez rendre votre maison moins énergivore. Sachez que si vous souhaitez entreprendre des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, l’État propose différentes aides financières.