Louis Vuitton a acquis l’un des plus grands diamants découverts l’an dernier

Publié dans 15/01/2020 par Claire Deschamps

louis vuitton diamants

L’un des plus grands diamants découverts l’année dernière dans une mine au Botswana, a été acquis par la maison de couture Louis Vuitton. Il fera partie d’une collection de diamants précieux, dont un petit pourcentage des revenus ira à la charité.

La maison de couture Louis Vuitton a acquis un des plus grands diamants découverts au Botswana

Il s’agit du deuxième plus gros diamant de l’histoire. La sera polie, après quoi les diamants seront utilisés pour créer une collection de bijoux de marque. La nouvelle a été idffusée par l’agence de presse Bloomberg.

On ne sait toujours pas quelle valeur le diamant représentera après traitement. En effet, son «plein potentiel» ne peut être révélé qu’à la fin de la coupe. Il est également à noter que, comme indiqué précédemment dans Lucara Diamond, Sewelô n’est pas un exemple appartenant aux joyaux du plus haut niveau de la joaillerie.

La maison de coutune est activement engagée dans la joaillerie depuis l’ouverture du magasin phare de Paris

Louis Vuitton est activement engagé dans la joaillerie depuis l’ouverture du magasin phare de Paris. La directrice créative des bijoux, Francesca Amfiteatrof, travaillait auparavant avec Tiffany. Elle a rejoint l’équipe de la maison de couture. À la suite de la transaction, 5% de la vente de bijoux seront investis pour soutenir la population du Botswana.

“La collection sera dédiée à cette découverte étonnante et bénéficiera directement aux communautés locales du Botswana”, a déclaré Ayra Thomas, PDG de Lucara Diamond. Sewelô est le deuxième plus gros diamant jamais extrait. Il est le deuxième après le diamant Cullinan. Son nom, traduit de la langue locale, signifie «Star of Africa» (étoile d’Afrique). Pesant 3106 carats, il a été découvert en 1905 dans la colonie britannique du Transvaal en Afrique du Sud.

Le directeur de la mine, Frederick Wells, a trouvé une pierre unique. Lors d’un détour de nuit, il a remarqué une lueur dans le mur de carrière à 9 mètres de son sommet. Sur son ordre, les mineurs ont extrait un énorme diamant d’une pureté surprenante, dans lequel il n’y avait pas d’inclusions minérales, de bulles et de fissures. Ils ont décidé d’envoyer la pierre aux bijoutiers d’Amsterdam. Ceux-ci l’ont étudiée pendant six mois et se sont ensuite livrés à sa transformation pendant quatre années. A partir de cette découverte ont été réalisés deux gros, sept moyens et quatre-vingt-seize petits diamants d’une pureté exceptionnelle.